Une chenille fort impressionnante!

Par défaut

Question: Mon arbre est rempli de ces chenilles. Pouvez-vous les identifier? Et quoi faire? Par contre, pour mon arbre, je ne suis pas convaincu. Il ne reste plus grand-chose dedans!

Alex Arcand

Réponse: C’est la chenille à bosse rouge (Schizura concinna), une chenille qui s’attaque à plusieurs arbres (érables, peupliers, saules, ormes, cerisiers, pruniers, pommiers, etc.). Le papillon femelle est un papillon de nuit brun sans grand attrait qui ne vit qu’une dizaine de jours. Il est présent au printemps, pondant de 25 à 100 œufs sous une feuille, et donc il y a de nombreuses chenilles qui apparaissent en même temps. 

Elles sont jaune strié de blanc et noir avec les flancs picotés de noir et une double rangée d’épines sur le dos. La tête est noire chez les jeunes spécimens, mais devient rouge vif plus tard. Et le trait le plus saisissant — et qui lui a mérité son nom commun — est la bosse rouge derrière sa tête.

Les jeunes chenilles sont très grégaires. Photo: Howell Curtis, http://www.butterfliesandmoths.org

Les chenilles sont très grégaires au début et on peut donc les voir manger ensemble sur une seule feuille, mais plus tard, elles deviennent plus indépendantes et se dispersent sur l’arbre.

Traitement

Le Btk rend le chenille malade et finit par la tuer. Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Très souvent, au moment où l’on remarque la présence des chenilles, les dégâts sont déjà faits et alors il ne sert à rien de traiter. Par contre, si vous prenez l’attaque tôt dans la saison, pendant que l’arbre a encore assez de feuillage intact à protéger, vous pouvez contrôler les chenilles avec une application de Btk (Bacillus thuringiensis kurstaki), un insecticide biologique. Quand elles auront mangé les feuilles, le Btk les rendra malades et elles cesseront bientôt de se nourrir et finiront par mourir.

Par contre, si vous ne remarquez les chenilles qu’à la fin de l’été, elles auront peut-être déjà arrêté de manger, car elles se prépareront alors à tomber au sol pour y hiverner sous forme de pupe. Et si elles ne mangent pas, le Btk ne sera d’aucune utilité. 

Il n’y a qu’un cycle par année, du moins en région tempérée. 

Pas touche

Évitez de toucher aux chenilles: quand elles se sentent menacées, elles émettent des jets d’un liquide malodorant et irritant pour décourager leur prédateur. Si vous en recevez dans les yeux, ce sera non seulement douloureux, mais cela pourrait vous aveugler temporairement.

Et l’avenir?

L’an prochain, les pupes donneront naissance à des papillons ailés qui se dissiperont dans la nature. Habituellement, cet insecte est très sporadique: il est peu probable que vous en voyiez sur le même arbre dans le futur. 

Souvent l’arbre devient complètement défolié. Photo: http://www.foothillpest.com

Les dégâts peuvent paraître graves, mais en fait, la défoliation est une situation assez courante chez les arbres dans la nature et ils savent comment y réagir. Votre arbre produira bientôt de nouvelles feuilles de remplacement. Vous pourriez tout simplement le fertiliser un peu et l’arroser en cas de sècheresse pour aider à sa récupération. 

La chenille à bosse rouge est strictement nord-américaine, mais il y a différentes chenilles défoliatrices à travers le monde avec le même modus operandi et qu’on peut contrôler de la même façon.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.