Chambre à part pour les légumes et les fleurs?

Par défaut

Pour attirer beaucoup de pollinisateurs au potager, offrez-leur un parterre de fleurs voisin. Photo: urbanpollinators.blogspot.com

Deux générations de jardiniers biologiques ont été éduquées avec en tête le compagnonnage, entre autres avec le concept qu’on peut attirer des insectes pollinisateurs bénéfiques au potager en y plantant quelques plantes compagnes: des plantes à fleurs riches en pollen et en nectar. Plantez un tagète, un souci, une phacélia, etc. ici et là parmi les légumes et cela attirera les pollinisateurs tels que les abeilles, les papillons et les syrphes qui visiteront et polliniseront les légumes aux fleurs moins attrayantes comme les concombres, les courges et les melons. Du moins, c’est ce que nous avons appris.

Eh bien, l’idée était prometteuse, mais de nombreux jardiniers se plaignent que, lorsqu’ils la mettent en pratique, il n’y a pas beaucoup de visites d’insectes pollinisateurs. Apparemment, une plante à fleurs ici et là ne suffit pas pour attirer le nombre de pollinisateurs dont ils auraient réellement besoin. Il faudrait plutôt des masses de fleurs. 

Une plate-bande de fleurs peut attirer des pollinisateurs. Photo: http://www.westcoastseeds.com.

C’est pourquoi la tendance la plus récente en jardinage biologique consiste à placer les plantes à fleurs dans un parterre séparé juste à côté du potager: en d’autres termes, dans une plate-bande de fleurs! Cela attirera de nombreux insectes dans le secteur (vous n’aurez jamais vu autant de papillons, par exemple!). D’ailleurs, cela se fait déjà dans de nombreux jardins domestiques et publics et les résultats sont assez étonnants. Le parterre de fleurs bourdonne d’insectes, si bien que cela provoque des moments de saturation où il n’y a pas assez de place pour tous les pollinisateurs qui arrivent, poussant certains à regarder ailleurs en attendant leur tour… et cet ailleurs sera le potager voisin.

C’est la méthode actuellement utilisée avec succès dans le Jardin d’idées au jardin de Longwood (Kennett Square, Pennsylvanie), le plus visité de tous les jardins américains. Un long parterre de fleurs rectiligne traverse le potager, assurant ainsi la présence de nombreux pollinisateurs pour les légumes nécessiteux de chaque côté. 

Si vous êtes l’un des nombreux jardiniers qui se plaignent que leur potager ne reçoit plus autant de trafic de pollinisateurs qu’autrefois et que cela vous oblige parfois à polliniser vos légumes à la main, c’est une méthode que vous voudrez peut-être explorer.

30 fleurs à essayer

Parmi les nombreuses plantes à fleurs que vous pourriez installer dans un parterre de fleurs pour pollinisateurs, on peut citer les suivantes:

Le phacélia (Phacelia tanacetifolia) est une annuelle facile à cultiver qui attire beaucoup de pollinisateurs. Photo: http://www.crocus.co.uk
  1. Achillée (Achillea spp.)
  2. Ammi élevé (Ammi majus)
  3. Anis hysope (Agastache spp.)
  4. Asclépiade (Asclepias spp.)
  5. Aster (Aster spp., Symphotrichum spp., Eurybia spp., etc.)
  6. Bourrache (Borago officinalis)
  7. Célosie (Celosia spp.)
  8. Centaurée (Centaurea cyanus et autres)
  9. Ciboulette (Allium schoenoprasum)
  10. Coréopsis (Coreopsis spp.)
  11. Cosmos (Cosmos spp.)
  12. Digitale (Digitalis purpurea)
  13. Échinacée (Echinacea spp.)
  14. Lantana (Lantana spp.)
  15. Lavande (Lavandula spp.)
  16. Liatris (Liatris spp.)
  17. Lupin (Lupinus spp.)
  18. Monarde (Monarda spp.)
  19. Phacélia (Phacelia spp.)
  20. Phlox (Phlox spp.)
  21. Rudbeckie (Rudbeckia spp.)
  22. Sarrasin (Fagopyrum esculentum)
  23. Scabieuse (Scabiosa spp.)
  24. Sédum ou orpin (Sedum spp.)
  25. Souci (Calendula officinalis)
  26. Tagète, rose d’Inde ou œillet d’Inde (Tagetes spp.)
  27. Tournesol (Helianthus annuus)
  28. Verge d’or (Solidago spp.)
  29. Verveine bonne à rien (Verbena bonariensis)
  30. Zinnia (Zinnia spp.)

6 réflexions sur “Chambre à part pour les légumes et les fleurs?

    • L’aster est réputé pour sa floraison tardive, tellement qu’il ne fleurit pas avant septembre-octobre. Les échinacées et rudbeckias sont à leur meilleur en août/septembre et la plupart des espèces annuelles (célosies, verveines, etc.) fleurissent encore très bien.

  1. Christine

    Merci pour cette excellente idée que je mettrai en pratique l’an prochain. Le mélange fleurs/légumes dans les mêmes plates-bandes a bien sûr d’autres avantages, comme d’éloigner certains insectes, etc. Le mieux est donc sans doute d’associer les deux, si on a la place nécessaire : quelques touffes de fleurs comme des tagètes au milieu des légumes et une grande plate-bande fleurie « à part » pour les pollinisateurs. Mon potager l’an prochain promet d’être beau!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.