Le croton réagit souvent mal à un déplacement, perdant la majorité de ses feuilles. Photo: Rez, garden.org

Question: J’ai reçu un croton de 39 ans. Il perd beaucoup ses feuilles même s’il est placé devant une grande fenêtre. Doit-on lui donner de l’engrais et, si oui, de quelle sorte?

Rachel Brassard

Réponse: Votre plante souffre de choc d’acclimatation. Le croton (Codiaeum variegatum) tolère mal les changements dans son environnement, surtout lorsqu’il est mature. (Les jeunes spécimens sont plus faciles à acclimater.) Cela est doublement vrai quand le changement survient l’hiver car, avec l’éclairage réduit dû aux jours courts et la baisse radicale de l’humidité ambiante qui surviennent à cette saison, c’est une période très difficile pour toutes les plantes d’intérieur et encore plus pour les plantes un peu capricieuses comme le croton. 

Ses feuilles étaient acclimatées à des conditions différentes et, dans leur nouveau lieu, s’adaptent mal. Alors, la plante les largue. Elle peut perdre presque toutes ses feuilles avant que la chute cesse… et alors, après, la récupération est lente et souvent faible. 

Je suggère d’augmenter massivement l’humidité. À une humidité de 90%, la photosynthèse peut mieux procéder même si l’éclairage est faible. Cela devrait mettre fin assez rapidement à la chute des feuilles. 

Offrez à votre croton une «serre personnelle» le temps de son acclimatation. Ill.: http://www.uihere.com & Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Ainsi, l’idéal serait d’enfermer votre croton dans un gros sac de plastique transparent (un sac récupéré chez le nettoyeur peut convenir ou un sac de poubelle transparent) ou encore, de lui construire un abri et de le couvrir de feuilles de plastique transparent. Cela créera une serre individuelle où l’humidité sera très forte. 

Placez alors temporairement la plante à l’abri du soleil direct: le défaut d’une serre individuelle est que les températures y montent terriblement quand le soleil est très intense. Vous rapprocherez la plante de la fenêtre à la fin du traitement.

En d’autres saisons, j’aurais suggéré de garder votre croton à l’abri pendant 3 à 4 semaines, le temps que la chute des feuilles se stabilise, mais comme c’est l’hiver, la plante aura quand même un choc quand le sac sera enlevé. Laissez-le alors dans cet abri tout l’hiver: au printemps (mi-mars, fin mars), quand le soleil sera plus intense et que l’humidité approchera un niveau plus normal, enlevez graduellement la «serre» peu à peu, sur une semaine ou deux, pour parfaire l’acclimatation. 

Tant que la plante sera scellée dans sa serre individuelle, elle n’aura probablement pas besoin s’arrosage. Ill.: http://www.uihere.com, PinClipart.com & Claire Tourigny

Notez que vous n’aurez probablement pas besoin d’arroser votre plante souvent pendant qu’elle baignera dans son environnement extrêmement humide. Dans un environnement fermé, les plantes perdent tellement peu d’eau qu’elles peuvent souvent rester des mois sans arrosage. N’arrosez que si le terreau devient sec au toucher.

Mais votre croton pourra-t-il respirer lorsqu’il sera ainsi scellé dans un sac de plastique? Bien sûr! Les plantes sont les recycleurs d’air par excellence, produisant, utilisant et réutilisant tout le dioxyde de carbone et tout l’oxygène dont elles ont besoin.

Et l’engrais?

Dans votre question, vous parlez d’engrais, mais l’application d’engrais n’aidera pas du tout à ce stade. Même, donner de l’engrais à une plante mal en point est presque toujours nuisible. On donne de l’engrais aux plantes en santé pour améliorer leur performance, pas aux plantes affaiblies. 

En plus, l’hiver n’est pas une saison pour fertiliser les plantes d’intérieur: on limite plutôt son application aux périodes de l’année où la plante peut croître normalement. Donc, vous pourrez recommencer les fertilisations au printemps quand la plante sortira de sa serre.

