20 faits surprenants sur les coccinelles

Par défaut

Les coccinelles sont si mignonnes! Qui n’en a pas manipulé enfant, admirant ses couleurs vives et son attitude docile? Mais qu’en savons-nous vraiment de ces petites créatures bombées? Assez peu, je gage.

Voici plusieurs faits parfois surprenants à leur sujet.

1. Les coccinelles sont de petits coléoptères de la famille des Coccinellidae. Leur nom vient de leur couleur rouge: coccinus est le mot latin pour écarlate.

Robert II aurait gracié un homme à cause d’une coccinelle. Ill.: Wikimedia Commons

2. On appelle aussi la coccinelle «bête à bon Dieu». Ce surnom remonte au Xe siècle. Un homme condamné à mort pour meurtre devait avoir la tête coupée, mais une coccinelle s’atterrit sur son cou. Le bourreau eut beau la chasser, elle revint encore et encore. Le roi Robert II (972-1031), présent pour l’exécution, y vit une intervention divine et gracia l’homme. Quelques jours plus tard, on trouva le vrai meurtrier. Depuis ce temps, la coccinelle est considérée un porte-bonheur. 

3. Il y a plus de 6000 espèces de coccinelles réparties dans le monde entier sauf en Antarctique.

Toutes ces coccinelles sont des variantes d’une seule espèce, la coccinelle asiatique. Photo: Hedwig Storch, Wikipedia Commons

4. Toutes les coccinelles ne sont pas rouges avec des taches noires. Beaucoup sont jaunes ou orange avec des taches noires et certaines sont noires avec des taches rouges ou jaunes. Et elles viennent dans toutes sortes d’autres couleurs, avec ou sans taches. Certaines sont même rayées.

Le corps bombé de la coccinelle aide à la préserver des fourmis. Photo: Graham Calow, http://www.naturespot.org.uk

5. Les coccinelles ont la forme d’un dôme arrondi avec une tête et de courtes pattes noires. Cette forme bombée et lisse est conçue pour les protéger de leurs grandes ennemies: les fourmis. (Les fourmis élèvent les pucerons pour leur miellat alors que les coccinelles mangent leur «bétail»; les fourmis voient alors les coccinelles comme des ennemies à abattre!) Quand une coccinelle s’appuie fortement sur une surface plane, elles n’offrent aucune prise pour les fourmis.

Anatomie d’une coccinelle. Ill.: Wikimedia Commons.

6. Les couleurs vives des coccinelles sont un avertissement pour leurs prédateurs. Beaucoup dégagent un liquide jaunâtre (en fait du sang de coccinelle!) d’odeur pestilentielle quand elles sont dérangées, ont un goût désagréable ou sont carrément toxiques. (Eh bien, légèrement toxiques. Pas assez pour empoisonner ou même déranger les animaux domestiques et les humains.) Par contre, la présence de trop de coccinelles dans les raisins lors des vendanges peut gâcher le goût du vin produit. Essentiellement, leurs couleurs criardes indiquent: «Si vous me mangez, vous le regretterez!»

7. Beaucoup de croyances courent au sujet des coccinelles. Par exemple, nos ancêtres pensaient qu’une coccinelle en vol prédisait du beau temps, mais il n’en est rien. Les coccinelles volent plutôt pour fuir leurs ennemis ou pour trouver de nouvelles sources de nourriture, indépendamment du temps.

8. Une autre croyance prétend que, si vous écrasez une coccinelle, vous aurez autant de mois de malchance qu’il y a de points sur ses élytres.

9. Une variante dit que, si une coccinelle atterrit sur vous, vous aurez autant de mois de chance qu’elle a de points! 

10. Est fausse aussi la croyance selon laquelle vous pouvez déterminer l’âge d’une coccinelle en comptant ses taches. Si c’était vrai, toutes les coccinelles n’auraient qu’un point, car rares sont celles vivent plus d’un an.

Coccinelle à sept points (Coccinella septempuctata). Photo: S. Rae, Wikimedia Commons

11. Le nombre de points peut toutefois servir à déterminer l’espèce. Par exemple, la coccinelle à sept points (Coccinella septempuctata) a justement toujours sept taches, tandis que la coccinelle à neuf points (C. novemnotata) en a neuf et la coccinelle à 11 points (C. undecimpunctata) en a onze. Cela ne fonctionne pas toujours, cependant, car chez certaines espèces, le nombre de points est variable. La bien connue coccinelle asiatique (Harmonia axyridis), par exemple, qui peut avoir de 0 à 22 points.

