Achat de plantes Arbres

Petit arbre deviendra grand

Ill.: http://www.rock-cafe.info& clipartpng.com, montage: jardinierparesseux.com

La tendance dans les pépinières est de nous offrir des arbres de plus en plus gros calibre, une tendance qui a l’heur de plaire à plusieurs consommateurs, car ils y voient une façon pour obtenir des résultats plus rapidement. Mais il y a une différence entre «consommateur» et «jardinier paresseux». 

Le jardinier paresseux (et aussi le jardinier au budget modeste) préférerait, au contraire, les arbres de petite taille, voire même des boutures enracinées ou des semis de 2 ou 3 ans, aux arbres de gros calibre: ils sont moins coûteux (et comment!), plus faciles à transporter et à planter… et le taux de succès est nettement meilleur. En effet, chez presque tous les végétaux, les jeunes plants se transplantent mieux que les plus matures et reprennent mieux, poussant plus rapidement que les arbres de gros calibre. 

Ainsi, après 5 ans de culture, on ne voit souvent aucune différence notable entre un arbre de gros calibre qui a coûté 300 $ (200 €) et un jeune spécimen qui en a coûté 5,00 $ (3,50 €)… sinon que le petit a souvent dépassé son grand frère en taille, en robustesse et en apparence!

N.D.L.R. Billet originalement publié le 19 septembre 2014

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

7 comments on “Petit arbre deviendra grand

  1. rodgerbrulottefan

    Bonjour, la dernière phrase de votre blogue est vraiment impressionante, mais avez-vous une source sur laquelle vous vous fondez pour affirmer une telle chose? Ce n’est pas que je doute de vos connaissances, au contraire, mais j’aimerais bien prendre connaissance de cette source. Merci!

    • C’est l’expérience personnelle, essentiellement! Par exemple, le petit hêtre, à peine plus qu’un semis, que mon fils a rapporté de l’école et qui est rapidement devenu un grand arbre majestueux alors que l’hêtre de grand planté dans le parc voisin a pris plus de 10 ans avant d’enfin prendre son envol.

      • rodgerbrulottefan

        Merci pour la réponse très rapide!

        Arnaud

  2. Bonjour , j’aimerais savoir où peut-on se procurer des arbres de petits calibres ? On le demande aux pépiniéristes? Je suis sur la rive sud de Québec .
    Merci

    • Oui, demandez à une pépiniériste, pas une jardinerie: un qui produit des arbres. Peut-être aussi que votre municipalité donnent de petits arbres au printemps (plusieurs le font): c’est une excellente source d’arbres gratuits!

      • Oui la municipalité en donne souvent mais c’est toujours des arbres à grands déploiements. Je m’informerai à mon pépiniériste.Merci pour vos précieux conseils et bonne journée !

  3. C’est tellement vrai! Je cherche de petits pommiers pour faire des pommiers en palissade et finalement, je vais les partir moi- même car je ne suis pas pressée…
    J’aime bien aussi les petits arbres car on peut les planter proche des gros qu’on veut éliminer et qui les protègent en attendant d’être coupés (érables à Giguère…)

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :