À chaque mois sa plante, octobre 2019: le cymbidium

Par défaut

L’histoire du cymbidium 

Les tiges se cachent dans une jungle de tendres feuilles vertes. Et ces tiges plient presque sous le poids des fleurs. Le cymbidium (Cymbidium spp.) fleurit durant quatre à six semaines avec un flambeau de fleurs en rouge, violet, rose, orange, jaune, vert ou bicolore qui dégagent parfois un agréable parfum. Sa taille imposante et son apparence valent au cymbidium d’être qualifié de «reine des orchidées». C’est une plante saisonnière uniquement disponible en automne et en hiver… ce qui la rend encore plus désirée!

Origine

Le cymbidium a l’air d’une plante tropicale, mais il est en fait originaire de régions assez froides. Cette orchidée sait survivre sur les versants sud de la chaîne de l’Himalaya où elle pousse parfois en épiphyte (sur des troncs d’arbre), mais surtout sur des roches ou même en pleine terre, ce qui est inhabituel pour une orchidée. Même sur ces sols rocailleux et peu fertiles, sous les nuits froides de la montagne et sous les rayons du soleil les plus intenses, le cymbidium est toujours en mesure de nous offrir ses fleurs élégantes et mystérieuses. Cela en fait une plante très robuste qui résiste très bien au «climat rude» de nos intérieurs!

Assortiment de cymbidiums

Les couleurs de la lèvre de la fleur contrastent souvent avec celle des sépales.

Le cymbidium vient dans de nombreuses couleurs, du blanc crème au vert en passant par le marron, le rouge, le jaune, le rose et le blanc pur. Les tépales peuvent être unis, rayés ou tachetés. La couleur de la lèvre varie également et contraste souvent avec la couleur des tépales. La pointe du pistil, par contre, est toujours blanche. 

La plante pousse lentement et met environ cinq ans pour passer d’un simple semis à une plante fleurie. Cela fait de cette orchidée une plante très précieuse. 

Vous trouverez parfois de grands cymbidiums de 90 cm de hauteur et plus, mais normalement ce sont les cymbidiums dits miniatures, d’environ 45 à 60 cm de hauteur, qui sont proposés. Certains portent une tige florale retombante et sont alors utilisés en suspension.

Une fleur coupée aussi

Si les fleurs de cymbidium vous paraissent familières, c’est que cette plante est très utilisée dans la fleuristerie comme fleur coupée, notamment pour les corsages et boutonnières.

Que regarder lors de lachat d’un cymbidium

La gamme de couleurs est presque complète chez le cymbidium: choisissez alors votre teinte préférée!
  • Les cymbidiums sont généralement proposés de septembre à mars. 
  • En cherchant une variété convenable, prêtez attention à la taille du pot, au nombre de tiges florales par plante, au nombre de boutons et de fleurs par tige et à la couleur et au dessin des fleurs et de la lèvre. Idéalement, prenez une plante surtout en boutons, car cela indique qu’elle n’est qu’au début de la floraison, alors qu’un spécimen pleinement fleuri peut être vers la fin de son spectacle. Par contre, il est bien de choisir une plante portant au moins une fleur ouverte pour vous assurer que sa coloration vous plaît. 
  • Recherchez un cymbidium capable de se tenir debout dans son pot sans que vous soyez obligé de lester le pot avec du gravier, car les fleurs sont souvent très pesantes. 
  • Vérifiez l’état des fleurs et des feuilles, car elles sont parfois abîmées lors du transport. Souvent, le producteur insère des tuteurs dans le pot pour que les tiges florales ne cassent pas lors des déplacements. Vous pouvez les enlever à la maison si vous cherchez un port moins rigide. 
  • La fleur peut être affectée par le botrytis (moisissure grise). De plus, les plantes peuvent être endommagées par le froid, surtout en hiver. Les tissus atteints deviennent alors vitreux ou se décolorent.
  • Assurez-vous de l’absence d’insectes tels que les cochenilles et les araignées rouges.

Conseil de soins

Offrez un bon éclairage, mais évitez le soleil chaud.
  • Pendant la floraison, le cymbidium aime les endroits où la lumière est indirecte. Visez également une humidité ambiante de 40 à 70%.
  • Arrosez quand le terreau est sec, habituellement en immergeant le pot dans de l’eau tiède durant une demi-heure. Un arrosage toutes les deux semaines est normalement suffisant.
  • La plante est trop grande pour l’immersion? Arrosez-la alors modérément par le haut une fois par semaine, tout en veillant à ce que les racines ne trempent pas dans l’eau.
  • Vous pouvez ajouter de l’engrais tout usage à l’eau d’immersion ou d’arrosage une fois par mois. 
  • Lorsque le cymbidium a fini de fleurir, supprimez les tiges florales. 
  • Pour stimuler une autre floraison, placez la plante dans un endroit plus frais et plus ensoleillé. Il faut normalement des températures de 10 à 15 °C pour stimuler la plante à fleurir de nouveau, difficiles à donner dans la maison. Typiquement, alors, on place les cymbidiums à l’extérieur pendant l’été et on ne les rentre que lorsqu’il y a menace de gel tard à l’automne. Sous les climats doux, on peut même les laisser en plein air à l’année.
  • Rempotez tous les trois ans environ, après la floraison. Les terreaux pour orchidées traditionnels sont toutefois trop aérés pour cette plante semi-terrestre. Ajoutez-y 20% de perlite et de tourbe pour les densifier ou achetez sur Internet un terreau spécifiquement élaboré pour les cymbidiums.

Conseils pratiques pour la présentation 

Pour un effet ravissant, multipliez le nombre de plants!

Le cymbidium est une plante spectaculaire pour fêter le retour de la vie à l’intérieur. Sa disponibilité saisonnière et donc limitée en refait une découverte annuelle pour l’amateur de plantes d’intérieur. En outre, la plante est proposée dans les belles couleurs tendance de l’automne. 

Sa taille est souvent suffisamment grande pour pouvoir le placer sur le plancher dans un beau cache-pot, sinon, soulignez la beauté des spécimens plus petits en les entourant de plantes vertes. Et si votre budget le permet, présentez-en plusieurs de diverses tailles et hauteurs. 

Le cymbidium est une orchidée vraiment extraordinaire convenant à tous les décors. À découvrir absolument!

Cet article est adapté d’un communiqué de www.maplantemonbonheur.fr.
Styliste: Elize Eveleens, Klimprodukties.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.