Autre avantage des semis

Par défaut

Étalage de sachets de semences. Photo: jardinerie-toulousaine.fr

Bonjour,

Mes enfants m’ont offert votre livre Les Semis du jardinier paresseux pour mon anniversaire. (Je soupçonne que ce soit un cadeau intéressé…) Toujours passionnant de vous lire. J’ai presque tous vos livres. 

J’ajouterais un avantage à faire des semis que je n’ai pas vu dans le livre. Quoique je ne l’aie pas encore terminé. 

Quand j’ai commencé à cultiver toutes sortes de plantes, je ne procédais QUE par semis. J’ai continué ainsi pendant de nombreuses années. Et je n’ai commencé à avoir des problèmes de bestioles (cochenilles, pucerons, etc.) qu’à partir du moment où j’ai commencé à acheter des plantes en magasin!!! 

Cultiver à partir de la graine, ça évite d’importer des indésirables. 

Merci!

Patrick 

Et merci à vous, Patrick, de votre commentaire très juste, que je partage avec mes lecteurs!

D’ailleurs, si vous avez de la difficulté à vous procurer le livre Les Semis du jardinier paresseux, sachez que mon éditeur m’informe qu’il en a sous-estimé la demande et qu’il prévoit qu’il sera bientôt épuisé. Oui! Moins d’un mois après son lancement (le 29 janvier 2020)! D’ailleurs, mes lecteurs européens ne pourront pas se le procurer en 2020 : les 500 exemplaires destinés aux librairies européennes ont été retenus au Québec pour faire face à la demande locale accrue. Le livre sera toutefois réédité en janvier prochain avec assez d’exemplaires cette fois-ci pour couvrir le marché européen.

J’ai personnellement acheté 100 exemplaires que je vendrai lors de mes conférences et à mes tables de vente, comme à la Fête des semences à Québec les 7 et 8 mars 2020. Comme la quantité de livres que je vends directement n’est pas si importante, je devrais alors avoir assez d’exemplaires pour l’année.

Larry Hodgson
Le jardinier paresseux

8 réflexions sur “Autre avantage des semis

  1. Johanne Girard

    Cela faisait 3 ans que je l’attendais! Je l’ai même cherché en vain dans les boutiques de livres usagés. Pas question de le louper cette fois-ci: je l’ai trouvé en librairie le 10 février dernier.

  2. Andrée

    Certains, même plusieurs livres de notre Jardinier paresseux sont disponibles en format électronique epub ou pdf. Personnellement, je préfère tellement ces formats-là au papier! J’espère que celui des semis (2020) le sera également un jour. Tellement pratique à consulter n’importe où sans avoir à traîner un livre lourd!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.