Maladies des plantes

Des échinacées aux fleurs qui verdissent?

Au début, la jaunisse de l’aster gagne le cône de l’échinacée, le faisant verdir. Photo: pamsenglishcottagegarden.blogspot.com

Il existe des cultivars d’échinacée (Echinacea) à inflorescence verte (‘Green Jewel’, ‘Green Envy’, etc.), mais si vos échinacées roses, jaunes, rouges, etc. commencent à verdir, ce n’est pas une mutation, mais une maladie. 

La jaunisse de l’aster est surtout transportée par les cicadelles. Photo: http://www.gardeners.com

La jaunisse de l’aster (AYP) est une maladie très courante dans la nature, trouvée notamment dans environ 300 espèces appartenant à 38 familles de plantes dicotylédones, mais surtout chez les Astéracées. Elle est provoquée par un phytoplasme (autrefois, on disait mycoplasme), une entité bizarre proche parente des bactéries, mais se comportant comme un virus: une fois la plante infestée, aucun traitement ne peut la guérir. Le virus est transmis par des insectes, notamment les cicadelles: en perçant les tissus des plantes, ces insectes injectent le phytoplasme, qui s’étend alors graduellement. 

Avec le temps, la fleur verdit et il pousse même de petites fleurs vertes satellites à partir de son cône. Photo: http://www.missouribotanicalgarden.org

La jaunisse de l’aster affecte la croissance de la plante, l’affaiblissant graduellement, mais le premier symptôme qu’on note habituellement est le verdissement des inflorescences. Chez l’échinacée, la fleur paraît souvent normale au début, mais de petites protubérances vertes gagnent peu à peu le cône au centre de la fleur. Avec le temps, le cône produit même de petites fleurs satellites, entièrement vertes. 

Chez d’autres plantes, c’est le feuillage qui écope: la plante se met à pousser en balai de sorcière, car les entre-nœuds des tiges et les pétioles des feuilles ne se développent pas normalement, mais restent courts et rabougris.

Arrachez la coupable!

Sachez que le seul traitement possible est de détruire la plante. Si on la laisse en vie, la maladie gagnera graduellement les plantes voisines, dont non seulement les échinacées, mais aussi les asters, les carottes, les cosmos, les gaillardes, les fraisiers, les marguerites, les tagètes, les zinnias et beaucoup d’autres.

Ne vous apitoyez pas sur le sort d’une plante malade infectieuse, mais arrachez-la sans hésiter. Ainsi, en sacrifiant rapidement une seule plante, vous pourrez sauver la vie de plusieurs centaines d’autres dans l’avenir.

N.D.L.R. Billet originalement publié le 27 septembre 2014

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “Des échinacées aux fleurs qui verdissent?

  1. Marie-Eve

    Si je met du sable sur mon terreau, est-ce que ça empêche la plante de se développer? Les tiges sortent t-elles normalement?

    Merci.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :