Mes trois jardins préférés

Par défaut

J’ai l’occasion de voyager beaucoup et de visiter des jardins, et cela, un peu partout à travers le monde: en Amérique du Nord, en Europe, en Asie, en Amérique du Sud, en Afrique et même en Australie. Je ne prétends pas avoir visité tous les jardins du monde, mais en plus de 35 ans de visites, j’en ai quand même vu plusieurs parmi les plus réputés.

Lors des conférences et des cours que je donne, ainsi que des voyages organisés que je guide, on me demande souvent quels sont mes jardins préférés. Donc, c’est une information que je partage souvent… mais jamais jusqu’ici avec les lecteurs de ce blogue. Eh bien, il n’est jamais trop tard pour bien faire!

Longwood Gardens

Jardin des nymphéas à Longwood. Photo: Nancy Slade, tclf.org

De loin mon préféré, Longwood a aussi l’avantage d’être assez accessible pour moi: il est à seulement une journée de route de ma résidence à Québec, au Canada, et à environ une heure à l’ouest de Philadelphie, en Pennsylvanie, aux États-Unis. Ainsi, j’y vais presque tous les ans, parfois deux fois par année.

Ce jardin fut conçu par le richissime Américain Pierre S. du Pont (1870-1954), propriétaire et directeur général des industries DuPont. Plutôt que de se construire un grand manoir sur son vaste terrain comme la plupart de ses pairs (il s’est contenté d’agrandir la maison d’origine datant du XVIIIe siècle… en installant une serre en plein milieu!), M. du Pont a investi tous ses efforts dans le jardin. Le résultat est un vaste parc de 20 jardins extérieurs et de 20 jardins intérieurs, ces derniers dans des serres qui couvrent 1,8 ha (l’un des plus vastes complexes serricoles ouverts au public au monde). Les serres comprennent non seulement de belles collections de plantes (et surtout d’orchidées), mais c’est aussi dans les serres que se trouvent la salle de bal et la salle d’orgue!

Le jardin des fontaines de Longwood Gardens. Photo: Daniel Traube, longwoodgardens.org

M. du Pont était fasciné par l’eau. Les fontaines ne manquent donc pas à Longwood: les grandes fontaines, récemment entièrement rénovées pour un montant de 90 millions de dollars US, n’ont pas leur égal dans le monde, mais il y a aussi un jardin italien dominé par des fontaines, un amphithéâtre où des jets d’eau s’élancent de la scène, un gigantesque œil d’eau et beaucoup plus encore. Le jardin de nymphéas est aussi à couper le souffle! 

Longwood est plus visité à Noël qu’à toute autre saison. Photo: http://www.sugarpeel.com

Il y a des plates-bandes à perte de vue, un potager, un verger, des jardins d’essais et aussi des collections de plantes: plus de 11 000 variétés au total. Il faut souligner que le restaurant sur place sert une excellente nourriture largement produite avec des produits du terroir et qu’une boutique exceptionnelle permet de compléter la visite. Il y a de nombreux spectacles et concerts tout au long de l’été, mais chez les Américains, Longwood est surtout réputé pour ses présentations à Noël: la forêt et le lac sont alors illuminés et les serres sont décorées spécialement pour l’occasion.

M. du Pont a légué une bonne partie de sa fortune à une fondation dans le but d’ouvrir son jardin au public, fondation qui s’assure que les jardins soient toujours impeccables.

La salle de bal lors de l’exposition des orchidées. Photo: Davis Harold Hank, longwoodgardens.org

Pourquoi j’aime tant ce jardin? C’est en partie parce que je n’ai jamais vu un jardin aussi complet. Il me semble que tout ce que je voudrais voir dans un jardin est là. On le visite comme si on faisait une tournée des jardins du monde. Et les vastes serres offrent amplement de choses à voir quand il fait moins beau. Si je pouvais avoir de vastes jardins moi-même, ils ressembleraient à ceux de Longwood.

Longwood est ouvert 365 jours par année, de 9 h à 18 h, avec des heures prolongées l’été pour profiter des jardins illuminés. Il faut prévoir une bonne journée pour tout voir. Adresse: 1001 Longwood Road, Kennett Square, Pennsylvanie. Information: longwoodgardens.org

Nong Nooch Tropical Botanical Garden 

Stonehenge réalisé sous forme de jardin à Nong Nooch. Photo: http://www.bangkok.com

Voici un jardin très tropical, situé tout près de Pattaya en Thaïlande. C’est un grand jardin de 2,4 km2, ouvert en 1980. On y trouve plusieurs jardins de grand intérêt, sans parler d’une très belle collection de plantes qui nous paraissent très exotiques: bougainvillées, frangipaniers, arbres-bouteilles et beaucoup plus encore.

Version plus colorée du Jardin de Versailles. Photo: http://www.vivutravel.com

Les propriétaires thaïlandais ont essayé de recréer sur place des styles de jardin de partout dans le monde, mais en utilisant des plantes adaptées à leur climat. Ça donne des scènes surprenantes, comme un jardin à la française — soit, essentiellement, une imitation du jardin de Versailles — mais aux haies à feuillage multicolore plutôt que de leur vert sombre habituel. Je suis certain que le Roi-Soleil aurait fait une syncope s’il avait pu le voir! On y a aussi recréé Stonehenge, mais avec toutes les pierres en place… et des jardins d’une symétrie parfaite tout autour. Visiter Nong Nooch, c’est comme voir la culture occidentale à travers les yeux d’un Oriental: tout est là, mais présenté avec des différences surprenantes.

Jardin des orchidées. Photo: http://www.marriedtoplants.com

J’apprécie la colline des papillons, où les plantes qui attirent les papillons sont placées dans un jardin en forme de papillon, le jardin des «roses du désert» (Adenium), avec leurs troncs gonflés et leurs fleurs spectaculaires, le jardin d’orchidées très coloré et aussi l’une des meilleures collections de cycadées au monde. Il y a même un «jardin de pots» où ce sont les contenants qui priment sur les plantes. De plus, chose unique, on peut, moyennant un supplément, visiter le jardin à dos d’éléphant! 

Autre détail: il y a un hôtel sur place. On peut donc coucher dans le jardin et le visiter tôt le matin, avant l’arrivée des foules. Réellement, si vous allez en Thaïlande, c’est un incontournable!

Ouvert à l’année de 9 h à 17 h. Adresse: 34/1 Moo 7, Na Jomtien, Sattahip, Thaïlande. Information: www.nongnoochgardenpattaya.com

East Ruston Old Vicarage Garden

East Ruston Old Vicarage Garden. Photo: http://www.tournorfolk.co.uk

L’Angleterre est réellement le pays des jardins. Il y en a littéralement des centaines à visiter. Comment choisir dans le lot? J’adore Kew Garden (célèbre jardin botanique de Londres), Sissinghurst Castle, le plus anglais des jardins à l’anglaise… Et il y a des dizaines d’autres jardins de classe mondiale, souvent des jardins avec une longue histoire, un peu partout dans le pays, mais ma préférence va à un jardin très récent avec un nom beaucoup trop long à mon goût: East Ruston Old Vicarage Garden (le «jardin du vieux presbytère de East Ruston», si vous traduisez le nom).

Ce jardin se trouve justement dans le village de East Ruston, à environ deux heures et demie au nord-est de Londres. Ce qui surprend le plus ici, c’est que ce jardin spectaculaire est l’œuvre de seulement deux hommes, Alan Gray et son partenaire Graham Robeson, qui ont acheté le presbytère du village et le terrain autour pour le convertir en jardin. Et ça, en seulement 20 ans! 

Dans la Vallée désertique, on se croirait vraiment en Californie! Photo: http://www.gardenvisit.com

Le jardin de 13 ha recèle de nombreuses merveilles qui créent une ambiance souvent très peu « british »: un jardin méditerranéen aux plantes exotiques, un jardin des fougères arborescentes rappelant la Nouvelle-Zélande, une vallée désertique où l’on se croirait en Californie et beaucoup d’autres. Lors de la visite, on passe de pièce en pièce sans pouvoir deviner ce qui suivra. On tourne un coin, on ouvre une porte et c’est toujours la surprise totale.

Paysage emprunté: l’église du village voisin semble intégrée dans le jardin. Photo: http://www.tournorfolk.co.uk

J’aime particulièrement l’utilisation du concept du «paysage emprunté», où l’on crée l’illusion que les objets à l’extérieur du jardin en font partie, comme l’église du village qui semble pousser dans un champ de fleurs ou le phare qui semble être placé au bout d’une tonnelle, mais qui est en fait à presque un kilomètre du jardin.

Le jardin est ouvert du mercredi au dimanche, plus les lundis de congé, du début avril à la fin octobre, de 13 h à 17 h 30. Adresse: East Ruston, Norwich, Norfolk, Royaume-Uni. Pour information: http://www.e-ruston-oldvicaragegardens.co.uk

Et voilà mes trois jardins préférés! Quels sont les vôtres?

Publicités

10 réflexions sur “Mes trois jardins préférés

  1. Côté madeleine

    Oui j’ai eu la chance de visiter et de faire de magnifique voyages dans plusieurs pays du monde avec toi comme guide que de souvenirs
    Mes coups de cœur à date car je rêve d’aller visiter ceux d’angleterre. Longwood,jardins du roi en Thaïlande,notre jardin botanique à Montréal

    Mais j’ai visité un jardin privé au Barbade qui m’a émerveillé
    de bégonias ,broméliacés,palmiers et d’autres fleurs tropicales et que tu aimerais
    Hunt’s gardiens qui a été créé par Anthony Hunte

  2. RUEL Karine

    Bonjour,
    Merci pour cet article qui me donne envie de visiter les jardins de Longwood.
    Je vous recommande 2 jardins privés en France que j’ai visités en juin dernier : le jardin zen d’Eric Borja et surtout le Jardin de Bésignoles ( jardindexotiques.blogspot.fr ).

  3. Andrée

    En toute modestie, j’avoue que le jardin que je préfère est le nôtre. Il ressemble étrangement à celui de la photo de votre page-couverture du Jardinier paresseux. Un jardin un peu désordonné, mais tellement vivant. Il grouille d’oiseaux qui se baignent, grignotent les fruits, se chamaillent. Petits crapauds qui sortent à la tombée du jour. Insectes, araignées, fourmis affairées. Un jardin qui aide à vivre au quotidien, beaucoup grâce à vos précieux conseils. Bonne journée et merci!

  4. Vous me faites rêver! Et quels seraient les 3 préférés au Québec? Je vous invite aussi à retourner voir le jardin Bois- Joli de Sept- Îles si cela fait plusieurs années que vous ne l’avez pas vu. Il s’ y est passé des choses…

  5. Nathalie Mongeau

    À voir à Kyoto : Saiho-ji (Temple des Mousses) Calme, vert et impressionnant. Maintenant, j’entretiens ma mousse 🙂

    Nathalie Mongeau

    Nathalie Mongeau >

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.