Un jardin sensoriel pour les enfants

Par défaut

Photo: Annie Spratt, Unsplash

Article de la blogueuse invitée Lucy Henderson, traduit de l’anglais par jardinierparesseux.com

Il y a un vieux proverbe chinois qui dit: «Quand j’entends, j’oublie. Quand je vois, je me souviens. Quand je le fais, je comprends.» 

Nos sens sont notre principal moyen d’acquérir des connaissances et les utiliser tous rend les expériences d’apprentissage plus riches et plus efficaces. Cela peut être appliqué au jardinage et la création d’un jardin sensoriel peut non seulement avoir un effet thérapeutique, mais peut également engager tous les sens pour nous aider à en apprendre davantage sur le fonctionnement du jardin. Voilà un projet particulièrement bénéfique et stimulant pour intéresser les enfants au jardinage. 

La création d’un jardin sensoriel est un processus simple: il vous suffit de planter en utilisant les cinq sens.

La vue et l’ouïe

La vue est généralement le premier sens que nous voulons satisfaire lorsque nous plantons un parterre. Pour attirer les enfants, pensez aux couleurs vives et séduisantes. Si vous avez un jeune en particulier à l’esprit, incorporez ses couleurs préférées dans votre plan de plantation. Vous pouvez accroître l’intérêt visuel en y intégrant des plantes ayant des traits variés. Incluez, par exemple, un mélange de plantes dressées, arrondies, rampantes et grimpantes. Visez autant de fleurs et de formes de feuilles que possible pour augmenter la stimulation visuelle.

La graminée cheveux d’ange (Nassella [Stipatenuissima), zones de rusticité 7 à 10, mais traitée comme annuelle dans les climats plus froids, est presque toujours en mouvement, ce qui en fait un excellent choix pour un jardin d’enfants. Photo: http://www.netpsplantfinder.com

Vous pouvez aussi ajouter du mouvement pour stimuler la vue. Cela peut se faire avec une petite fontaine, en ajoutant un ou deux poissons à un étang et en incorporant d’autres éléments aquatiques. Recherchez aussi le contraste dans la lumière et l’ombre, en considérant par exemple une tonnelle de saule ou une arche couverte de grimpantes qui mène à un emplacement ensoleillé. Cherchez des plantes qui offrent une variété de stimulations visuelles, comme les cheveux d’ange (Nassella [Stipatenuissima), une graminée qui danse sous la moindre brise et dont les feuilles minces rappellent une queue de cheval (on l’appelle «ponytail» en anglais).

Pour stimuler l’ouïe, incluez des plantes qui attirent les insectes et les oiseaux: cela introduira un orchestre de bourdonnements et de chants au jardin et offrira de nombreuses possibilités d’apprentissage aux enfants. Incorporez aussi les plantes qui produisent des bruits lorsque le vent souffle: les tiges de bambou offrent un bruit de frappe distinct tandis que les grandes graminées comme le miscanthus (Miscanthus spp.), la molinie (Molinia spp.) et l’herbe des pampas (Cortaderia spp.) assurent un bruissement agréable. Les plantes à feuilles géantes fonctionnent également bien dans un jardin sensoriel, car elles produisent plus de bruit dans le vent.

Le goût et l’odorat

Le goût et l’odorat sont des sens puissants et peuvent aussi être incorporés dans le jardin sensoriel. 

Vous pouvez bien sûr inclure dans votre aménagement des fleurs à la fois très jolies (stimulant la vue) et fortement parfumées comme le seringat (Philadelphus spp.), le lilas (Syringa spp.) et le jasmin (Jasminum spp.), mais il y a aussi de nombreuses plantes comestibles qui sont à la fois parfumées et bonnes au goût. 

Lavande vraie (Lavandula angustifolia). Photo: http://www.kelownagardens.com

Les herbes aromatiques, par exemple, sont un bon point de départ et trouvent facilement leur place dans les jardins comestibles. L’intensément parfumée lavande (Lavandula spp.) par exemple, attire les abeilles, assurant un bourdonnement constant, et satisfait aussi l’odorat: d’une pierre, deux coups!

L’odorat stimule beaucoup nos émotions et lorsqu’il est utilisé en abondance dans le jardin, il crée une expérience sensorielle durable. Lorsque vous plantez un jardin sensoriel en pensant aux enfants, cela peut non seulement leur fournir des souvenirs qui dureront toute leur vie, mais aussi les aider à se familiariser avec le jardinage, car ils associeront les odeurs aux besoins d’entretien des différentes plantes.

On n’est jamais trop jeune pour découvrir le plaisir de récolter une fraise fraîche. Photo: blog.bigyellowbag.com/

La plantation d’herbes aromatiques stimulera alors le goût ainsi que l’odeur, mais pour augmenter davantage l’élément gustatif du jardin, pensez également à inclure des fruits et des légumes que les enfants peuvent manger. Les tomates ont un arôme intense et sont donc particulièrement bonnes pour stimuler les deux sens, tandis que les radis, les carottes et les laitues sont parmi les légumes les plus faciles à cultiver pour les jeunes enfants.

Le toucher

Les feuilles douces et laineuses de l’épiaire laineuse ou oreille d’agneau (Stachys byzantina) sont un délice à caresser. Photo: paramountnursery.ca

Le simple fait d’être impliqué dans le processus de jardinage stimule le sens du toucher, mais inclure des plantes intéressantes à toucher fera en sorte que tout simplement passer du temps dans le jardin satisfera tous les sens. L’épiaire laineuse ou oreille d’agneau (Stachys byzantina), l’herbe aux écouvillons (Pennisetum spp.) et le saule à chatons (Salix spp.) fournissent tous une stimulation intéressante au toucher. 

D’ailleurs, certaines plantes incluent une variété d’expériences texturales dans une seule plante: le saule pleureur (Salix babylonica et hybrides apparentés), par exemple, a des feuilles douces que les petites mains peuvent frôler ainsi qu’une écorce rugueuse contrastante. 

Considérez également la texture du sol sous les pieds: un sentier de gravier peut offrir un contraste intéressant avec une zone moussue si moelleuse qu’elle rebondit lorsque vous marchez dessus.

Le jardin sensoriel peut procurer une richesse de plaisirs à tout le monde, mais c’est un outil particulièrement puissant pour inciter les enfants à jardiner, à apprendre à prendre soin des plantes et à s’impliquer dans les différents rôles qu’ils jouent dans le jardin. Ajoutez des plantes sensorielles dans le processus de planification et encouragez les enfants à utiliser tous leurs sens lorsqu’ils passent du temps dans le jardin afin de leur assurer une expérience profondément éducative, thérapeutique et même émotionnelle.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.