Les plantes ne savent pas lire les étiquettes d’engrais, donc tout engrais que vous aurez sous la main conviendra. Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Quel engrais utiliser? N’importe lequel! Les plantes sont essentiellement indifférentes aux engrais multiples offerts sur le marché qui sont davantage conçus pour plaire aux convictions des jardiniers qu’aux besoins des végétaux. (Lisez Les plantes ne savent pas lire les étiquettes d’engrais.) Et aussi, il est rarement nécessaire d’appliquer un engrais à une plante d’intérieur à plus d’un quart de la dose recommandée.

Après la récupération

Un croton peut s’adapter à presque n’importe quel environment, à condition que vous l’aidiez à s’y acclimater au début. Photo: Hernán Conejeros

Une fois que votre croton sera bien acclimaté à vos conditions (et, quand on l’acclimate bien, il s’accommode de presque toutes les conditions d’intérieur, même d’un éclairage et d’une humidité relativement faibles), ne le changez plus de place. Vous pouvez lui donner un quart de tour périodique pour stimuler une croissance égale, bien sûr, mais ne le changez pas de pièce, sinon l’acclimatation sera à reprendre. Si vous le traitez ainsi, vous pourriez le conserver encore 39 autres années.

Que voulez-vous? Le croton n’aime tout simplement pas les changements brusques. À vous de vous acclimater à ce caprice!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

28 comments on “Sauver un croton en déclin

  1. Christiane Massé

    Bonjour, serait-il possible de faire ce traitement à un limier souffrant des mêmes symptomes?
    Merci

  2. Bonjour! J’ai une question concernant un croton que j’ai acheté cet été. Suite a une gaffe de ma part (trop de soleil apparement), ma plante est morte sauf une feuille à la base qui touchait au sol et semble s’être fait des racines d’elle même. Est-ce que j’ai une chance qu’elle finisse par faire quelque chose ou bien c’est comme un hoya et elle restera une feuille unique jusqu’a sa mort?

  3. L’automne dernier, quand j’ai rentré mon petit croton acheté à l’été pour mon balcon à l’ombre, il a perdu énormément de feuilles. Ce printemps, il a fait une nouvelle branche avec 5 feuilles. Puis-je le remettre au balcon cette année? Risque-y-il de perdre des feuilles à l’été sur le balcon et encore à l’automne à l’intérieur? Autrement dit, doit-il rester là où il est?

  4. On a reçu notre Croton par envoie il y a presque deux mois, il a de la lumière mais n’est pas au soleil direct au début tout allait bien actuellement il perd ces feuilles, je ne sais pas la cause trop d’arrosage ou pas assez je suis perdu que faire

    • Il a de la difficulté à s’acclimater. Probablement pas assez de lumière. Essayez de l’enfermer dans un sac (relisez le texte) pour ralentir la perte de feuilles.

  5. Bonjour, mon croton est bien acclimaté dans mon appartement depuis un moment, je l’asperge pour l’humidité l’ai rempoté avec un lit de billes et il a de la lumière etc. Depuis 2/3 jours il est tout raplapla, il n’a pas perdu de feuilles mais elles sont toutes affalées comparé a leur grandeur d’avant. Je ne comprend pas ce qu’il se passe et ne sait pas quoi faire. Auriez vous une idée? Merci beaucoup

  6. Merci beaucoup pour cet article! Cet automne, nous avons reçu un immense croton en déclin, qui ne s’était jamais acclimaté à la maison d’une amie. Il perd ses feuilles, mais à commencé à en faire de nouvelles. Même, il y a de petits bourgeons sur les tiges nues.

    J’espère que la technique de la serre individuelle l’aidera à récupérer!

  7. Roger Bouchard

    Nous avons un croton datant de plusieurs années (plus de 18 ans), toujours été au même endroit, mais cet hiver il perd pratiquement toutes ses feuilles. Je ne comprends pourquoi, pourtant il était adapté depuis toutes années, toujours au même endroit.
    Est-ce que le sac de plastique est la seule solution ?

    • Puisqu’il n’y a pas eu de changement dans son environnement auquel il était adapté, je doute que la cause soit le manque d’humidité.