12. Saviez-vous que les coccinelles peuvent mordre? Ils ne le font pas très souvent, et la morsure est généralement plus surprenante que douloureuse, mais elles le peuvent.

Coccinelle aux ailes déployées. Vidéo: National Geographic

13. Les coccinelles peuvent voler, mais lorsqu’elles atterrissent, elles replient leurs ailes à l’abri des regards sous leurs élytres afin de protéger ces structures fragiles des prédateurs.

Coccinelle mangeant des pucerons: Photo: Flavia, http://www.youtube.com

14. La plupart des coccinelles sont des insectes bénéfiques: prédatrices, elles se nourrissent en grande partie d’autres insectes, en particulier de pucerons, d’aleurodes, d’acariens et de cochenilles. Certaines espèces peuvent manger jusqu’à 75 pucerons par jour! Leur présence est alors considérée comme une bénédiction par les jardiniers et les agriculteurs et ils font tout pour les attirer.

15. Certaines coccinelles, cependant, sont herbivores et mangent les plantes que nous cultivons. Moutons noirs de la famille des Coccinellidae, on les appelle souvent coléoptères ou dendroctones, essayant de faire oublier leur parenté avec «nos amies», les coccinelles bénéfiques. La plus connue des coccinelles nuisibles est le dendroctone du haricot mexicain (Epilachna varivestis), un parasite des haricots et d’autres légumineuses.

Larve de coccinelle. Photo: http://www.captmondo.com

 16. Les coccinelles adultes sont certainement mignonnes, un des rares insectes autres que les papillons que la plupart des gens trouvent attrayants, mais leurs larves… moins. Elles ressemblent souvent à de minuscules alligators! Mais ces petits adolescents ingrats mangent, comme leurs parents, les insectes ennemis de nos plantes et il faut alors gentiment accepter leur présence.

17. Mais même les coccinelles bénéfiques peuvent parfois abuser de notre hospitalité. Par exemple, la coccinelle asiatique (Harmonia axyridis) a été importée à l’origine de l’Asie pour aider dans la lutte contre les pucerons, mais a pris la clé des champs. Maintenant, son comportement, sa prolificité et sa voracité en font une espèce nuisible aux coccinelles autochtones qu’elle tend à éliminer.

Coccinelles convergentes (Hippodamia convergens) se regroupant pour l’hiver. Jerry Oldenettle, entnemdept.ufl.edu/creatures

18. Dans les climats tempérés, de nombreuses coccinelles se regroupent en grandes colonies pour l’hiver, généralement sur une surface exposée au sud. Cela les aide à rester au chaud. Lorsque le printemps arrive, les coccinelles se séparent et se diffusent dans la nature.

19. Certaines espèces, incluant toujours la célèbre et désormais détestée coccinelle asiatique, ne font pas que s’agréger l’hiver, elles envahissent les habitations les maisons à l’automne – souvent par centaines! – cherchant refuge et chaleur. Une fois qu’elles ont trouvé un abri à leur goût, les heureux envahisseurs déposent des phéromones à l’entrée qu’elles ont trouvée pour inviter les autres à faire de même. Les phéromones peuvent persister pendant des années; ainsi certaines maisons sont envahies annuellement. Pour plus d’informations à ce sujet, lisez Une invasion de coccinelles.

Larve et œufs de coccinelle. Photo: veveblue, http://www.youtube.com

20. Certaines espèces de coccinelles pondent un mélange d’œufs fertiles et stériles. Lorsque la larve éclot et qu’il n’y a pas encore assez d’insectes-proies pour se nourrir, les œufs stériles seront consommés. D’ailleurs, s’il manque d’œufs infertiles, il risque de manger ses frères et sœurs. Oui, beaucoup de coccinelles sont cannibales, du moins à l’occasion!


Et voilà! La face cachée de la coccinelle si mignonne!

Publicités

4 réflexions sur “20 faits surprenants sur les coccinelles

  1. Article vraiment intéressant !

    J’ignorais que le liquide nauséabond que sécrète une coccinelle mécontente était en fait son sang…

    Il est vrai que quand vient l’automne, nous avons des « grappes » de coccinelles qui se cachent entre nos fenêtres et leurs montants, mais uniquement sur la façade ouest de la maison…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s