Des pivoines par semences? Pourquoi pas!

Par défaut

Tout jardinier peut semer des graines de pivoine, mais il doit s’armer de patience! Photo: palmitersgardennursery.com & http://www.ebay.ie, montage: jardinierparesseux.com

Saviez-vous que, si vous êtes un jardinier très patient, vous pouvez faire pousser des pivoines à partir de semences? Prévoyez une attente de plusieurs années avant que la plante arrive à maturité et commence vraiment à fleurir abondamment, mais cultiver des pivoines de cette façon est loin d’être impossible.

Notez que les pivoines que vous cultiverez à partir de graines ne seront probablement pas identiques à la plante mère. Cette dernière est sans doute d’origine hybride (la plupart des pivoines cultivées le sont) et donc, elle contient un mélange de gènes, ce qui donnera également un mélange de traits chez ses bébés. Alors, que puis-je dire, sinon… attendez-vous à des surprises!

Voici comment procéder:

De la floraison à la semence

Commencez par ne pas agir! C’est-à-dire, ne supprimez pas les fleurs fanées de vos pivoines. (D’ailleurs, c’est quelque chose que je ne fais jamais, de toute façon, car je trouve les capsules produites attrayantes.) Si vous ne supprimez pas les fleurs, des capsules enflées commenceront à se former à l’extrémité de la tige. Certaines variétés produisent facilement des capsules, d’autres très peu ou pas du tout.

Récoltez et semez les graines quand la capsule s’ouvre. Photo: http://www.roanoke.com

Au début de l’automne, lorsque la capsule commence à s’ouvrir, révélant les graines à l’intérieur, récoltez-les. Ne les faites pas sécher! Cela peut ralentir encore plus un processus déjà très lent! Semez-les plutôt peu après la récolte.

À partir de cette étape, deux possibilités s’offrent à vous: vous pouvez semer les graines à l’extérieur, à la manière de mère Nature, ou à l’intérieur, où vous avez plus de contrôle sur les résultats. 

Ce qu’il faut surtout comprendre est que, une fois que les semences seront en terre, elles auront besoin d’une période de chaleur et d’humidité suivie d’une longue période de froid et d’humidité, sinon elles ne germeront pas. Dans la nature, cela se fait tout naturellement quand les graines tombent sur le sol automnal, encore chaud, mais qui devient froid avec l’arrivée de l’hiver.

En plein air

Semez les grosses semences brunes ou noires dans un secteur du jardin au sol ameubli et bien désherbé, à environ 5 cm d’espacement et 2,5 cm de profondeur, de préférence en plein soleil. Arrosez une première fois, puis maintenez le sol humide, mais pas détrempé, en tout temps, 

Il est préférable de pailler le lit de semences avec votre paillis préféré (j’utilise surtout des feuilles d’automne déchiquetées) pour modérer les effets néfastes du gel et du dégel pendant l’hiver.

Pendant le printemps et l’été, maintenez le sol uniformément humide. Pour cela, il peut être utile de le pailler.

Jeune semis de pivoine. Photo: alpsdrake, Wikimedia Commons

La plupart des semences germeront au printemps, mais certaines (notamment celles des pivoines arbustives) peuvent prendre une deuxième année avant de montrer le bout de leur nez. Ainsi, si rien ne semble se passer, gardez le secteur uniformément humide et attendez patiemment. On obtient rarement une germination à 100%, mais il y a presque toujours quelques graines qui germent!

Curieusement, il arrive parfois que vous trouviez des semis de pivoine errants dans la pépinière des années après avoir repiqué les autres ailleurs. C’est comme ça avec les pivoines: elles poussent quand elles veulent bien le faire!

À l’intérieur

Semez les semences fraîchement récoltées dans un pot de 15 cm rempli de terreau humide, toujours à une profondeur d’environ 2,5 cm et à un espacement d’environ 5 cm. Insérez alors le pot dans un sac de plastique transparent et scellez-le.

