Vous rêvez d’un jardin d’eau, mais votre budget ne vous le permet pas? Voici un jardin d’eau bon marché et d’ailleurs incroyablement facile à installer: le jardin d’eau en contenant. Il peut aller n’importe où, même sur un balcon ou une terrasse.

Si votre bassin est profond, placez les pots des plantes d’eau peu profonde sur des briques ou des pots inversés: leurs racines ne doivent pas être couvertes de plus de 5 cm d’eau. Photo: http://www.gardenandhome.co.za

Il s’agit de choisir un bac ou un autre contenant sans trou de drainage et de le remplir d’eau. Ensuite, placez-y quelques potées de plantes aquatiques ou d’eau peu profonde et quelques plantes flottantes. Au fond, installez quelques plantes oxygénantes (immergées) pour vous assurer que l’eau soit toujours bien oxygénée.

Le seul entretien sera de rajouter de l’eau si le niveau baisse et de glisser des pastilles d’engrais pour nymphéas dans le terreau des plantes cultivées en pot. Vous n’aurez même pas besoin de pompe: c’est le jardin d’eau à son plus facile!

Le jardin aquatique en pot peut être petit ou grand. Photo: http://www.midwestliving.com

Toute taille de contenant peut convenir, d’une casserole de cuisine à un demi-tonneau, mais plus il est gros, plus les possibilités d’aménagement sont grandes. La profondeur non plus n’a pas trop d’importance.

Tant que l’eau sera couverte à environ 40% de végétation (les plantes flottantes se multiplient à une vitesse incroyable, donc on atteint 40% assez rapidement) et qu’il y aura des plantes immergées dans le fond du contenant, il n’y aura pas d’algues et l’eau restera limpide.

Placez le jardin au soleil ou à la mi-ombre. Photo: i.pinimg.com

Ne mettez pas de poissons dans votre bassin, toutefois, sinon les algues y proliféreront, car les poissons salissent l’eau de leurs déjections et nourrissent ainsi les indésirables. De plus, dans un bac, la température de l’eau monte considérablement pendant l’été, suffisamment pour faire souffrir les poissons, car l’eau chaude contient moins d’oxygène.

Les jacinthes d’eau fleurissent abondamment en bac. Photo: http://www.qjure.com

Vous remarquerez que les plantes aquatiques à fleurs, et notamment les jacinthes d’eau (Eichhornia crassipes), fleurissent beaucoup plus abondamment dans un jardin d’eau en bac que dans un jardin d’eau en pleine terre, car l’eau y est plus chaude et cela stimule la floraison.

Choix de plantes

Il y a un énorme choix de plantes pour un jardin d’eau en pot. Voici quelques exemples :

Plantes flottantes

Salvinie (Salvinia auriculata). Photo: http://www.ebay.co.uk
  1. Azolla (Azolla caroliniana)
  2. Jacinthe d’eau (Eichhornia crassipes)
  3. Laitue d’eau (Pistia stratiotes)
  4. Nymphéa tropical* (nain) (Nymphaea cvs)
  5. Salvinie (Salvinia spp.)

*Le nymphéa n’est pas vraiment une plante flottante, car il pousse à partir d’un pot placé au fond du bac, mais ses feuilles flottent à la surface de l’eau.

Plantes submergées

Posez tout simplement les touffes des plantes submergées, comme le cornifle immergé (Ceratophyllum demersum), dans le fond du bac. Aucun pot n’est nécessaire. Photo: http://www.crocus.co.uk

Un rappel : vous ne verrez pas les plantes submergées, ou à peine, car elles seront hors de vue sous l’eau, mais leur présence est quand même vitale à l’équilibre de votre jardin d’eau.

  1. Cabomba (Cabomba caroliniana)
  2. Cornifle immergé (Ceratophyllum demersum)
  3. Égérie dense (Egeria densa)
  4. Elodée du Canada (Elodea canadensis)

Plantes d’eau peu profonde

Jonc spiralé (Juncus effusus ‘Spiralis’). Photo: http://www.crocus.co.uk
  1. Acore odorant panaché (Acorus calamus ‘Variegatus’)
  2. Canna (Canna cvs)
  3. Colocase ou taro (Colocasia esculenta)
  4. Jonc spiralé (Juncus effusus ‘Spiralis’)
  5. Lotus (variétés naines) (Nelumbo cvs)
  6. Papyrus (variétés naines) (Cyperus papyrus)
  7. Plante ombrelle (Cyperus alternifolius)
  8. Pontédérie (Pontederia cordata)
  9. Quenouille naine ou petite massette (Typha minima)

Perennité

Sous les climats doux, un tel jardin peut survivre d’une année à l’autre, même si la croissance et la floraison de plusieurs plantes s’arrêteront l’hiver. Elles reprendront avec le retour de la chaleur au printemps. 

En région froide, il vaut mieux faire table rase du jardin d’eau en pot à l’automne et recommencer au printemps suivant avec de nouveaux plants. Photo: http://www.bhg.com

Dans les régions aux hivers froids, il vaut mieux considérer un tel contenant comme un jardin estival, tout simplement, à refaire chaque année. La plupart des plantes aquatiques intéressantes pour un jardin d’eau en bac sont d’origine tropicale et ne survivront pas à un hiver à l’extérieur en climat froid. De plus, elles ne sont pas faciles à conserver dans la maison l’hiver (il n’y a pas assez de lumière pour garder les plantes flottantes en santé, notamment). Donc, mettez-les au compost à l’automne; vous en achèterez d’autres au printemps.

Qu’attendez-vous? Installez votre jardin d’eau dès que les températures nocturnes commencent à dépasser 12 °C!

Journaliste et blogueur horticole, auteur de plus de 60 livres de jardinage, conférencier très en demande et jardinier passionné, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, vit et jardine à Québec. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2 000 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

7 comments on “Un jardin d’eau en pot

  1. et les moustiques?

  2. Perraud

    Vous pouvez ajouter quelques Guppies qui se régaleront des larves de moustiques.

  3. C’est vraiment très beau, merci pour cette découverte, même si ça doit demander pas mal d’entretien pour rester joli, non?

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :