Comment récupérer les potées de bulbes de printemps

Par défaut

Ce printemps, vous avez eu hébergé chez vous une potée de jolis bulbes à floraison printanière: tulipes, crocus, jacinthes, narcisses, etc. Vous l’avez achetée en fleurs (ou l’avez reçue en cadeau en fleurs) et elle a ajouté des coloris printaniers et même peut-être un doux parfum à votre décor pendant plusieurs semaines. Mais la floraison est maintenant terminée et il ne reste que des feuilles. Que faire de la potée maintenant?

Option 1: Tout au compost!

Si vous préférez, vous pouvez simplement la jeter au compost. C’est ce que la jardinerie ou le fleuriste qui vous l’a vendue avait calculé que vous alliez faire. Et c’est sans doute la meilleure suggestion dans le cas des tulipes, plus difficiles à récupérer que les autres bulbes: elles prennent parfois 3 ou 4 ans avant de refleurir après un forçage (une culture en pot à l’intérieur). Mais les autres bulbes du printemps sont faciles à récupérer et fleuriront sans doute au printemps prochain… si vous savez comment les cultiver. 

Considérez les bulbes cultivés dans l’eau ou dans des pierres comme étant destinés au compost. Photo: parade.com

N’essayez pas, toutefois, de récupérer les bulbes qui ont été forcés dans de l’eau ou des cailloux. Ce traitement les affaiblit sérieusement et il est préférable de mettre fin à leurs souffrances dès que la floraison est terminée.

Et jetez aussi les bulbes si vous vivez dans un climat où il ne fait jamais froid (les zones de rusticité 9 à 12). Les bulbes de printemps ont besoin d’une longue période de froid (près du point de congélation) pour fleurir à nouveau. Si vous ne pouvez pas facilement leur offrir cette condition dans votre région, compostez-les!

Option 2: On les récupère

Si vous vivez dans un climat tempéré (zones de rusticité 3 à 8), il peut facilement valoir la peine de conserver les bulbes. Voici ce qu’il faut faire:

1. Supprimez les fleurs fanées. Vous voudriez que le bulbe mette son énergie à préparer la prochaine floraison, pas à produire inutilement des semences.

Placez le pot pour que les feuilles reçoivent un maximum de soleil. Photo: jacobskitchengarden.wordpress.com

2. Si, pendant la floraison, on vous avait recommandé de maintenir les potées de bulbes à la fraîcheur dans un endroit abrité du plein soleil, c’était pour prolonger la floraison au maximum. Cela ne s’applique plus. Maintenant, votre objectif est de faire grossir les bulbes. À cette fin, placez le pot en plein soleil pour que les bulbes puissent «recharger leurs batteries», car la lumière est l’unique source d’énergie des plantes. Comme les bulbes sans fleurs ne sont plus très attrayants, toutefois, vous pouvez choisir de les placer dans un endroit où ils ne se remarquent pas.

3. Arrosez modérément et n’hésitez pas à fertiliser — utilisez l’engrais de votre choix: les bulbes ne sont pas pointilleux!  — pour encore essayer de stimuler les bulbes à grossir davantage.

Quand le feuillage commence à jaunir, c’est comme si les bulbes vous disaient, «Arrête de m’arroser! J’ai besoin de dormir!» Photo: http://www.agardenforthehouse.com

4. Après quelques semaines, les feuilles commenceront à jaunir. C’est que la dormance commence. Gardez-les encore au soleil aussi longtemps qu’il reste tant soit peu de vert dans le feuillage, mais arrêtez d’arroser.

5. Les feuilles des narcisses (jonquilles) restent vertes très longtemps: deux mois, même trois. Sachez toutefois que, après 6 semaines de croissance, ils ont absorbé toute l’énergie solaire qu’elles peuvent. Arrêtez alors tout arrosage pour les encourager gentiment à entrer en dormance.

6. Lorsque les feuilles passent du jaune au brun, elles sont mortes. Supprimez-les.

7. Maintenant, videz le pot et récoltez les bulbes. S’ils se sont divisés, c’est-à-dire si les gros bulbes ont produit plusieurs petits bulbes, vous voudrez peut-être ne garder que les gros: seulement eux seront de taille à fleurir au printemps prochain. Quant aux petits bulbes, vous pouvez aussi les conserver si vous voulez, mais sachez qu’ils sont souvent à plusieurs années de la floraison. 

Après le jaunissement du feuillage, plantez les bulbes dans le jardin sans trop tarder: il n’est pas nécessaire d’attendre jusqu’à l’automne pour le faire. Photo: http://www.frenchpropertiesdirect.com

8. Maintenant, replantez les bulbes en pleine terre. Non, malgré la croyance populaire, il n’est pas nécessaire ni bénéfique d’attendre à l’automne pour ce faire. La seule raison pour laquelle les bulbes à floraison printanière sont habituellement vendus à l’automne, c’est qu’il faut du temps pour les déterrer dans les champs de bulbes néerlandais, puis les inspecter, les nettoyer, les emballer et les expédier. Le temps de faire tout cela et le mois de septembre est déjà arrivé. Mais ce n’est pas ce que dame Nature avait prévu: dans son plan, les bulbes restent en terre toute l’année. Ainsi, les vôtres sera plus heureux enterrés dans le jardin qu’en train de sécher dans un sac de papier ou boîte quelconque. Alors, plantez-les au jardin peu après le jaunissement des feuilles.

9. Où planter les bulbes? Dans un sol bien drainé et, si possible, riche et meuble, dans un endroit ensoleillé. Ensoleillé au printemps, du moins. L’ombre au cours des trois autres saisons ne les dérange pas du tout, car ils seront en dormance.

Plantez les bulbes à une profondeur égale à trois fois leur hauteur et à un espacement égal à trois fois leur diamètre. Ill.: Claire Tourigny, tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux.

10. Plantez les bulbes à une profondeur égale à trois fois leur hauteur et à un espacement égal à trois fois leur diamètre. 

11. Il n’est pas nécessaire d’arroser les bulbes à la fin de la plantation: ils sont en dormance et ne peuvent pas utiliser de l’eau.

Au printemps suivant, les bulbes seront probablement en fleurs. Photo: http://www.newhousenewhomenewlife.com

12. Maintenant, croisez les doigts et attendez le printemps prochain. Avec un peu de chance, ils se sortiront et fleuriront à leur saison habituelle. Je répète que les tulipes sont difficiles à faire fleurir à nouveau et peuvent ne produire que des feuilles au printemps suivant, mais normalement les autres bulbes refleurissent dès le premier printemps. Sinon, certainement le deuxième.


Voilà! Faire refleurir les bulbes du printemps (sauf les tulipes) est en fait très facile. Et il ne coûte rien d’essayer!

5 réflexions sur “Comment récupérer les potées de bulbes de printemps

  1. Dans le thème des bulbes: si j’aimerais planter des bulbes sous les nouvelles plantes que je vais planter ce printemps, est- il possible d’en acheter quelque part ou faut-Îles que j’attende l’automne pour m’en procurer ? ( à part ceux des potées de ce printemps)

  2. Hervé

    Bonjour. J’ai un coin de pelouse (encore en piteux état après l’hiver) qui commence à se couvrir de narcisses que j’y plante depuis plusieurs années. J’attends habituellement que les feuilles tournent au jaune pour tondre (faucher presque, car les feuilles restent vertes longtemps…) ces derniers carrés. Vous dites dans votre article qu’après 6 semaines, les bulbes ne profitent plus, même si les feuilles sont encore vertes. Cela veut-il dire que je peux les raser après ce délai sans crainte ni remords?

  3. Denis Geneviève

    Merci pour vos conseils, j’ai des tulipes et des jacinthes en pot mais qui sont restés dehors. Je vais les laisser se dessécher et je les replanter ai dans une terre renouvelée. On verra ce que ça donnera. Bien à vous

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.