Animaux indésirables Oiseaux

Des boules de Noël pour éloigner les oiseaux des tomates

Vous pouvez utiliser des boules de Noël rouges pour confondre les oiseaux. Ill.: pluspng.com, http://www.freeiconspng.com & http://www.tomatodirt.com, montage: jardinierparesseux.com

Avez-vous un problème avec des oiseaux qui picorent vos tomates quand elles arrivent à maturité, faisant juste assez de trous pour rendre les fruits peu ragoûtants? Si oui, essayez le truc suivant.

Avant la maturation complète des fruits (quand ils sont encore bien verts), fixez des boules de Noël rouges sur la cage, sur le treillis ou sur la plante elle-même. Les oiseaux viendront voir (la couleur rouge les attire comme un aimant) et essaieront de les becqueter, mais découvriront vite que les fruits rouges de cette plante ne sont pas intéressants. 

Quand les vrais fruits rougiront enfin, les oiseaux, qui ont la mémoire longue quand il s’agit de nourriture, n’y prêteront aucune attention, convaincus que les fruits de cette plante sont complètement indigestes.

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

7 comments on “Des boules de Noël pour éloigner les oiseaux des tomates

  1. Est-ce que ça fonctionnerait aussi pour les fraises? Si oui, je vais faire une razzia dans les petites boules de Noël rouges aux prochaines ventes du temps des fêtes!

  2. Quelle bonne idée! toute bête et facile à mettre en place. merci.

  3. Et dans un pommier? Pourrait on les enduites du bioprotec?

  4. Lise Gignac

    Est ce que ça pourrait fonctionner contre les écureuils et les tamias

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :