Pas d’abeilles, pas de fruits

Par défaut

La culture des fruitiers est lourde de complications inattendues. L’une les plus fréquentes est l’absence d’abeilles pour assurer la pollinisation. Souvent, les arbres et arbustes fleurissent bien et ont des compagnons proches (d’autres clones du même fruitier) pour assurer une bonne fécondation croisée, mais s’il n’y a pas assez d’abeilles pour transférer le pollen, la récolte sera quand même faible. 

Déjà, les abeilles domestiques (Apis mellifera) sont naturellement moins nombreuses au printemps, car elles viennent de se réveiller après un hiver de léthargie et la reine n’a pas encore produit beaucoup de nouvelles travailleuses. Aussi, si le printemps est anormalement froid ou pluvieux, les abeilles domestiques ne vont pas loin de la ruche. Et en banlieue ou en ville, les abeilles domestiques peuvent être trop rares pour faire un travail de pollinisation efficace. Ajoutez à cela le fait qu’il y a de moins en moins d’apiculteurs et donc de moins en moins d’abeilles domestiques et vous avez un problème.

Un nichoir à abeilles solitaires. Photo: http://www.plant-theatre.co.uk

Les abeilles indigènes, par contre, sont plus efficaces que les abeilles domestiques dans les situations difficiles, visitant les fleurs plus tôt en saison et par temps frais et pluvieux. Elles sont aussi plus actives le matin. On peut encourager les abeilles indigènes en laissant de petits coins en friche, sans entretien, où elles peuvent se loger et en évitant le ménage d’automne dans nos plates-bandes de fleurs (le ménage élimine souvent les endroits où elles hivernent). On peut également installer un «hôtel à abeilles» (nichoir à abeilles solitaires) à proximité pour les encourager. Placez-le au soleil du matin pour que «les chambres» se réchauffent tôt le matin et vous verrez plus d’abeilles que si vous le placiez à l’ombre.

Les muscaris attirent souvent quantité d’abeilles juste au bon moment pour les fruitiers. Photo: gardenwalkgardentalk.com

Pour attirer des abeilles de toutes sortes à vos fruitiers, plantez-en plus: un mini-verger, peut-être. Alors, la concentration de fleurs peut «valoir le déplacement» pour les abeilles locales. Et plantez à proximité des végétaux à fleurs voyantes qui s’épanouissent juste avant ou pendant la floraison de vos fruitiers: souvent, des petits bulbes du printemps (muscaris, narcisses, etc.) conviennent très bien. Ainsi, les abeilles auront déjà l’habitude de fréquenter le secteur. 

Évidemment, si vous traitez vos fruitiers avec des insecticides, il va sans dire qu’il faudrait arrêter pendant la floraison.

Ruches placées à proximité de pommiers en fleurs. Photo: http://www.canr.msu.edu

Enfin, si vous vivez à la campagne, vous pourriez peut-être louer une ruche ou deux pour le temps de la floraison et ainsi augmenter vos chances d’avoir une récolte abondante. 

7 réflexions sur “Pas d’abeilles, pas de fruits

    • Larry Hodgson

      Habituellement, les écureuils ne sont pas attirés par les tomates jaunes: cela pourrait être la solution la plus facile. Sinon, il y a les arroseurs munis d’un détecteur de mouvement. L’écureuil se fat arroser s’il approche les plantes. La marque d’arroseur Scarecrow est le plus connu.

  1. Sophie Vial

    Bonjour,j’apprecie toujours vos articles J’ai besoin d’une idée lumineuse pour faire mon mur vegetal qui est mitoyen avec mon voisin Il trouve l’idee très bonne,mon probleme est que cet endroit du jardin est carrément a l’ombre…donc Cela ne pousse pas.. Alors je pensais peut-être accrocher des pots…mais il va m’en falloir des tonnes,mettre une palette… Je ne sais plus trop … Alors j’ai besoin de vos lumières Par avance,merci Bonne soirée et bonne fin de semaine Sophie

    • Il y a trop de choses que je ne sais pas pour vraiment vous aider: il y a tellement de façons pour faire un mur végétal. L’ombre en soi n’est pas un problème: il existe de nombreuses plantes tolérantes de l’ombre et plusieurs se bouturent facilement (lamiers, herbe aux écus, petite pervenche, etc.) ce qui peut réduire le coût. Parfois aussi on peut trouver des plantes couvre-sols (une plante qui couvrent le sol peut aussi couvrir un mur) en 6-packs, donc moins cher. Évidemment, je présume que vous cherchez des plantes rustiques; sinon, on peut tout faire avec des annuelles aussi. Il existe plusieurs annuelles d’ombre (bégonias, impatiens, coleus, etc.).

      Comment fixer les pots? Il doit avoir 20 méthodes! Il existe des supports à mur végétal dans lesquels on vient insérer des pots d’une certaine taille. C’est probablement la méthode la plus facile.

      En général tout système comprendra une façon efficace d’arroser. Une autre chose à penser.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.