Arrachez l’ennemi, semez l’ami

Par défaut

Quand vous arrachez un pissenlit (Taraxacum officinale) dans votre gazon, vous n’avez fait qu’une partie du travail. Cela laisse un trou béant dans le sol où une autre mauvaise herbe risque de germer. Et comme les graines de pissenlits, avec leur petit parachute blanc, arrivent facilement au vol, habituellement c’est un autre pissenlit qui s’y installe.

Remplissez le trou de terre et semez des graines de gazon ou de trèfle.

Donc, quand vous partez à la chasse de pissenlits dans le gazon, en plus de l’arrache-pissenlit, apportez deux petits sacs: un avec de la terre de jardin de qualité, l’autre avec des semences de gazon ou de trèfle. Quand vous arrachez un pissenlit, remplissez le trou de terre et semez du gazon. Ainsi, ce qui repoussera risque d’être une plante désirable plutôt qu’une mauvaise herbe!

Illustrations par Claire Tourigny, tirées du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux.

Publicités

4 réflexions sur “Arrachez l’ennemi, semez l’ami

  1. Lise groulx

    Salut à tous.
    Je ne suis pas du genre à venir folle avec les mauvaises herbes. Cependant, j’aimerais bien savoir comment m débarasser ou du moins réduire l’envahissement du lierre terrestre. Merci et bon été!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s