Éclairage des plantes

Murs blancs, main verte

Dans une pièce peinte en blanc, les plantes réussissent mieux. Photo: Le Sirenuse

Vos plantes d’intérieur semblent-elles manquer de lumière? Sont-elles chétives, pâles, poussant peu et fleurissant moins? Ou, au contraire, leurs nouvelles tiges sont-elles longues, pâles et faibles (étiolées), se penchant vers la fenêtre? C’est qu’elles manquent de lumière. Et pour corriger cette lacune, la solution la plus facile est… de peindre les murs de la pièce en blanc, ou du moins d’une couleur très pâle. 

Cela peut paraître anodin, mais la couleur des murs, du plafond, du plancher et même des objets dans la pièce fait une énorme différence dans la vigueur des plantes qui y poussent.

Rappelez-vous vos cours de physique à l’école. Si le noir paraît si sombre, c’est qu’il absorbe tous les rayons lumineux. Le blanc, par contre, paraît clair parce qu’il reflète tous les rayons. (D’ailleurs, les plantes paraissent vertes parce qu’elles absorbent tous les rayons, sauf le vert.) 

Or, les plantes vivent de ces rayons: la lumière est leur seule source d’énergie. Si des murs foncés ou des meubles foncés absorbent la lumière dans une pièce donnée, les plantes qui y poussent en capteront moins. Par contre, dans une pièce où le blanc (ou des couleurs très pâles) domine, une très bonne partie de la lumière est reflétée pour être absorbée par les objets les plus sombres des environs… soit le feuillage des plantes.

Main verte ou main noire?

L’effet n’est pas mineur: la couleur des murs fait une grosse différence. Dans une pièce aux murs pâles (des miroirs auront le même effet), on peut cultiver des plantes loin des fenêtres; dans une pièce aux murs sombres, les mêmes plantes doivent être presque collées aux fenêtres pour survivre. Je partage cette information depuis plus de 40 ans et vous n’avez pas idée du nombre de personnes qui viennent me voir pour confirmer que leur main est passée de noire à verte (ou vice versa) juste parce qu’elles ont peint les murs de leur pièce.

Même si vous ne cultivez pas de plantes d’intérieur comme telles, avec la saison des semis qui arrive bientôt, n’oubliez pas qu’eux aussi profiteront énormément d’un environnement blanc. Parfois, juste un panneau blanc placé derrière les semis change complètement leur aspect… et votre taux de succès!

N.D.L.R. Texte adapté d’un billet originalement publié le 10 janvier 2016.

0 comments on “Murs blancs, main verte

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :