Deux érables toxiques pour les chevaux

Par défaut

Depuis quelques années seulement, les vétérinaires connaissent la cause d’une maladie musculaire mystérieuse et généralement mortelle affectant les chevaux et les autres équidés (ânes, mulets, etc.): la myopathie atypique des équidés. On sait désormais qu’elle est provoquée par l’ingestion de graines, de semis ou de feuilles d’érable contenant de l’hypoglycine A (HGA). Les symptômes chez l’équidé comprennent un comportement déprimé ou léthargique, une fréquence cardiaque élevée, une raideur musculaire et une réticence à marcher, une transpiration anormale, des tremblements et une urine allant du rouge au brun foncé. Selon différentes sources, 70 à 90% des chevaux atteints de la maladie en meurent. Pour compliquer davantage la situation, la myopathie atypique peut être confondue avec la colique à ses débuts.

Cependant, ce qui devient de plus en plus clair à mesure que différentes études aboutissent, c’est que ce ne sont pas toutes les espèces d’érable qui sont impliquées, mais seulement quelques-unes.

Érable sycomore (Acer pseudoplatanus). Ill.: botgarden.uga.edu

En Europe, le coupable serait l’érable sycomore (Acer pseudoplatanus), malheureusement l’espèce la plus répandue sur ce continent. Il semble également que ce soit l’espèce causant la forme la plus virulente de la maladie, car l’HGA est présente à des niveaux dangereux dans ses feuilles, ses semis et ses graines.

Érable negundo ou érable à Giguère (A. negundo). Photo: http://www.henriettes-herb.com

En Amérique du Nord, l’arbre à surveiller est l’érable negundo ou érable à Giguère (A. negundo). Dans son cas, apparemment il n’y a que les graines (samares) qui sont réellement toxiques. Comme c’est l’un des rares érables dioïques (les fleurs mâles et femelles sont produites sur des plantes distinctes) et que seuls les érables negundo femelles produisent des graines, seulement les arbres femelles sont toxiques. 

Notez également que les équidés semblent éviter les graines d’érable negundo à moins que les autres aliments soient insuffisants ou indisponibles.

Autres espèces

Une étude néerlandaise a démontré que deux autres érables européens communs — l’érable de Norvège ou érable plane (A. platanoides) et l’érable champêtre (A. campestre) — sont inoffensifs pour les chevaux. On trouve également de l’HGA dans les graines d’autres érables, notamment l’érable du Japon (A. palmatum), l’érable argenté (A. saccharinum), l’érable de montagne (A. spicatum) et l’érable à sucre (A. saccharum), mais à des doses trop faibles pour causer un empoisonnement.

Pour l’instant, donc, les deux seuls érables à surveiller sont l’érable sycomore et l’érable négundo, mais il existe plus de 75 autres espèces d’érable qui n’ont pas été vérifiées.

Que faire 

Les propriétaires de chevaux et d’autres équidés devraient prendre note de ce problème et ne pas faire paître leurs équidés dans les secteurs où les samares des érables en question ou leurs jeunes semis sont présents. De plus, mieux vaut ne pas planter d’érables sycomores et d’érables negundo femelles dans ou près des pâturages; il pourrait même être judicieux de supprimer ceux qui y poussent déjà. Bien entendu, il ne s’agit là que de solutions partielles, car les semences — des samares qui sont facilement emportées par le vent — peuvent voyager sur de longues distances.

Aussi, si on fauche les semis quand ils sont très jeunes, ils ne repoussent pas. (Les arbres de 2 ans, par contre, repoussent souvent du pied après une fauche.) Ainsi, il est important de détruire les jeunes plants le plus précocement possible, un travail que même une tondeuse à gazon peut accomplir. 

Toxique pour les humains aussi

L’hypoglycine est également toxique pour les humains, mais peu d’empoisonnements humains liés à l’érable se produisent, car nous mangeons rarement les graines de cet arbre. Cependant, cette substance se trouve aussi dans d’autres végétaux. 

La maladie des vomissements de la Jamaïque est causée par l’ingestion de fruits d’akée (Blighia sapida) immatures. Photo: http://www.iplantz.com

La maladie des vomissements de la Jamaïque, potentiellement mortelle, est la version humaine de la myopathie atypique. Elle est notamment causée par la consommation de fruits d’akée (Blighia sapida) immatures, car ils contiennent de bonnes quantités d’hypoglycine A et d’une variante, l’hypoglycine B. La maladie est fréquente là où l’akée est cultivé: Jamaïque, Haïti et plusieurs pays africains.

Merci à Cécile Vause, qui a malheureusement perdu plusieurs chevaux en raison de cette maladie, d’avoir suggéré l’idée de cet article.

Publicités

3 réflexions sur “Deux érables toxiques pour les chevaux

  1. myriamromanin

    Bonjour monsieur, j ai planté un magnolia au printemps et je viens de merendre compte queble feille deviennt blanches.  est ce dangereux pour lui ou mes autres plantations. que dois je fairecordialement Myriam Envoyé depuis mon téléphone intelligent Samsung Galaxy.

    • Une maladie fongique appelé « le blanc », différents champignons qui recouvrent le feuillage avec ce qui semble être une poudre blanche. Le blanc n’est pas toxique. Aussi, il y a des milliers de souches de blanc, généralement très spécifiques, dont le blanc du magnolia ne peut pas se développer sur d’autres plantes que d’autres magnolias. On le considère sans grande conséquence pour l’arbre; même si les feuilles tombent, il en produira d’autres.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.