Légumes Mythes horticoles

Un rappel: il n’est pas nécessaire de supprimer les «gourmands» de tomate

Contrairement à une croyance populaire très persistante, les tomates ne produisent pas de gourmands. Plusieurs jardiniers seront sans doute étonnés de l’apprendre, car on leur a toujours dit qu’il fallait supprimer ces gourmands. Mais un gourmand est, par définition, une tige qui ne produit pas. Or, les gourmands des tomate (si on les laisse pousser, du moins) produiront fleurs et fruits. 

Ces «gourmands», qui poussent à l’aisselle des feuilles, ne sont pas autre chose que des tiges secondaires et on n’a pas à les supprimer. Les laisser pousser peut même presque doubler la récolte de tomates si les conditions sont bonnes. 

Aussi, plutôt que de saper l’énergie de la plante (péché dont beaucoup de jardiniers accusent les gourmands), ces branches donnent de l’énergie à la plante. Après tout, elles portent des feuilles qui font de la photosynthèse et tout ce qui fait de la photosynthèse donne de l’énergie à la plante!

Vous trouverez davantage d’explications sur l’inutilité de supprimer les gourmands de tomate ici: La vérité au sujet des gourmands de tomate.

La suppression des gourmands: encore une tâche inutile dont le jardinier paresseux peut se passer!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

9 comments on “Un rappel: il n’est pas nécessaire de supprimer les «gourmands» de tomate

  1. Joscelyne Duchesne

    Vous avez complètement raison ! J’ai laissé les gourmands sur mes plants de tomates depuis toujours et oui ça fonctionne. J’ai toujours eu une récolte abondante et je confirme. Bonne St Jean à tous les québécois.

  2. Johanne Bouchard

    Merci, je me disais justement la même chose car j’avais vu le phénomène se produire sur deux ou trois « gourmands » que j’avais oublié d’enlever, mais tout ceux et celles à qui j’avançais l’idée de ne pas les enlever me critiquaient haut et fort… Enfin, la douce liberté des « gourmands »! 😉

  3. Pascale Rahir

    Eh ben ! Je crois que je vais me faciliter la vie cette année ! Merci

  4. Steven Walters

    C’est bien si votre saison est longue. Mais au Nouveau Brunswick est courte et cela relentit les tomatos a murire.

  5. Isabelle Paulin

    Merci pour ce bon conseil ……moi aussi je vais les laisse maintenant. J’aurais une question additionnelle à l’automne quand viens le temps moi je coupe touts les branche à feuilles pour laisser mûrir mes tomates sur le plan ….je me demande est-ce ok. CR les 🍅 coupe d’avance ont tendance à devenir acides. Merci de répondre. Bon jardinage à tous.

    • Mieux vaut laisser le feuillage jusqu’à la fin. Sinon, les fruits peuvent brûler. De plus, cela donnera des fruits plus sucrés (le sucre vient, bien sûr, des feuilles… indirectement).

  6. Rainville Micheline

    J’ai de petites fourmis à l’intérieur de mes tomates.Est-ce du à des pucerons sur les feuilles et Que les fourmis adorent.Que dois-je faire.Merci

    • Enlevez ces fruits… et oui, elles suivent les pucerons. Traitez la plante (à répétition, peut-être au 2 ou 3 jours) avec un fort jet d’eau pour éliminer les pucerons et les fourmis disparaîtront.

Répondre à Pascale Rahir Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :