Comment tuer un arbre

Par défaut

Peu d’arbres «meurent de vieillesse» en ville et en banlieue. Les dommages mécaniques et les mauvais soins tuent plus d’arbres que les insectes et les maladies mis ensemble. Évitez de commettre les erreurs nuisibles aux arbres indiquées dans l’illustration ci-dessous!

Ill.: Bonnie Appleton, Virginia Technical University
Traduction: jardinierparesseux.com

8 réflexions sur “Comment tuer un arbre

  1. Gilles Brunet

    Arrêter de planter les arbres trop près l’un de l’autre comme un de mes voisin qui à planter des pin blanc en haie à 6 pieds de distance entre les arbres sans penser que ces arbres atteignent un diamètre de plus de 30 pieds .
    Arrêter de planter des arbres sous les fils électriques.
    Choisir les arbres avec le bon port, pas comme à Cowansville qui a installé des fêviers sunburst dans la bordure de 4 pieds de large entre la rue et la piste cyclable, personne ne leur a dit que ces arbres pousse à l’horizontale et qu’il va falloir les élaguer continuellement pour ne pas nuire aux auto et cyclistes.

  2. pierrette

    bonjour moi je n ai pas de réponse a votre question mille excuse mais j ai une question il y a un arbre qui pousse sous ma galerie j ai beau le couper et il reste surement un bout parce que a chaque fois que je le coupe il repousse et je ne peut pas aller sous la galerie quoi faire .

  3. Philippe Asselin

    Bonjour je suis paysagiste et je commence à entendre d’autre collègue avancer que le panier de broche doit être enlever en entier au lieu de le replier à moitié comme l’indique le BNQ. Selon moi enlever la broche au complet ainsi que la jute est une bonne manière de lousser et déstabiliser la mottes et altérer le contact entre racines et terre. Je vois qu’il y a une note concernant la jute et le panier sur l’illustration. Je comprends l’importance de dégager le haut de la motte et de s’assurer que le collet est bien dégagé, mais pourriez-vous élaborer quant à la manière dont la jute et la broche nuisent à l’étalement des racines, la jute étant biodégradable et la broche sujet à corrosion assez rapidement(dit-on). merci!

    • Très souvent, la jute utilisée a été traitée pour prévenir la décomposition, ce qui n’est pas très évident. Et, bien sûr. la jute artificielle, de plus en plus utilisée, ne se décompose essentiellement pas. Aussi, la broche ne se corrode pas toujours, surtout en profondeur, où l’oxygène est plus rare. Si la motte ne tient pas, on peut remblayer à mesure qu’on enlève la jute, mais un choix plus judicieux des spécimens (arbres mieux établis) peut éviter ce problème.

      Cela dit, les opinions varient. Voici une page intéressante où différents experts américains donnent leur avis à ce sujet: https://forestry.usu.edu/trees-cities-towns/tree-planting/remove-packing

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.