Le pot de semis doit recevoir d’abord de la chaleur, puis du froid, pour stimuler la germination. Photo: hreepsandq.com

Si possible, placez le contenant dans un endroit très chaud (27 °C ou même un peu plus), peut-être sous une lampe de culture. La germination peut commencer à la température ambiante aussi, mais sera plus lente. Gardez le pot chaud et humide pendant environ 3 mois, puis placez-le au réfrigérateur pendant 3 à 4 mois. Le printemps sera alors arrivé, avec ses journées qui s’allongent peu à peu, ce qui stimulera les graines à germer. Placez alors le pot dans un endroit bien éclairé (mais pas encore au plein soleil) à la température de la pièce. Lorsque vous verrez apparaître les premières feuilles, retirez le sac en plastique et placez le pot au soleil.

Si des semaines passent et que rien ne germe, n’abandonnez pas. Gardez le pot au chaud et légèrement humide pendant 3 ou 4 mois, toujours dans son sac scellé, puis réfrigérez-le à nouveau pendant 3 à 4 mois. Ce deuxième traitement chaud/froid devrait faire sortir de leur léthargie même les graines les plus récalcitrantes!

À la fin du printemps, lorsqu’il n’y a plus de risque de gel, repiquez soigneusement les jeunes plants au jardin dans un sol fertile et bien drainé et au plein soleil. Ne les plantez pas encore à leur emplacement définitif, toutefois: laissez-les pousser dans une pépinière pendant encore quelques années, le temps qu’elles prennent du galon.

Dans les deux cas

Les semis de pivoine semblent fragiles, mais sont en fait bien robustes! Photo: http://www.treepeony.com

Gardez les semis au moins légèrement humides en tout temps. Si vous vivez dans un climat aux hivers froids, paillez bien les jeunes plantes à la fin de l’automne pour prévenir les dégâts hivernaux.

Les pivoines se développent lentement. Certaines peuvent produire une première fleur aussi tôt que la troisième année, mais plus probablement elles le feront lors de la quatrième ou cinquième année. Quand les jeunes pivoines sont arrivées à cette première floraison, il est temps de les déplacer, avec précaution, vers leur emplacement permanent. Cela se fait plus facilement à la fin de l’été ou au début de l’automne.

Quand elles auront 7 ou 8 ans, la plupart de vos pivoines commenceront à fleurir abondamment, autant sinon plus que les autres pivoines de votre jardin. Et leurs traits adultes seront alors pleinement évidents: fleur grosse ou moyenne; rose, rouge ou blanche; parfumée ou inodore; simple, semi-double ou double; à tige robuste ou faible, etc. Et chacune sera unique, votre propre pivoine! Vous pouvez même donner un nom de cultivar à chacune (‘Face dans la Boue’, ‘Dressée et Fière’, etc.), car chacune aura ses propres traits. 

Qui sait? Un de vos semis pourrait bien être une pivoine primée un jour!


Les pivoines à partir de semence: la récompense de la patience!

8 réflexions sur “Des pivoines par semences? Pourquoi pas!

  1. PauletteK

    Votre message vient au moment parfait. Je viens d’achter des graines de Paeonia daurica subsp. mlokosewitschii et P. tenuifolia. J’ai hâte de voir ce qu’elles produisent.

  2. Jacques Gagné

    Bonjour.Pour la période de froid,serait-il possible de les laisser dans un endroit qui gèle,plutôt qu’au réfrigérateur.Celà pourrait-il endomamger les graines?Merci.

    • Le gel n’endommagera pas les graines, mais ne sera pas aussi efficace pour enlever l’inhibition de germer que le froid, du mois si la graine reste constamment gelée. Il y a une « processus » physique et chimique qui doit être suivi graduellement pour enlever l’inhibition et elle s’arrête lorsque la graine gèle. Si l’emplacement du gel au froid à plusieurs reprises, par contre, cela fonctionnera très bien.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.