Mythe horticole: la toxicité du poinsettia

Par défaut

Ill.: clipart.library, montage: http://www.jardinierparesseux.com

Depuis presque aussi longtemps qu’on cultive le poinsettia, la rumeur ne cesse de courir qu’il est très toxique. Et l’on voit même certaines sources (revues, journaux, sites Web, etc.) répéter cette information aujourd’hui. Mais ce n’est pas le cas.

D’ailleurs, beaucoup de gens croient toujours que le poinsettia est toxique. Dans un sondage de 1994 préparé par la firme de recherche Bruskin/Goldring Research, on a découvert que 50% des personnes sondées pensaient que le poinsettia était toxique, que 34% ne savaient pas et que seulement 16% savaient que le poinsettia n’était pas toxique. Je ne serais pas surpris d’apprendre que la situation soit similaire aujourd’hui, car je vois beaucoup de commentaires à ce sujet sur Facebook depuis quelques jours.

Toute cette histoire a débuté avec une légende urbaine apparue en 1919 voulant qu’un enfant hawaïen de deux ans soit mort après avoir mangé une feuille de poinsettia. Bien que cette information se soit montrée sans fondement, l’histoire continue de courir, sous diverses formes, depuis maintenant un siècle.

Pas toxique, mais pas comestible non plus

Poinsettia (Euphorbia pulcherrima). Photo: Vinayaraj, Wikimedia Commons

Le poinsettia (Euphorbia pulcherrima) appartient au genre Euphorbia, reconnu pour ses plantes toxiques. Par contre, le degré de toxicité varie énormément parmi les quelque 2 000 espèces: certaines sont très toxiques, d’autres peu toxiques et certaines sont même comestibles. Leur sève blanche contient une foule de composés chimiques dont les esters de terpènes sont probablement les plus toxiques.

Le poinsettia se situe parmi les espèces peu nuisibles. D’ailleurs, on devrait plutôt dire que la sève du poinsettia est «irritante» plutôt que toxique. En effet, le latex qui s’écoule de ses tiges et de ses feuilles blessées peut irriter les muqueuses et l’œil. Et bien sûr, les personnes qui sont allergiques au latex le seront aussi au latex du poinsettia. Ainsi, il est toujours sage de se laver les mains après avoir taillé un poinsettia. D’ailleurs, vous aurez envie de vous laver les mains, car la sève est collante.

Quant à la consommation orale, les feuilles de poinsettia ont un goût désagréable qui fait en sorte que la plupart des humains les recrachent rapidement. Avaler quelques feuilles n’aura toutefois aucun autre effet que vous donner envie de vous rincer la bouche. Si jamais on ingère beaucoup de feuilles, par contre, on peut souffrir de vomissements ou de diarrhées… tout comme si on mangeait tout autre produit qui n’est pas comestible.

Il est intéressant de jeter un coup d’œil sur les statistiques à ce sujet. Par exemple, la publication American Journal of Emergency Medicine rapporta en 1996 que sur les 22 793 cas de consommation de poinsettia rapportés entre 1985 et 1992, il n’y avait eu aucun décès et que d’ailleurs 92,4% des sujets (surtout de jeunes enfants) n’avaient eu aucun symptôme du tout. D’après POISINDEX, il faudrait qu’un enfant de 50 livres (23 kilogrammes) mange entre 500 et 600 bractées pour recevoir assez de toxine pour être malade. D’ailleurs, exception faite de la légende urbaine précitée, aucun décès relié à la consommation du poinsettia n’a jamais été rapporté pour les humains.

Quant aux animaux, le poinsettia ne semble pas plus toxique pour eux. Même l’ASPCA (American Society for the Prevention of Cruelty to Animals), qui tient une liste des plantes soupçonnées d’être toxiques pour les animaux domestiques et qui déjà mis le poinsettia sur sa liste des 20 plantes les plus toxiques pour les chats, le considère maintenant comme «généralement surévalué en toxicité», avec possibilités d’irritations et de vomissements. Elle continue néanmoins de recommander de le tenir hors de la portée des animaux.

Le café est plus toxique que le poinsettia. Photo: theprincela.com

Pour faire une comparaison avec d’autres produits couramment trouvés dans nos maisons, le poinsettia serait moins toxique que le savon à main, le sel de table et le café, tous des produits qui ne sont pas normalement considérés comme toxiques, mais qui peuvent être mortels si vous en consommez une quantité trop importante. Même les épinards sont plus toxiques que le poinsettia!

*Les épinards dérivent leur goût acidulé de l’acide oxalique, toxique en quantités trop importantes.

En conclusion, donc: non, le poinsettia n’est pas toxique, mais il n’est pas comestible non plus et il peut être irritant. Ne le laissez pas à la portée des enfants et des animaux, tout simplement. Et si jamais un humain devait manger une ou plusieurs feuilles, il n’aimera pas l’expérience, mais il n’y aura pas de séquelle sur sa santé.

N.D.L.R. Texte adapté d’un billet originalement publié le 18 octobre 2015. 

Une réflexion sur “Mythe horticole: la toxicité du poinsettia

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.