Categories

Recherche

Pâques sous la neige

Bien oui, la neige fond chez moi, à Québec, mais est encore abondante cette année, même à Pâques. Ces photos, prises la veille de Pâques, soit le 20 avril 2019, vous donnent une idée de la situation. Ne pleurez pas pour moi, cependant: la neige fond quand même et les petits bulbes du printemps commenceront bientôt à sortir là. Il y aura quand même un été… un de ces jours!  Photos: jardinierparesseux.com

Couronne d’épines: la plante de Pâques dissidente

Vous n’êtes tout simplement pas un amateur de Pâques? L’idée de remplir votre maison de fleurs parfumées pour célébrer la version chrétienne d’une vieille fête païenne ne vous intéresse nullement? Vous êtes profondément plongé dans le déni religieux? Peut-être pouvez-vous exprimer votre dégoût avec une plante qui est tout à fait pascale, mais pas aussi douce et sympathique qu’un lis ou un jonquille, une sorte de plante de Pâques dissidente: la couronne d’épines (Euphorbia milii). C’est un peu comme si vous gardiez un rat en signe de rejet de la société, mais la couronne d’épines est plus facile à conserver qu’un muridé et aura moins tendance à s’échapper. La couronne d’épines porte bien son nom commun! Des épines sérieusement tranchantes recouvrent ses branches; vous seriez plus tenté de la manipuler avec une pince à biberon qu’à mains nues. Pourtant, de manière bien séditieuse, elle porte des fleurs magnifiques qui attirent assurément le regard. Histoire d’une plante pas touche Bien entendu,... Lire la suite >

Faut-il arroser par le haut ou par la soucoupe?

Voici une question que se posent beaucoup de jardiniers débutants. Faut-il arroser les plantes d’intérieur par le haut, c’est-à-dire en versant de l’eau sur la surface du terreau pour la laisser percoler à travers la motte de racines, ou est-ce mieux d’arroser par le bas, versant l’eau dans la soucoupe pour laisser la plante «boire» à sa satisfaction? La réponse est que les deux méthodes donnent des résultats essentiellement équivalents. Certainement assez pour que vous puissiez appliquer sans crainte l’une ou l’autre à presque toutes les plantes.  Voici quand même quelques commentaires supplémentaires.  Arrosage par le haut La technique est la suivante: quand le terreau de la plante est sec au toucher, on arrose lentement avec de l’eau tiède, plaçant le bec de l’arrosoir près de la surface du terreau. L’eau pénètre peu à peu et, quand on voit de l’eau commencer à s’écouler par le trou de drainage, on arrête.  Si jamais il reste de l’eau dans la soucoupe... Lire la suite >

Plante de balcon 2019: le laurier

Des feuilles vertes splendides, une apparence distinguée et une forme compacte: voici le laurier ou laurier-sauce (nom scientifique:Laurus nobilis), un véritable atout pour votre balcon. Ses feuilles ovales présentent une nervure plus pâle et restent vertes toute l’année. Le laurier est disponible en différentes tailles, de mini-arbustes en pot de 15 cm à de petits arbres sur tige en bac qu’il faut deux hommes pour transporter. Vous pouvez alors facilement trouver un ou plusieurs spécimens pour tout balcon, même le plus petit. Il peut ainsi servir à créer une haie verdoyante ou encore à cacher une balustrade. Quant à ses feuilles, elles sentent bon et peuvent être utilisées en cuisine.  Origine  Le laurier est originaire de l’Asie Mineure et de la partie orientale de la Méditerranée. Les Romains l’ont ensuite propagé en Europe de l’Ouest. À l’état sauvage, les lauriers deviennent de grands arbustes et peuvent même former de petits arbres de 10 m de hauteur.  Assortiment L’assortiment est limité... Lire la suite >

Les vieilles semences de gazon sont-elles viables?

Question: J’ai un sac de semences de gazon qui date de quelques années. Sont-elles encore bonnes? Louise L. Réponse: Selon les conditions d’entreposage, les semences de gazon peuvent vivre entre 1 et 7 ans. Elles survivront plus longtemps à l’intérieur dans des conditions fraîches et sèches et beaucoup moins sous l’effet de la chaleur et de l’humidité, ou dans une remise à outils soumis à de fortes variations de température. Faites un semis d’essai pour voir. Semez 10 graines sur un sol humide, à l’intérieur ou à l’extérieur. Si 7 graines ou plus lèvent, la germination est encore excellente et vous pouvez procéder selon le taux d’application recommandé. Si 4 à 6 graines lèvent, doublez le taux. Si 3 graines ou moins lèvent, il vaudrait probablement mieux acheter des semences fraiches. 

Comment récupérer un kokedama mort?

