Que faire d’un nymphéa tropical l’hiver?

Par défaut

Nymphéas tropicaux. Photo: http://www.aquascape.com

Du point de vue du jardinier, il y a deux grandes catégories de nymphéas (Nymphaea spp.): les nymphéas rustiques, qui tolèrent le froid et qui peuvent alors hiverner dans un jardin d’eau pendant l’hiver dans les régions tempérées (du moins, tant que l’eau ne gèle pas complètement), et les nymphéas tropicaux, qui ne tolèrent pas le froid, mais pas du tout!

Et les nymphéas tropicaux sont spectaculaires, fleurissant plus abondamment et plus longtemps que les nymphéas rustiques, avec des fleurs souvent plus grosses et plus parfumées. Il est difficile de résister à leur charme! Mais qu’en faire l’hiver? À moins de vivre sous un climat très doux ou même tropical (les zones de rusticité 9 à 12), la situation ne paraît pas très rose.

Le conseil des experts

Gel gagnant un étang de nymphéas. Photo: http://www.klehm.org

Le conseil habituel des experts est de les laisser geler, car il n’est pas facile de conserver les nymphéas tropicaux l’hiver. La plupart des catalogues de plantes aquatiques sont d’accord sur ce point: il vaut mieux traiter les nymphéas tropicaux comme des annuelles. Jetez-les à l’automne et, au début de l’été, il suffira alors d’en acheter d’autres. 

Voilà qui est parfait si votre budget vous permet une telle largesse, mais ce sont des plantes coûteuses. N’existe-t-il pas d’autres options?

Oui, heureusement. Il y a même deux options. Vous pouvez soit les mettre en dormance et les garder «au sec» (relativement parlant) dans un sous-sol, soit les maintenir en croissance dans une pièce chauffée et bien éclairée. 

Nymphéas tropicaux en dormance

Même dans la nature, les nymphéas tropicaux ont généralement une période de dormance où ils perdent leur feuillage et leurs fleurs et se retirent pendant quelques mois sous l’eau. Parfois, cela correspond à une période de l’année où les températures sont plus fraîches. Ou alors, cela peut correspondre à la saison sèche où leur étang s’assèche en partie ou complètement. Vous pouvez essayer de provoquer une telle dormance à la maison.

Dans ce cas, entrez le pot après que le gel ait tué le feuillage. À ce point, l’eau sera devenue froide et la plante sera déjà en dormance. 

Supprimez le feuillage avant d’entrer la plante. Scellez la plante dans son pot dans un sac de plastique transparent. Placez le tout à l’ombre à une température minimale de 15 °C, peut-être dans un sous-sol. Surveillez l’humidité pendant tout l’hiver: il faut garder le terreau humide en tout temps, mais pas détrempé. (Même en dormance, la plante ne tolérera pas la sécheresse.)

En avril, il est temps de réveiller votre nymphéa tropical. Photo: waterlily-lotus.eu

En avril, il sera temps de réveiller la plante. Placez alors la potée dans un aquarium ou sous l’eau dans un bac ou un seau. Utilisez un chauffe-aquarium pour garder l’eau à 20 °C ou plus, signalant à la plante qu’il est temps de se réveiller. Bientôt, de nouvelles feuilles monteront à la surface.

Au début de l’été, quand l’eau de votre bassin aura atteint environ 20 °C, vous pourrez réintroduire la plante dans son milieu de séjour estival. 

Nymphéas tropicaux en croissance

L’autre méthode consiste à les conserver en croissance durant la majeure partie de l’hiver. 

On peut garder un nymphéa tropical en croissance l’hiver sous un éclairage intense et une bonne chaleur. Photo: Star-Advertiser

Dans ce cas, n’attendez pas le gel: rentrez la plante pendant que l’eau du bassin est encore tiède.

Placez alors le pot dans un bac sans trous de drainage et gardez-le rempli d’eau. Il faut un éclairage maximal et des températures estivales, donc peut-être dans une serre ou sous un éclairage artificiel intense. Maintenez une température minimale de l’eau de 20 °C. À cette fin, l’aide d’un chauffe-aquarium peut être nécessaire. 

Sous ces conditions, souvent la plante continue de pousser et même de fleurir jusqu’au début de l’hiver (vers Noël), mais il ne faut pas vous inquiéter si, par la suite, elle passe par une courte période de dormance. Si oui, elle recommencera un nouveau cycle de croissance et de floraison quelques semaines plus tard. 

Encore une fois, attendez que l’eau de votre bassin soit réchauffée à au moins 20 °C avant de replacer le nymphéa à l’extérieur pour l’été.


Les nymphéas tropicaux sont si charmants qu’ils méritent bien quelques soins spéciaux pendant les mois d’hiver, n’est-ce pas?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.