Des échinacées aux fleurs qui verdissent?

Par défaut

Au début, la jaunisse de l’aster gagne le cône de l’échinacée, le faisant verdir. Photo: pamsenglishcottagegarden.blogspot.com

Il existe des cultivars d’échinacée (Echinacea) à inflorescence verte (‘Green Jewel’, ‘Green Envy’, etc.), mais si vos échinacées roses, jaunes, rouges, etc. commencent à verdir, ce n’est pas une mutation, mais une maladie. 

La jaunisse de l’aster est surtout transportée par les cicadelles. Photo: http://www.gardeners.com

La jaunisse de l’aster (AYP) est une maladie très courante dans la nature, trouvée notamment dans environ 300 espèces appartenant à 38 familles de plantes dicotylédones, mais surtout chez les Astéracées. Elle est provoquée par un phytoplasme (autrefois, on disait mycoplasme), une entité bizarre proche parente des bactéries, mais se comportant comme un virus: une fois la plante infestée, aucun traitement ne peut la guérir. Le virus est transmis par des insectes, notamment les cicadelles: en perçant les tissus des plantes, ces insectes injectent le phytoplasme, qui s’étend alors graduellement. 

Avec le temps, la fleur verdit et il pousse même de petites fleurs vertes satellites à partir de son cône. Photo: http://www.missouribotanicalgarden.org

La jaunisse de l’aster affecte la croissance de la plante, l’affaiblissant graduellement, mais le premier symptôme qu’on note habituellement est le verdissement des inflorescences. Chez l’échinacée, la fleur paraît souvent normale au début, mais de petites protubérances vertes gagnent peu à peu le cône au centre de la fleur. Avec le temps, le cône produit même de petites fleurs satellites, entièrement vertes. 

Chez d’autres plantes, c’est le feuillage qui écope: la plante se met à pousser en balai de sorcière, car les entre-nœuds des tiges et les pétioles des feuilles ne se développent pas normalement, mais restent courts et rabougris.

Arrachez la coupable!

Sachez que le seul traitement possible est de détruire la plante. Si on la laisse en vie, la maladie gagnera graduellement les plantes voisines, dont non seulement les échinacées, mais aussi les asters, les carottes, les cosmos, les gaillardes, les fraisiers, les marguerites, les tagètes, les zinnias et beaucoup d’autres.

Ne vous apitoyez pas sur le sort d’une plante malade infectieuse, mais arrachez-la sans hésiter. Ainsi, en sacrifiant rapidement une seule plante, vous pourrez sauver la vie de plusieurs centaines d’autres dans l’avenir.

N.D.L.R. Billet originalement publié le 27 septembre 2014

Publicités

2 réflexions sur “Des échinacées aux fleurs qui verdissent?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.