Protéger les cannas du froid

Par défaut

L’hiver arrive: vos cannas sont-ils prêts? Ill.: http://www.pngfly.com & clipart-library.com, montage: jardinierparesseux.com

J’espère que vos cannas se sont bien comportés cet été, vous offrant un superbe feuillage d’allure tropicale et des fleurs spectaculaires et colorées. Toutefois, à l’automne, et certainement avant l’arrivée de l’hiver, vous avez des décisions à prendre.

Les cannas, voyez-vous, sont essentiellement des plantes tropicales qui ne survivront pas à l’extérieur dans les climats tempérés frais ou froids. Si vous habitez sous un climat doux (zones de rusticité 9 et plus), où il y a rarement plus qu’un gel passager, ça va: vous pouvez les laisser en pleine terre. Même que, sous les climats vraiment tropicaux, les cannas n’entrent même pas en dormance et continuent de fleurir toute l’année! Ailleurs, cependant, vous avez deux choix: les laisser geler ou les arracher pour les mettre à l’abri. Et j’espère que vous allez choisir la deuxième option!

Attendez le premier gel

Quand le gel tue le feuillage, il est temps de rentrer vos cannas! Photo: http://www.cooltropicalplants.com

Logiquement, vous laisserez vos cannas à l’extérieur jusqu’au premier gel sévère, en partie parce qu’ils continuent à pousser et à fleurir jusqu’à ce moment (et alors, pourquoi vous priver de belles fleurs?), mais aussi parce que cela leur donne la saison de croissance la plus longue possible; ainsi, la plante peut stocker plus de réserves pour la floraison de l’année suivante. Cependant, une fois que le gel a tué les feuilles, considérez que leur saison de croissance est officiellement terminée et qu’il est temps d’agir.

💡 Conseil pratique: S’il n’y a pas de gel avant la fin de novembre, rentrez les cannas à ce moment. Le soleil ne sera plus assez fort pour renforcer les rhizomes de toute façon… et aussi, le premier gel risque d’être si profond qu’il fera geler le sol et, si oui, comment arracher les rhizomes?

Cannas en pot

Les cannas les plus faciles à rentrer sont ceux qui poussent en pot. Il suffit de les couper à une hauteur de 3 à 5 cm au-dessus du sol et de les rentrer, sans autre soin. (Pour savoir où les ranger, lisez plus loin.) Vous pouvez même empiler des pots les uns sur les autres si vous le voulez. Si vous ressentez le besoin de les diviser, vous pourrez le faire au printemps.

Cannas cultivés en pleine terre

L’autre possibilité est que vos cannas poussent en pleine terre.

Voici des rhizomes fraîchement arrachés: maintenant, il faut les faire sécher un peu. Rebecca Finneran, MSU Extension

Si oui, avant de les arracher, coupez les feuilles et les tiges à environ 20 à 30 cm du sol afin qu’elles ne vous gênent pas. Puis, déterrez la motte de racines avec une pelle ou une fourche de jardin, en utilisant ce qui reste des tiges comme poignées pour secouer les rhizomes et faire tomber le surplus de terre. Étendez les rhizomes sur du papier journal, du carton ou une vieille couverture pendant environ une semaine, et ce, dans un endroit à l’abri du gel (un garage ou une remise, par exemple). Ensuite, coupez complètement le feuillage à 3 à 5 cm du rhizome. Supprimez aussi les racines plus grosses. Après, nettoyez grossièrement les rhizomes avec une brosse douce pour enlever la majeure partie de la terre. Ne les rincez pas, svp! Ils doivent rester au sec.

Assurez-vous d’étiqueter les rhizomes à cette étape, notant si possible le nom du cultivar (Canna ‘Phasion’, par exemple); sinon, indiquez au moins la taille de la plante, la couleur de la fleur et la couleur du feuillage (par exemple, «haut, fleurs rouges, feuilles pourpres».). C’est que les rhizomes de canna se ressemblent quand ils sont à nu et alors, au printemps, comment les démêler? Vous pouvez soit écrire les détails sur une étiquette en plastique munie d’une attache que vous fixez au rhizome, soit les écrire directement sur le rhizome avec un marqueur de jardin. Je trouve que placer les étiquettes ordinaires avec les tubercules sans les y fixer est risqué: elles semblent toujours s’égarer avant le printemps.

Certaines personnes aiment diviser leurs cannas avant de les remiser pour l’hiver, mais je ne le fais que si la masse de rhizomes est vraiment grosse et difficile à manipuler, auquel cas je la casse simplement en deux ou trois sans plus d’attention. Je laisse toute division plus précise (et même une petite section de rhizome peut donner une nouvelle plante!) pour le printemps, au moment où je prépare la replantation. 

Où les entreposer

Beaucoup de rhizomes prêts à entreposer: couvrez-les maintenant avec de la tourbe ou des copeaux de bois. Photo: redflannelpantry.wordpress.com

Si possible, rangez les rhizomes dans une boîte en carton ou un récipient en plastique au moins légèrement ajouré pour que l’air puisse circuler un peu, les recouvrant de vermiculite, de tourbe, de copeaux de bois ou de papier déchiqueté. On peut aussi les emballer dans du papier journal. Laissez la boîte ouverte (encore, pour améliorer la circulation d’air). Certains jardiniers aiment les ranger dans un sac en filet. Un ami se contente de déposer ses rhizomes dans des sacs à ordures ordinaires (au diable la circulation d’air!), un sac par variété, et utilise un lien torsadé pour sceller le sac et apposer l’étiquette. Si vous avez une méthode qui a fonctionné dans le passé, continuez à l’utiliser.