Question: On m’a offert un très joli kokedama avec du lierre, mais il est mort. Est-il possible de le replanter sans devoir défaire les fils et la boule de mousse? Knitbakecreate Réponse: Les kodedamas, ces petites plantes cultivées dans une boule couverte de mousse, sont très populaires de nos jours, mais ne sont pas faciles à cultiver (lisez Kokedamas: très tendance, mais sont-ils viables? pour plus d’informations). À cause de la mauvaise information qui circule à leur regard (qu’on peut les arroser tout simplement en les vaporisant), il y a beaucoup plus de kokedamas morts que de kokedamas vivants! Étant donné que les kokedamas sont formés d’une boule de glaise couverte de mousse, le tout tenu ensemble par du fil, il n’est pas évident d’en retirer une plante morte ni d’y ajouter une nouvelle plante: en coupant le fil, la boule risque de s’effondrer. Au lieu de cela, je vous suggère de démarrer une nouvelle plante à partir de boutures, et ce,... Lire la suite >

L’ornithogale douteux: une plante à découvrir

Dans ma région, et probablement aussi dans la vôtre, les jardineries regorgent de pots d’une belle petite plante aux fleurs étoilées orange, jaune, pêche ou blanches au printemps. Ce sont en fait des hybrides de l’ornithogale douteux (Ornithogalum dubium), un bulbe sud-africain maintenant vendu comme potée fleurie.  Mais quel bizarre de nom qu’ornithogale douteux! L’épithète dubium ne signifie pas, dans ce cas, «douteux», mais plutôt «atypique» et fut donné parce que c’est l’une des rares espèces d’Ornithogalum à fleurs orange plutôt que blanches. Vous pouvez également la voir vendue comme sous le nom d’étoile de Bethléem, mais ce nom est généralement réservé aux ornithogales à fleurs blanches, notamment O. arabicum. Quant à son nom botanique Ornithogalum, le nom vient du grec ornithos (oiseau) et gala (lait), peut-être une référence aux fleurs blanc laiteux des ornithogales européens.  Les ornithogales douteux vendus comme plantes d’intérieur sont des sélections génétiquement naines de l’espèce, portant des tiges florales dressées qui dépassent rarement 25 cm de hauteur. Le feuillage se compose une... Lire la suite >

Mangez vos mauvaises herbes!?

Votre potager est envahi par le pourpier, votre pelouse est jaune de fleurs de pissenlit et l’herbe aux goutteux a avalé votre jardin d’ombre tout rond. Autrement dit, les mauvaises herbes dominent votre vie! Que pouvez-vous faire? Eh bien, plutôt que d’essayer de les arracher ou de les empoisonner, pourquoi ne pas les manger? Beaucoup de mauvaises herbes sont parfaitement comestibles. Et si vous mangez vos mauvaises herbes, non seulement cela vous aidera à les contrôler, mais elles ne seront plus, par définition, des mauvaises herbes, mais des plantes utiles. Vous gagnez sur toute la ligne! Voici quelques mauvaises herbes que vous pouvez mettre dans l’assiette: Chénopode blanc (Chenopodium album): Cette mauvaise herbe annuelle fort répandue, aussi appelée chou gras, poule grasse ou poulette grasse, a une longue histoire d’utilisation comme légume et peut se consommer crue ou cuite. Toute la plante se mange, des feuilles aux tiges, en passant par les graines et les fleurs. Herbe aux goutteux (Aegopodium podagraria): Cette... Lire la suite >

Le jardin où les bulbes sont rois!?

Un de mes jardins préférés au monde est le Keukenhof. Ce fabuleux jardin situé à Lisse, à deux pas de l’aéroport principal des Pays-Bas, Schiphol, est unique en son genre: 32 hectares dédiés uniquement à une catégorie de plantes, les bulbes à floraison printanière. D’ailleurs, le jardin n’est ouvert que pendant leur saison de floraison: de la mi-mars à la mi-mai. Pourtant, c’est le jardin le plus visité d’Europe, avec plus d’un million de visiteurs par année. On y plante annuellement plus de 7 millions de bulbes! Et, en 2019, il fête son 70e anniversaire! Son histoire Le Keukenhof tel qu’on le connait aujourd’hui est un jardin assez moderne, mais il a néanmoins une longue histoire. Il est bâti sur l’ancien terrain de chasse du château Teylingen et a servi de jardin potager à la comtesse Jacoba de Bavière, d’où son nom: Keukenhof veut dire «jardin de la cuisine». Il devint un parc public en 1840, mais c’est seulement après la... Lire la suite >

Comment contrôler les taupes

Le début du printemps est la saison des taupes. Ces petits insectivores poilus avec leurs yeux minuscules, leurs oreilles invisibles et leurs larges pattes faites pour creuser préfèrent être profondément enfouis sous terre où ils ne dérangent personne, mais au printemps, lorsque le sol est détrempé (ou encore gelé), leurs galeries profondes se remplissent d’eau et ils doivent alors remonter plus près de la surface. C’est alors qu’ils commencent à creuser des galeries juste sous la surface du sol… et à déranger les jardiniers.  Dans les régions avec des automnes pluvieux, il peut y avoir une deuxième «invasion» à cette saison aussi. Les taupes sont essentiellement des animaux souterrains. Rarement remontent-elles à la surface plus longtemps que ce qu’il faut pour vidanger une galerie de terre accumulée et, même là, elles effectuent ce travail la nuit. Le résultat est que vous voyez les dégâts causés par la taupe, mais rarement l’animal lui-même.  Lorsqu’elles sont actives près de la surface, les... Lire la suite >