Jardiniers paresseux: ne faites pas le ménage à l’automne!

Par défaut

Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

S’il faut faire le ménage d’un parterre ou d’un potager (et plusieurs jardiniers insisteront pour le faire, même s’ils savent que c’est nuisible: c’est plus fort qu’eux), ce n’est surtout pas à l’automne qu’il faut agir. Dites-vous bien que plus un jardin est jonché de résidus de végétaux l’hiver, meilleur sera son état au printemps. Et cela, pour plusieurs raisons, dont les suivantes: 

• les feuilles mortes protègent les racines des vivaces, des bulbes rustiques et des arbustes contre le froid;

• les «déchets» (plantes annuelles mortes, etc.) préviennent l’érosion;

• arracher les annuelles mortes perturbe le sol, dérangeant les microorganismes bénéfiques et même les vers de terre; 

• beaucoup d’insectes bénéfiques passent l’hiver dans les soi-disant déchets. Alors, s’ils ne sont pas supprimés, les ennemis de vos ennemis seront là pour s’attaquer aux insectes nuisibles au printemps suivant;

• les capsules de graines de vos plantes, que vous n’avez pas rabattues, attirent et nourrissent les oiseaux;

• et la liste continue.

Il est tout simplement contre nature de faire le ménage à l’automne, un affront à un système qui s’est développé au cours de multiples millions d’années! Quel culot de la part des humains de penser qu’ils savent mieux faire que mère Nature!

Paresser à l’automne n’augmente pas le travail

Mais, diront plusieurs jardiniers, imaginez tout le ménage que nous aurons à faire au printemps si nous laissons les déchets sur place! Mais c’est là la beauté du système naturel. Quand arrive le printemps, la plupart des déchets disparaissent comme par magie. En effet, ils se décomposent au cours de l’hiver et les premiers jours de chaleur du printemps achèvent le processus. Il y a très peu à ramasser au printemps: que quelques tiges mortes encore debout, même pas le cinquième de qu’il y avait à l’automne. 

Autrement dit, moins vous faites le ménage à l’automne, plus votre jardin est beau et en santé au printemps… et tout au long de l’été suivant: une belle leçon de mère Nature!

N.D.L.R. Texte adapté d’un billet originalement publié le 26 septembre, 2014

29 réflexions sur “Jardiniers paresseux: ne faites pas le ménage à l’automne!

  1. Francine Fillion

    C est plus fort que moi je trouve déguelasse de ramassée le tout au printemps …un jour je vais l essayer mais cette annee je n’ai pas ete capable …pourtant je vous lis depuis plusieurs années…

  2. Je suis une vrai jardinière paresseuse! je n’ai jamais pensé à faire tout ce qui est décrit ici. Je laisse tout en plan et laisse faire la nature à l’automne et en hiver. J’aime que le jardin soit nourricier même à la saison où il est moins beau…

  3. Isabelle

    Bonjour, alors je laisse tout au jardin? Plants de tomates, œillets d’Inde, reste plant de concombre, etc…
    Pour mes feuilles mortes, est-ce que je couvre le jardins au complet ( je n’ai rien planté cet automne)? Et puis je les mettre sans les déchiqueter?
    Vous avez autres conseils à me donner? Mon premier jardin.

    Merci

    • Colette-Claude Constant

      J’ai ENTERRÉ beaucoup de feuilles d’Érables mortes dans mon jardin à l’automne il y a deux ans ( ça allait plus rapidement que de les broyer et de les composter ! ) et d’après moi ce n’était pas correct car ces feuilles enterrées ont fait plein de petites racines dans la terre de mon jardin … est-ce possible ??? … Est-ce que quelqu’un a déjà eu la même expérience que moi ??? Maintenant , je broie et composte mes feuilles AVANT de les incorporer au sol …

      • Les « petites racines » étaient en fait des champignons bénéfiques qui travaillent à décomposer les feuilles. Votre « erreur » était d’enterrer de grosses feuilles avant de les déchiqueter. Il faut toujours les déchiqueter auparavant.

  4. Geneviève

    Moui mais le printemps arrivé, on dérange tout le petit monde (vers et microorganimes) quand même, non? Il faut tout de même arracher des racines (courges, tomates et autres), ajouter le compost… je comprends que tant qu’à déranger, c’est moins dommageable au printemps?

  5. Chantal Labbé

    Je suis décidément une jardinière paresseuse car je fais exactement ce qui est décrit dans l’article et ce, depuis de nombreuse année. Au printemps, je retire seulement les tiges raides qui restent. D’ailleurs, au printemps, lorsque je fais cette étape, je trouve fréquemment, beaucoup de coccinelles dans les feuilles mortes et le restant de feuillage mort de mes vivaces laissé en place à l’automne. Vive dame nature et …. le jardinier paresseux !

  6. Bettina Van Hassel

    Moi, j aime bien préparer le potager pour le printemps en y ajoutant du compost sur le dessus des plates bandes et je les recouvre de feuilles. Je ne le mélange pas mais j ote tout de méme quelques adventices avant. Comme ça, je peux commencer à semer pois et laitue tôt au printemps .

  7. Sally Lambert

    Personnellement, je trouve tout à fait magnifique de voir la neige se déposer sur les fleurs et les tiges séchées de mon jardin (dont je n’ai jamais fait de ménage d’automne malgré les « gros yeux » des passants et de certains voisins). Cela donne des reliefs des plus jolis! 🙂

  8. Claire Boisjoli

    Bonne idée, mais…. les mauvaises herbes? On les arrache? Aussi: cet automne. je pensais ajouter du fumier (devenu compost) par dessus la terre de mes carrés de jardin…

  9. Barbara

    Je pense que j’aurai besoin de photos de vos plates-bandes une fois le printemps venu pour mieux comprendre… J’ai bien essayé de ne rien toucher, l’an dernier. Résultat au printemps : des plantes mollassonnes mais pas grand chose de réellement décomposé! J’ai attendu, mais quand fut venu le temps de planter les nouvelles annuelles, les vieilles tiges étaient toujours là! J’ai dû les arracher et brasser le sol, ce qu’on essaie d’éviter, non? De plus, sans passer le Garden Claw, je trouve le sol difficile à travailler au printemps. Les feuilles mortes ne sont pas du tout décomposées et j’ai fini par devoir les enlever pour replanter. Je suis en zone 2B, fait-il trop froid chez moi?

    • D’abord, dites vous bien que ces « déchets’ ne sont pas nuisibles. Laissez-les là si possible. Il est certain aussi qu’en zone 2, la décomposition est plus lente qu’ailleurs, mais, du bon côté, les matières organiques y restent plus longtemps, donc tout amélioration au sol est plus durable. Pour les annuelles, passez la tondeuse dans le jardin si possible: ce sont les branches qui vous dérangent, pas les racines.

  10. Ciboulette

    Bonjour, je suis une grande débutante en matière de jardinage, et justement aujourd’hui, sur un bout de terrain, en vue du potager printanier, nous avons passé un coup de tondeuse haute , retiré les végétaux, mis à la place des cartons sans encre ni scotch, remis les végétaux coupés, et le tout recouvert d’au moins 20cm de paille.
    Bien ou pas?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.