L’emplacement idéal pour l’entreposage hivernal est un endroit frais, mais libre de gel, où la température reste entre 5 et 12 °C pendant la majeure partie de l’hiver. Parmi les endroits à considérer, il y a le caveau à légumes, le vide sanitaire, un sous-sol non aménagé et un garage froid, mais sans gel.

Vous n’avez nulle part au frais pour stocker les rhizomes? Ne vous inquiétez pas: vous pouvez aussi les conserver à la température de la pièce si nécessaire. Dans ce cas, cependant, vérifiez l’état des rhizomes mensuellement, car les rhizomes ont alors tendance à se dessécher au cours de l’hiver. S’ils commencent à se ratatiner, bassinez-les avec de l’eau et remisez-les de nouveau.

De toute façon, il est quand même sage de vérifier l’état des rhizomes occasionnellement au cours de l’hiver, même si vous les gardez au frais. Détruisez tout rhizome en décomposition que vous trouvez et vaporisez légèrement ceux qui se ratatinent. 

Souvent, vers le printemps, les rhizomes se montrent impatients de commencer une nouvelle saison et commencent à germer. Ne vous inquiétez pas de cette croissance précoce: elle est tout à fait normale!

Viens le printemps

On divise juste avant de planter. Photo: http://www.oklahomagardening.okstate.edu

Le printemps, juste avant la plantation, est le meilleur moment pour diviser les cannas (si vous le jugez nécessaire). Videz les contenants des rhizomes qui ont passé l’hiver en pot pour étudier leur cas. Il est rare qu’un canna puisse passer plus de deux ans dans le même pot sans avoir besoin de division.

Quand les planter… et où? Cela dépend de vos conditions de culture.

Dans les régions où le printemps arrive tôt, vous pouvez planter les rhizomes de cannas en pleine terre dès qu’il n’y a plus de risque de gel et que la température du sol s’élève à 12 °C ou plus. Ne succombez pas à la tentation de les planter alors que le sol est encore froid: même si cela ne tue pas les rhizomes, cela ralentit leur croissance et retarde leur floraison.

Plantez les cannas en plein soleil dans un sol riche (ajoutez-y un engrais à libération lente) avec les pointes de croissance vers le haut, en couvrant les rhizomes d’environ 8 à 10 cm de terre. Espacez-les de 30 à 45 cm, en fonction de la taille des plantes.

Plantez les rhizomes dans un pot pour les démarrer à l’intérieur. Photo: http://www.oklahomagardening.okstate.edu

Dans les climats plus froids, les cannas ont besoin d’un démarrage hâtif à l’intérieur si vous voulez les voir fleurir avant la fin de l’été. Ainsi, environ 4 à 5 semaines avant la date de dernier gel, plantez-les dans des pots temporaires d’environ 30 cm de diamètre, les recouvrant alors à peine de terreau. (Vous pourrez les planter à la bonne profondeur au moment où vous les déplacerez vers le parterre.) Si votre but ultime est de les cultiver en pot, épargnez une étape et plantez-les tout de suite dans leur contenant ultime, probablement un grand bac, à la profondeur finale voulue.

Placez les «pots de démarrage» devant une fenêtre ensoleillée à l’intérieur, dans une couche froide ou chaude ou dans une serre non chauffée: n’importe quel endroit où il y a beaucoup de lumière et une chaleur bénéfique. Commencez alors à les arroser, d’abord légèrement, mais augmentez au fur et à mesure que les germes apparaissent et commencent à se développer. Éventuellement, arrosez assez fréquemment pour que le terreau reste toujours un peu humide. 

Enfin, une fois que le sol est bien réchauffé (12 °C et plus) et qu’il n’y a plus de risque de gel, repiquez vos cannas en pleine terre

💡Conseil pratique: Si vous souhaitez placer des pots de cannas dans un jardin aquatique (les cannas peuvent être cultivés comme plantes semi-aquatiques), couvrez le sol du pot avec environ 5 cm de gravier pour empêcher le pot de flotter et le terreau de partir à la dérive.

Et voilà: maintenant, vous savez comment hiverner les cannas avec succès! Ce n’est vraiment pas difficile!

Publicités

2 réflexions sur “Protéger les cannas du froid

  1. Gilles Brunet

    DANS UN AUTRE TEXTE VOUS AVEZ DIT DE NE PAS ATTENDRE LES GELÉES POUR ENLEVER LES BULBES POUR LES REMISER ALORS C’EST CE QUE JE FAIS DEPUIS 2 ANS ET ENSUITE JE LES LAVENT ET LES FAIT SÉCHER AVANT DE LES REMISER DANS DE LA VERMICULITE DANS MA CHAMBRE FROIDE ET MES TUBERCULES SONT A 1 AU PRINTEMPS, PAS DE TUBERCULES QUI RATATINE.

    • Pour la plupart des autres bulbes tendres, on peut les rentrer plus tôt. Les cannas, avec leur retard à fleurir et leur capacité de continuer de fleurir tard, sont une exception (mineure) à la règle. C’est votre chambre froide qui fait que les rhizomes et tubercules ne se ratatinent pas: sous une plus grande chaleur, la situation qui vivent la pluspart des bulbes, c’est une chose à surveiller.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.