Pas de tondeuse manuelle pour moi!

Par défaut

Il y a une vingtaine d’années, j’ai fait une chose très stupide. Je me suis débarrassé de ma tondeuse à gazon électrique et suis passé à une tondeuse manuelle à cylindre (à lames hélicoïdales). Vous savez, la tondeuse de votre grand-père, un modèle qui n’a pas beaucoup changé depuis plus d’un siècle. 

Bien que l’on dise que les tondeuses à cylindre offrent la meilleure coupe qui soit, tranchant très nettement l’herbe et favorisant ainsi une pelouse plus saine et plus épaisse, ce n’est pas la raison pour laquelle j’ai changé de tondeuse. J’avais plutôt décidé que les tondeuses à moteur, même de type électrique, n’étaient pas aussi écologiques que les tondeuses manuelles. Ainsi, par ce geste, je pensais minimiser mon empreinte écologique.

J’ai donc donné ma vieille tondeuse électrique, peut-être un peu sale, mais autrement encore en parfait état, à un voisin et j’ai acheté une tondeuse manuelle classique, avec le cylindre qu’on connaît. Et le prix était excellent: beaucoup moins cher qu’une tondeuse à moteur.

Après, j’ai commencé à tondre… pour découvrir assez rapidement qu’il y avait anguille sous roche.

Que d’efforts!

Tondre avec une tondeuse manuelle n’est pas aussi facile qu’on peut penser. Photo: living.thebump.com

La tondeuse à cylindre fait du bon travail quand le gazon est court, mais dès que l’herbe devient un tantinet trop haute, elle commence à aplatir les feuilles plutôt que de les couper, ce qui m’obligeait à faire deux ou trois passages. Pour éviter cela, je devais tondre deux fois par semaine plutôt qu’une seule si je voulais avoir une pelouse d’allure décente. Mais je voyageais souvent et n’étais pas toujours disponible pour deux tontes par semaine. Ainsi, mon gazon a rapidement pris une allure inégale pour ne pas dire négligée.

Et alors? Je n’ai jamais été fanatique d’une pelouse parfaite de toute façon. 

Mais la tondeuse était également difficile de pousser sur une pente. Vraiment difficile. Assez pour décourager n’importe qui. Ma maison est essentiellement construite à flanc de montagne; je connais ça, les pentes gazonnées. Et tondre cette pelouse d’enfer avec une tondeuse à cylindre était épuisant. Assez pour que je sois encore moins enclin à tondre régulièrement, ce qui rendait la situation encore plus difficile.

Mais c’est surtout quand est arrivé le premier automne que j’ai réalisé que j’avais fait une gaffe monumentale en donnant ma tondeuse à moteur. Voyez-vous, la tondeuse manuelle ne déchiquetait pas les feuilles d’automne! Il faut savoir que je faisais toujours un devoir de réutiliser les feuilles mortes tombées sur mon terrain de diverses façons: comme paillis, dans le bac à compost et autres. Mais pour cela, il faut les déchiqueter, si facile à faire avec une tondeuse à moteur à lame rotative. D’ailleurs, la plupart des modèles sont munis d’une lame déchiqueteuse! Mais avec une tondeuse à cylindre, les feuilles mortes ne sont pas hachées. Même, s’il y en a trop sur le gazon, elle ne fonctionne plus: il faut enlever les feuilles auparavant. 

J’ai appris à hacher les feuilles d’autres manières, mais toutes étaient plus laborieuses que de tout simplement les tondre avec une tondeuse déchiqueteuse.

Aiguiser une tondeuse à cylindre n’est pas si facile. Photo: expertvillage, youtube.com

Le coup de grâce vint à la fin du deuxième été quand je me suis rendu à l’évidence qu’il était temps d’affûter les (nombreuses) lames du cylindre. Les lames broyaient désormais les feuilles d’herbe de pelouse plutôt que de les trancher. Il s’avère que les tondeuses à cylindre sont des instruments très délicats et qu’elles ont besoin d’être affûtées fréquemment.

Il est facile d’aiguiser la lame d’une tondeuse rotative et, si vous ne voulez pas le faire vous-même, de nombreuses entreprises proposent un service d’affûtage. Par contre, il n’est pas facile d’affûter les lames hélicoïdales d’une tondeuse à cylindre… et je n’ai trouvé aucune entreprise d’affûtage locale qui était disposée à le faire. Même, un commis a éclaté de rire quand je lui ai dit ce que je voulais. «Bonne chance avec ça!», a-t-il ricané. J’ai finalement trouvé un voisin — en quelque sorte le monsieur Bricole du secteur — disposé à l’aiguiser à la main… à un coût supérieur à celui que j’avais payé pour la tondeuse! Que pourrais-je faire? J’ai payé!

Maintenant, je tonds de nouveau avec une tondeuse électrique. Photo: http://www.smarthome.guide

Mais c’était la goutte de trop. Après deux ans de lutte avec la tondeuse à cylindre, le printemps suivant, je l’ai donnée à une amie (qui, elle aussi, s’est battue avec) et j’ai acheté à nouveau une tondeuse électrique. Finalement, je me suis dit, une tondeuse électrique n’est pas si mauvaise pour l’environnement. Surtout au Québec (où je vis) et où toute l’électricité provient de sources renouvelables.

Les tondeuses manuelles conviennent sans doute très bien aux petites pelouses à surface plane et aux propriétaires enthousiastes et énergiques qui ont beaucoup de temps à perdre et qui ne tiennent pas à recycler leurs feuilles mortes. Mais personnellement, je suis beaucoup plus heureux avec ma petite tondeuse électrique.

Publicités

6 réflexions sur “Pas de tondeuse manuelle pour moi!

  1. Paule Desautels

    J’ai maintenant une tondeuse à piles 40v et qui, de plus, avance toute seule. Un charme! Bien sûr, la pile ne dure qu’une vingtaine de minutes avant de devoir être rechargée. Mais j’ai 2 piles et après 40 minutes, c’est le temps d’arrêter. 😉

    • dorisbruxelles

      Bonjour Paule, je profite de votre commentaire pour vous demander un avis. En dehors de mon jardin bruxellois où la tonte est très simple, j’ai aussi une petite maison de campagne en Normandie où je laisse faire la nature pour la plus majeure partie du terrain. Je traite donc en prairie fleurie, qu’un voisin vient tondre 4 fois par an, pas davantage, avec une grosse tondeuse thermique. Cependant, j’aimerais y tracer quelques chemins, tondus plus ras, pour pouvoir accéder plus facilement aux fruitiers et à la corde à linge. Le terrain est en légère pente montante et est assez bosselé. Et l’herbe y est évidemment épaisse. Pensez-vous qu’une tondeuse à piles conviendrait pour tondre ces chemins sur ce type de terrain? Ou faut-il un terrain très plat ? Merci infiniment pour votre réponse. Amicalement Doris

  2. Catherine

    En fait, avec le kit approprié, c’est très facile d’aiguiser une tondeuse hélicoïdale. Il suffit d’appliquer une pâte abrasive sur les lames, ajuster celle ci un peu trop proche pour qu’elle frotte, et de tourner la lame jusqu’à ce que la pâte abrasive « lime » tous les endroits où ça touche.

    Le principal avantage, selon moi, est celui du bruit: on peut tondre à l’heure qu’on veut sans se soucier d’embêter les voisins.

    Pour les feuilles, je me contente de les râcler sommairement au pied des arbres et dans les plate-bandes, puis de recouvrir le tout d’un peu de paillis BRF pour éviter que ça parte au vent. Mon sol s’en porte à merveille et grouille de vers de terre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.