Les courgettes: questions et réponses

Par défaut

Le zucchini: peut-être le légume le plus prolifique. Photo: insteading.com/blog

Je ne sais pas ce qui se passe, mais depuis quelque temps, ma boîte de messages est remplie de questions sur les courgettes. Chacun pose des questions très différentes, m’indiquant ainsi qu’il y a plus d’un problème. Allons-y alors pour une révision générale sur ce légume prolifique. 

Une description

Qu’est-ce qu’une courgette? D’abord, la courgette est une courge d’été (Cucurbita pepo), c’est-à-dire une courge qui se mange immature, en plein été, avant que son écorce épaississe et durcisse. Elle peut avoir un épiderme vert, jaune ou strié, lisse ou (plus rarement) côtelé. La forme habituelle est cylindrique, mais il existe des courgettes rondes aussi.

On l’appelle parfois zucchini, d’après son nom italien. Il existe de nombreuses autres courges d’été, dont le pâtisson qui est peut-être le mieux connu. Les courges d’hiver, comme la citrouille, la courge spaghetti, la courge turban, la courge musquée, etc., sont apparentées, mais on les mange à l’automne, quand leur écorce est bien formée. 

La courgette forme une rosette. Parfois son feuillage est marbré d’argent. Photo: http://www.installitdirect.com

La courgette est «non coureuse», c’est-à-dire qu’elle présente une courte tige presque entièrement couverte de feuilles et occupe un espace plus limité au jardin (environ 1 m) que la plupart des autres courges, dont les tiges rampantes courent dans tous les sens. La courgette préfère le plein soleil (ou presque) et un sol riche, notamment en compost.  

Elle est intolérante au gel: il ne faut pas la semer trop tôt. On la sème donc quand il n’y a plus de risque de gel et que le sol et l’air se sont réchauffés. Visez une température du sol minimale de 15 °C. Même là, la plante ne prendra pas véritablement son élan avant que le sol atteigne 20 °C.

On peut semer les courgettes en pleine terre ou, notamment dans les régions aux étés courts, les démarrer à l’intérieur en godets biodégrables environ trois semaines avant la date prévue de transplantation. 

Il est important de toujours pratiquer une rotation des cultures dans le jardin, car la courgette est sensible à certains insectes et maladies qui hivernent dans le sol. On évitera donc de la planter dans les emplacements où elle (ou toute autre Cucurbitacée, comme le melon et le concombre) a poussé l’année précédente. 

Questions les plus courantes 

Voici les questions les plus courantes sur les courgettes: 

1. Pourquoi ma courgette ne fleurit-elle pas? 

Cela arrive surtout quand la plante manque de soleil ou que le sol est constamment détrempé. 

2. Pourquoi ma plante ne produit-elle aucun fruit? 

Fleur mâle (en haut) et fleur femelle (en bas). Notez la présence d’un ovaire en forme de fruit sur la fleur femelle. Photo: thegreenthumb20.wordpress.com

Cela nécessite une explication plutôt poussée. Voyez-vous, dans le règne végétal, la majorité des fleurs portent les deux sexes, mais ce n’est pas le cas chez les courges. Chez elles, chaque plante porte des fleurs séparées mâles et femelles: on la dit monoïque. On les distingue facilement, car la fleur femelle porte déjà, à la base de la fleur, un ovaire qui a la forme du fruit à venir. La fleur mâle n’a pas d’ovaire à la base: elle est attachée directement au pédoncule. Elle porte en son centre une étamine couverte de pollen jaune; si on y touche, le pollen nous colle au doigt. Il y a beaucoup plus de fleurs mâles que de fleurs femelles. Au début de la saison, il n’y a souvent que des fleurs mâles.

Évidemment, pour avoir des fruits, il faut que le pollen soit transporté de l’étamine de la fleur mâle jusqu’au stigmate de la fleur femelle. Le pollen peut venir d’une fleur mâle de la même plante ou de celle d’une autre courgette (ou d’une autre courge). 

Normalement, les abeilles se chargent de ce travail, mais si elles sont absentes ou pas assez assidues (il faut normalement 15 visites d’abeilles pour correctement féconder une fleur femelle), la fécondation ne sera pas complète. S’il pleut ou s’il fait chaud et humide, par exemple, les abeilles volent peu ou pas et ne sont pas efficaces. Ou encore, il peut manquer d’abeilles dans votre quartier. Si oui, vous pouvez faire la pollinisation vous-même. Il faut surveiller votre plant tous les jours et polliniser quand une leur femelle est présente, car la fleur, mâle ou femelle, ne dure qu’une journée.

Pour polliniser une courgette à la main, «peignez» le centre de la fleur femelle avec l’étamine d’une fleur mâle, utilisant cette dernière comme un pinceau. Photo: theveggielady.com

Pour polliniser une fleur femelle, récoltez une fleur mâle (sans ovaire à la base), enlevez les pétales jaunes et utilisez-la comme si c’était un pinceau, touchant le stigmate de la fleur femelle avec l’étamine et le couvrant ainsi de pollen. Il faut le faire le matin ou au début de l’après-midi, car les fleurs du jour peuvent fermer tôt, surtout s’il fait très chaud. Et, en passant, une seule visite suffit: vous n’avez pas à visiter 15 fois comme une abeille!

3. Pourquoi mes courgettes tombent jeunes, avant la récolte?

Elles n’ont probablement pas été fécondées. Par journée grise, pluvieuse ou très chaude, notamment, pollinisez les fleurs femelles vous-mêmes. 

4. Pourquoi mes courgettes deviennent-elles gigantesques?

Normalement, on récolte les courgettes quand elles sont immatures, pas quand elles sont de la taille d’une petite auto. Photo: Robbie and Gary Gardening Easy, http://www.youtube.com

Il faut récolter les courgettes jeunes, quand elles n’ont pas plus de 20 cm de longueur, que l’écorce est mince et que les graines ne sont que des petits points sans consistance. Si on les laisse mûrir davantage, leur goût devient pâteux, les graines se développent (il faut alors les enlever avant de servir), et l’écorce durcit et devient immangeable. De plus, si vous prenez l’habitude de faire le tour de vos courgettes pour en récolter les fruits aux deux ou trois jours, cette récolte constante stimule la plante à produire plus de fruits. Quand on laisse mûrir les courgettes, la plante arrête de produire.

5. Est-ce vrai que les fleurs de courgette sont comestibles? 

Oui. Et on peut les récolter sans nuire à la production. C’est qu’il y a beaucoup plus de fleurs mâles que de fleurs femelles et que les fleurs mâles deviennent inutiles une fois la fécondation faite. Traditionnellement, on les farcit ou on les sert en tempura en les plongeant dans une pâte à frire. 

6. J’ai des insectes dans mes courgettes. Que faire?

Deux espèces de chrysomèle du concombre. Photo: luv2garden.com

Évidemment, s’il s’agit d’abeilles ou d’autres insectes pollinisateurs, aucun traitement n’est nécessaire ni même souhaitable, mais les courgettes sont sensibles à plusieurs insectes nuisibles qui s’attaquent aux Cucurbitacées (courges, melons, concombres, etc.), comme la chrysomèle du concombre, la punaise de la courge et le perceur de la courge. Traitez les insectes visibles avec du savon insecticide ou de l’huile de neem, mais ce sont des traitements provisoires. Mieux vaut prévenir ces insectes que les contrôler. 

Déjà, vous pouvez planter des variétés de courgette qui sont résistantes aux insectes nuisibles, comme ‘Black Jack’, ‘Dark Green’, ‘Embassy Dark Green’, ‘Green Eclipse’, ‘President’, ‘Seneca Zucchini’, ‘Senator’ et ‘Super Select’. 

On peut protéger les courgettes des insectes avec une couverture flottante. Photo: runtohear.org

Encore, si vous avez eu des problèmes d’insectes l’année précédente, faites une rotation de cultures bien sûr et, de plus, couvrez les jeunes plants avec une couverture flottante. Elle agira comme barrière contre les insectes nuisibles. Enlevez la couverture quand la plante commence à fleurir pour donner accès aux pollinisateurs. À ce stade, le prédateur a souvent déjà disparu. 

Si le problème persiste malgré ces efforts, un traitement plus radical peut être nécessaire. L’année suivante, ne cultivez aucune courge ni Cucurbitacée (melon, concombre, etc.). Sans aucune plante hôte à parasiter, l’insecte mourra ou ira ailleurs. Ainsi, vous ferez table rase en vue de la culture de l’année suivante.

7. Pourquoi le feuillage de mes plants se recouvre-t-il de poudre blanche? 

Le blanc fait dépérir le feuillage, mais arrive souvent si tardivement que cela n’affecte pas la production. Photo: http://www.rootsimple.com

C’est que votre plant souffre de blanc. C’est une maladie courante chez la courgette, mais rarement très nuisible, car elle survient en fin de saison quand la récolte est presque terminée. Une rotation des cultures et la sélection d’une variété de courgette résistante à la maladie seraient utiles. Dans les descriptions de courgettes dans les catalogues de semences, recherchez les lettres PM, indiquant une résistance naturelle au blanc. 

Voici quelques variétés résistantes au blanc: ‘Ambassador’, ‘Astia’, ‘Black Coral’, ‘Cash Machine’, ‘Dario’, ‘Desert’, ‘Dunja’, ‘Emerald Delight’, ‘Endeavor’, ‘Envy’, ‘Esteem’, ‘Everglade’, ‘Felix’, ‘General Patton’, ‘Golden Glory’, ‘Goldy’, ‘Green Machin’, ‘Hurakan’, ‘Judgment III’, ‘Limon’, ‘Midnight Lightning’, ‘Obsidian’, ‘Pascola’, ‘Paycheck’, ‘Payload’, ‘Payroll’, ‘Respect’, ‘Reward’, ‘Sebring Premium’, ‘Seduction’, ‘Spineless King’, ‘Spineless Perfection’, ‘Spineless Supreme’, ‘Yellowfin’ et ‘Ziti’.


Et voilà, la culture des courgettes en quelques lignes! Vous verrez que, même s’il faut parfois lui prêter une certaine attention, la courgette est l’un des légumes les plus productifs du potager.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.