Ail de Bulgarie: un bulbe à découvrir

Par défaut

Ail de Bulgarie (Allium siculum). Photo: ellishollow.remarc.com.Photo:

L’un de mes bulbes préférés est l’ail de Bulgarie ou nectaroscordum (Allium siculum), mieux connu sous son ancien nom botanique, Nectaroscordum siculum ou peut-être sous le nom Nectaroscordum bulgaricum. (Des études d’ADN récentes démontrent que les deux sont essentiellement la même plante et qu’elles appartiennent toutes les deux au genre Allium, avec l’ail, l’oignon, le poireau et une multitude d’espèces ornementales. Le genre Nectaroscordum a donc été éliminé.)

Ce que j’aime le plus à propos de cette plante à bulbe est sa capacité à perdurer. J’ai planté 10 bulbes dans une plate-bande il y a 25 ans. Ils sont toujours là. Même, il y en a plus maintenant, car le bulbe se divise avec le temps et aussi, la plante se ressème dans une certaine mesure si vous ne supprimez pas les fleurs fanées. Ainsi, je peux compter sur la floraison des ails de Bulgarie année après année au début de l’été, peu après la fin de la saison de floraison des tulipes et des narcisses, soit vers la mi-juin au Québec, mais aussi tôt que le début de mai dans les régions au climat doux.

La coloration est plus intense à l’intérieur de la fleur, mais on ne voit cet effet qu’en penchant la tête. Photo: Dolly442, Wikimedia Commons.

L’ail de Bulgarie n’est pas le genre de plante dont la floraison est tellement saisissante que vous la voyez de loin. Je dirais plutôt que sa beauté est appréciable, mais subtile. Les clochettes cireuses retombantes sont portées à l’extrémité de minces pédicelles au sommet de tiges solides de 80 à 100 cm et leur couleur n’est pas très éclatante: vert pâle à crème avec une rayure violet assez délavé à l’extérieur. À l’intérieur, les couleurs sont beaucoup plus vives: crème avec une large bande violette, mais vous ne verrez l’intérieur de la fleur que si vous penchez la tête pour la regarder par le dessous. Malgré cela, l’effet est quand même très satisfaisant et l’apparence quand même curieuse de l’ombelle très aérée attire tout de même les regards.

Les fleurs se forment dans une gaine étroite pointue et dressée qui tombe à maturité. Les pédicelles se courbent vers le bas pendant la floraison, puis remontent vers le ciel quand ils produisent des capsules de graines. (L’ail de Bulgarie n’est pas le seul Allium à faire des mouvements curieux au cours de sa floraison. Pensez à l’ail commun qui dessine une spirale avec sa tige florale avant de se redresser!)

Le feuillage se tord curieusement. Photo: Mark McDonough, http://www.pacificbulbsociety.org

Le feuillage est également unique: les feuilles longues et lancéolées de couleur bleu-gris forment une touffe au sol mais, curieusement, ne sont pas aplaties comme elles paraissent à première vue, mais plutôt triangulaires en coupe transversale. De plus, elles se tordent à divers degrés au fur et à mesure de leur croissance. Il n’y a aucune autre plante avec des feuilles semblables et il est donc facile de reconnaître l’ail de Bulgarie bien avant la floraison.

Pas d’ennemis!

Une bonne nouvelle: aucun prédateur ne semble s’intéresser à l’ail de Bulgarie. Ni les cerfs, ni les lapins, ni les écureuils, qui se désintéressent totalement des bulbes. La teigne du poireau (Acrolepiopsis assectella), cet insecte ennemi des oignons et poireaux de nos jardins, l’évite aussi. C’est que la plante est bien protégée contre les prédateurs. Quand on endommage ses feuilles, elle dégage instantanément une odeur d’ail très intense ainsi que des agents lacrymogènes encore beaucoup plus forts que ceux qui vous font pleurer en pelant son cousin, l’oignon. D’ailleurs, le seul animal qui semble se délecter de l’ail de Bulgarie est l’humain, car il est utilisé comme herbe culinaire dans certains pays, notamment en Bulgarie, d’où le nom commun.

Les abeilles adorent l’ail de Bulgarie. Photo: lcerevisia, http://www.flickr.com

Les fleurs, au contraire, ont une odeur agréable qui semble attirer bon nombre d’abeilles. D’ailleurs, son ancien nom botanique Nectaroscordum signifie «ail qui produit du nectar». Dans son aire d’origine, soit la région méditerranéenne, l’ail de Bulgarie est considéré comme une plante mellifère.

L’ail de Bulgarie est populaire auprès des fleuristes. Photo: Sophie, http://www.pinterest.at

Les fleurs sont très jolies en arrangement floral aussi. Notez que l’odeur désagréable provoquée en coupant la tige florale se dissipe aussitôt que vous plongez la tige dans l’eau.

Culture facile

Bulbes d’ail de Bulgarie. Photo: http://www.avonbulbs.co.uk

Les bulbes d’ail de Bulgarie sont offerts à l’automne et ne sont pas difficiles à trouver: même ma jardinerie locale en offre! Si vous n’en trouvez pas dans votre région, sachez que beaucoup de catalogues qui vendent des bulbes par correspondance les proposent aussi. 

Plantez les bulbes à environ 10 à 15 cm de profondeur et à 10 cm d’espacement dans un sol bien drainé de toute qualité, au soleil ou à l’ombre partielle. Les bulbes semblent prospérer dans les climats tempérés à doux, soit dans les zones de rusticité 4 à 10. Comme pour tous les bulbes à floraison printanière, feuilles et fleurs disparaissent après la floraison et la plante entre en dormance. 

Cette plante ne nécessite essentiellement aucun soin, sauf peut-être des arrosages occasionnels si vous la cultivez dans une région réellement aride et peut-être la suppression des fleurs fanées si vous voulez empêcher la plante de se ressemer.


L’ail de Bulgarie: curieux, attrayant, facile à cultiver et — si vous lisez cet article à l’automne — en vente actuellement dans une jardinerie près de chez vous!

8 réflexions sur “Ail de Bulgarie: un bulbe à découvrir

  1. Josee

    J’en ai planté plus de 25 à l’automne dernier et nous sommes rendu le 2 juillet et tout ce qui est sortit sont les feuilles. Elles jaunissent et se flétrient. Aucune tige fleurale. Pourtant, ils sont au soleil-mi-ombre, nouvelle terre. Je ne comprend pas . Je les ai peut-être trop arrosées ?! Est-ce que vous croyez qu’il y a de l’espoir d’avoir plus de succès l’an prochain ?
    Merci

    • Si les feuilles sont sorties, il y a de l’espoir. (Il est normal qu’elles jaunissent à cette date.) Cela veut dire que le bulbe est vivant et a fait des reserves en vue d’une floraison l’an prochain. Peut-être que les bulbes ont subi un traumatisme quelconque entre leur récolte en Hollande et leur plantation chez vous qui a fait avorter leur première floraison. Ce sont des choses qui arrivent.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.