      Premier soupçon: le terreau est peut-être devant contaminé de sels minéraux. S’il n’a pas été rempoté depuis quelques années, faites au moins un lessivage: https://jardinierparesseux.com/2019/02/24/comment-lessiver-le-terreau-des-plantes-dinterieur/. Et si possible, rempotez-le en changeant une bonne partie de l’ancien terreau. Sinon, faites minimale un surfaçage: https://jardinierparesseux.com/2019/03/16/surfacer-pour-raviver-les-plantes-dinterieur/

      L’autre possibilité que je vois, c’est la pourriture. C’est une maladie souvent stimulée par une période où les racines sont restées trop longtemps dans l’eau, mais qui peut survenir sans aucune raison apparente, car les spores de la pourriture sont partout. Pour une plante de cette taille, vous ne pourriez que lui donnez vos soins habituels, mais un arrosage un peu moindre, en espérant qu’il récupère. Et peut-être prendre quelques boutures où cas où que ça va de mal en pis.

  8. Jessica Aubey

    Bonjour,

    J’ai acheté un croton l’année dernière (que je n’ai pas rempoté, car la fleuriste m’a dit qu’elle venait de le faire) et en début d’hiver il a commencé à perdre ses feuilles, donc en surfant sur le net, je suis tombé sur votre méthode, que j’ai testé en suivant toute les étapes. Et il perd toujours ses feuilles dans le sac 🙁
    Que dois-je faire ?
    Merci pour votre aide

    • Il est toujours sous l’effet du choc initial. Vous ne pouvez que continuez et patienter. Éventuellement, les feuilles arrêteront de tomber. C’est comme essayer d’arrêter une hémorragie alors que l’idéal est de la prévenir. Donc, normalement on applique la technique avant le début de la déchéance.

  9. J’ai un croûton d’environ 5 pieds de haut et d’au moins 4 pieds d’envergure, il possède plusieurs bonne branche. Je dois le déménager mais je ne sais pas trop comment le faire pour l’abîmer le mois possible…

  10. Véronique

    Bonjour,

    J’ai un croton (avec des feuilles à 3 pointes) que j’ai obtenu par bouture il y a une quinzaine d’années. Il se portait bien mais a malheureusement été victime d’un de mes chats qui s’est mis à le déterrer. J’ai tenté de l’empêcher en mettant des roches à la base, mais depuis il s’est mis à perdre ses feuilles, tout en faisant toujours de nouvelles pousses qui finissent aussi par arrêter. Il a fini par perdre toutes ses feuilles. J’ai alors constaté que les pierres avaient probablement trop « tassé » la terre, et gardait l’humidité. J’ai donc tout retiré, aéré le sol et laissé sécher, puis transféré dans une pièce (salle de bain) à l’abri du chat, éclairée par un puits de lumière (pas de soleil direct). Il continu toujours à faire des débuts de pousses, mais qui ne se développent pas. J’avais tenté de « pincer » quelques unes, et j’ai rabattu une ou deux branches, pour donner une chance aux autres, sans succès. Je l’arrose seulement lorsque le sol est sec et j’ai plutôt tendance à vaporiser entre les arrosages. Il me reste un tronc principal d’environ 24 pouces, et une branche de 4 pouces. Les racines semblent très fragiles, il a encore été en partie déterré il y a 2 semaines quand quelqu’un a laissé la porte de la pièce ouverte. Que conseillez-vous? Traitement en sac de plastique, remporter dans un plus petit pot (il est dans un très gros pot depuis 2 ans environ car poussait très bien), ou le laisser tranquille? Il n’est pas encore mort car les petits bourgeonnements verts continuent d’apparaitre, mais ne vont pas plus loin, depuis déjà plusieurs semaines.

    Merci à l’avance de vos conseils!

  11. Bonjour merci pour vos précieux conseils.
    J’ai récupéré un croton mal en point pour essayer de le sauver mais j’imagine que le changement d’environnement a dû lui causer un stress supplémentaire et il a perdu les qqs feuilles qui lui restaient cet hiver. J’ai essayé de le tailler et tout le bois a l’air sec. En revanche les racines n’ont pas de trace de pourriture elles ont l’air toujours vivantes. Est-il encore possible de sauver la plante ? Si oui que préconisez vous ?

  12. Bonjour, j ai un croton que j ai beaucoup beaucoup trop arrosé ? Comment le sauver ?

    • Évidemment, laissez le terreau s’assécher et arrosez modestement par la suite. Supprimez feuilles mortes et branches mortes. Et attendez voir s’il y a une reprise de vie. Parfois oui, parfois non.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :