Mythe horticole: le savon à vaisselle comme insecticide

Par défaut

Le «savon à vaisselle» est souvent peu efficace contre les insectes et peut endommager les végétaux traités. Ill.: clipart-library.com et jardinierparesseux.com

Beaucoup de jardiniers utilisent régulièrement le savon à vaisselle pour traiter leurs plantes de jardin et de maison contre les insectes et les araignées rouges. Et d’ailleurs, cette utilisation date de loin. Qui n’a pas entendu dire que Grand-maman lançait l’eau de vaisselle sur les plantes dans son jardin pour contrôler les indésirables? À son époque, le savon à vaisselle était vraiment du savon et, en général, le savon liquide, dilué au taux d’environ 5 ml (1 c. à thé) dans 1 litre (4 tasses) d’eau, arrive bien à contrôler les parasites de nos plantes. Mais il faut que ce soit du savon.

En général, les «savons à vaisselle» modernes ne contiennent plus de savon. Ce n’est donc plus le même produit qu’utilisait Grand-maman, mais un produit complètement différent. Regardez bien l’étiquette: on y indique probablement «liquide à vaisselle», pas «savon à vaisselle». 

Dommages causés à des feuilles de rosier. Photo:  World Peace Roase Gardens

Les liquides à vaisselle sont surtout des détersifs et les détersifs ne sont pas particulièrement efficaces contre les insectes. De plus, ils sont souvent phytotoxiques (toxiques pour les végétaux) à différents degrés, faisant fondre les huiles et les cires qui protègent normalement les feuilles, ce qui fait assécher («brûler») les feuilles. (En passant, cela s’applique aussi bien aux liquides à vaisselle biologiques qu’aux liquides à vaisselle classiques.)

Par conséquent, il faut toujours tester une solution de liquide à vaisselle sur une feuille ou deux avant de l’utiliser sur quelque plante que ce soit. Attendez 24 heures et, s’il n’y a pas de dommage, le liquide à vaisselle dans cette bouteille (et je dis bien «dans cette bouteille» et non pas «de cette marque») peut servir pour traiter la plante en question. Sera-t-il plus efficace qu’un simple jet d’eau? Pas nécessairement — c’est un détersif, après tout, pas un savon et ce sont les savons qui sont efficaces contre les insectes — mais au moins le produit ne tuera pas votre plante.

Que trouve-t-on dans un liquide à vaisselle?

À titre d’exemple, voici les ingrédients du liquide à vaisselle Palmolive Ultra traditionnel en date du 3 décembre 2019*. Il n’y a rien de très nuisible pour les insectes, mais plusieurs produits toxiques pour les plantes. Remarquez aussi l’absence de savon.

Eau
Ammonium C12-15 pareth sulfate
Oyxde de lauramidopropylamine 
Chlorure de sodium 
Alcool SD 3-A
Sulfate de magnésium
Parfum
Pentasodium pentetate
Produit de conservation
Bisulfite de sodium
Teintures

*Information prise sur le site http://www.palmolive.com

Détail important: il ne faut jamais présumer que votre marque de liquide à vaisselle habituelle est identique d’une fois à l’autre. Le fabricant en change régulièrement les ingrédients.

Voici une anecdote qui explique la situation. Dans les années 1970, le fabricant des liquides à vaisselle Palmolive a publié un communiqué de presse suite à un grand nombre de plaintes que leur produit avait endommagé des plantes. Dans le communiqué, le fabricant expliquait que son produit n’est pas conçu pour traiter les végétaux et qu’il ne se tenait donc pas responsable des dommages aux plantes encourus par son utilisation. De plus, un détail révélateur: la compagnie expliquait que la recette de son produit variait régulièrement selon le prix des ingrédients de base et que, si une bouteille contenait un mélange inoffensif pour les plantes, la bouteille suivante pouvait être phytotoxique.

Donc, utilisez le liquide à vaisselle pour traiter les insectes indésirables si vous voulez expérimenter, mais faites toujours un petit test chaque fois que vous achetez une nouvelle bouteille. Et évitez tout de go les liquides à vaisselle antibactériens. Ils sont toxiques pour les plantes et nuisibles pour l’environnement. 

Ma solution

Le savon insecticide est biologique, efficace contre les insectes et peu phytotoxique, presque le contraire des liquides à vaisselle. Ill.: source inconnue

Personnellement, suite à une très mauvaise expérience avec un liquide à vaisselle où j’ai perdu plusieurs plantes (confession: je n’avais pas fait le test auparavant!), je n’utilise plus de liquide à vaisselle pour traiter les insectes, mais opte maintenant pour le savon insecticide. Ce produit biologique a été développé pour utilisation sur les plantes et le fabricant a alors choisi les ingrédients les moins phytotoxiques possible. 

Parfois, j’entends des jardiniers rechigner. «Le savon insecticide coûte plus cher que le liquide à vaisselle.» C’est vrai, mais si vous employez le savon insecticide concentré, vous n’utilisez qu’une petite quantité à la fois. Ainsi, chaque traitement ne coûte alors que quelques cents. Il me semble que ce n’est pas si cher! 

La bouteille de savon insecticide concentré que j’ai achetée il y a 13 ans est encore à moitié pleine. Je ne suis pas si radin que je ne suis pas prêt à payer une bouteille de savon insecticide aux 25 ans pour assurer la bonne santé de mes plantes. Mais achetez toujours le concentré. Si vous achetez le savon insecticide prêt à utiliser, qui contient 50 parties d’eau et seulement une partie de savon, là c’est vrai que vous vous faites avoir!

N.D.L.R. Texte adapté d’un billet originalement publié le 8 décembre 2015

10 réflexions sur “Mythe horticole: le savon à vaisselle comme insecticide

    • Christiane Massé

      J’ai souvent utiliser du savon noir à la concentration de 1c. à thé par litre et je n’ai jamais perdu aucune plante.
      Les ingrédients de ce savon sont : potasse et huile d’olive.
      Du vrai savon de grand-mère?
      Christiane , grand-maman de 64 ans 🙂

    • Il est difficile de répondre à cette question, car le savon noir peut avoir une constitution très différente selon le fabricant. C’est quand même un savon et probablement alors peu nuisible aux plantes. Son efficacité contre les insectes reste à prouver.

    • La présence d’odeur désagréable peut indiquer de la pourriture, surtout si une partie de la tige paraît mou au toucher. La pourriture est habituellement fatale à la plante. Parfois on peut la sauver en pratiquant un bouturage.

  1. Ginette Laplante

    Il y a tout de même des précautions à prendre quand on utilise du savon sur nos plantes surtout à l’extérieur. Il est préférable de l’utiliser en fin de journée pour éviter les brûlure par les rayons de soleil et empêcher que le produit de sécher trop rapidement. Pour les acariens, utiliser avec beaucoup d’eau

  2. Sam Pilote

    Je viens de faire des tests avec le savon noir (à l’huile d’olive) sur des scarabées japonais et des scarabées du rosier. Résultat: Mort au bout d’une minute… Le hic, c’est qu’il faut que ladite bibitte soit bien badigeonné. J’ai aspergé quelques plantes comme des vignes vierges et les plantes réagissent bien. Concentration: 5 cuillères à soupe/litre .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.