Plante de balcon 2019: le laurier

Par défaut

Des feuilles vertes splendides, une apparence distinguée et une forme compacte: voici le laurier ou laurier-sauce (nom scientifique:Laurus nobilis), un véritable atout pour votre balcon. Ses feuilles ovales présentent une nervure plus pâle et restent vertes toute l’année.

Le laurier est disponible en différentes tailles, de mini-arbustes en pot de 15 cm à de petits arbres sur tige en bac qu’il faut deux hommes pour transporter. Vous pouvez alors facilement trouver un ou plusieurs spécimens pour tout balcon, même le plus petit. Il peut ainsi servir à créer une haie verdoyante ou encore à cacher une balustrade. Quant à ses feuilles, elles sentent bon et peuvent être utilisées en cuisine. 

Origine 

Le laurier est originaire de l’Asie Mineure et de la partie orientale de la Méditerranée. Les Romains l’ont ensuite propagé en Europe de l’Ouest. À l’état sauvage, les lauriers deviennent de grands arbustes et peuvent même former de petits arbres de 10 m de hauteur. 

Assortiment

Laurier et sauge (Salvia officinalis).

L’assortiment est limité et la plante est généralement proposée dans sa version «classique», c’est-à-dire avec des feuilles vertes. Quelques variétés présentent des feuilles de couleurs et formes différentes. La feuille peut parfois être plus ondulée, plus longiligne, plus ronde ou plus petite. Elle peut aussi revêtir une couleur légèrement dorée aux bords plus clairs. 

Le laurier se prête bien à la taille et peut donc prendre des apparences différentes: pyramidale, cylindrique, conique ou en boule avec un tronc pouvant être aussi bien droit que torsadé.

Conseils lorsque vous achetez un laurier

  • La taille du pot, la hauteur et la forme du laurier doivent être en harmonie et la plante fermement enracinée. 
  • Le laurier pousse très lentement, surtout lorsqu’il est cultivé en pot. Achetez-le alors toujours de la taille finale que vous désirez, même s’il coûte ainsi plus cher. Les nombreuses années de culture et de taille nécessaires à l’amener à une taille importante justifieront son prix plus élevé. 
  • On le propose aussi en vase mixte avec d’autres herbes aromatiques comme du thym, du romarin et de la lavande.
  • La plante ne doit pas présenter des maladies ou des insectes. Méfiez-vous surtout des cochenilles à carapace qui peuvent l’infester sévèrement et provoquer l’apparence d’une moisissure noire sur le feuillage, la fumagine. 

On peut récolter les feuilles pour la cuisine en toute saison, tant que vous lui laissez une assez abondante couverture de feuillage pour maintenir sa survie. 

Conseils de présentation du laurier

Le laurier est la plante idéale pour aménager son balcon. Utilisez plusieurs plantes pour créer une haie comme arrière-scène pour une table et des chaises de style bistrot. Garder la décoration sobre pour que les feuilles vertes restent au centre de l’attention. Complétez l’ensemble avec une étagère dotée d’herbes aromatiques en fleurs pour souligner l’aspect gastronomique du laurier.

Théoriquement, le laurier donne des ombelles de fleurs blanches qui se transforment en petites baies noires, mais il fleurit rarement sur un balcon.

Conseils d’entretien 

Créez un décor intime sur le balcon avec des pots de laurier.
  • Le laurier peut être exposé en plein soleil, mais la mi-ombre lui convient aussi.
  • Optez pour un pot solide et un terreau lourd pour une meilleure résistance aux coups de vent.
  • Pendant la belle saison, arrosez au besoin pour que le terreau approche un état de sècheresse sans toutefois y parvenir. 
  • Si les plus jeunes feuilles se flétrissent, c’est que la plante manque d’eau. Arrosez-le bien et le laurier rependra rapidement sa forme. 
  • Des feuilles jaunies indiquent que le laurier est trop arrosé. Permettez au terreau de bien sécher avant de reprendre l’arrosage.
  • Si la plante est en pot fermé, percez un trou de drainage dans le fond ou changez-le de pot.
  • De mars à septembre, donnez-lui un peu d’engrais tout usage mensuellement, jamais à plus d’un quart de la dose recommandée. Arrêtez ensuite, car même s’il demeure vert, sa croissance est essentiellement terminée pour la saison. 
  • Taillez le laurier en juin, selon la forme qui vous convient, à l’aide d’une cisaille propre et précise. Coupez toujours les branches et non le feuillage. Au besoin, répétez légèrement en décembre.
  • Le laurier tolère seulement des gels légers et ne peut passer l’hiver en plein air que dans les régions au climat doux (zones de rusticité 8 à 10). Même en zone 8, il est conseillé d’emballer son pot de plusieurs couches de jute et le placer à l’abri du vent jusqu’au retour du printemps.
  • Dans les régions plus froides, le laurier peut séjourner dans un garage ou autre abri, tant que les températures y demeureront au-dessus de -5 °C. Il entrera alors pleinement en dormance, même si, curieusement, il conserve ses feuilles coriaces. Vous pouvez alors la placer à la noirceur et lui offrir seulement des arrosages très limités, tant que vous le réacclimatez lentement à l’eau et à la lumière au printemps.
  • Sinon, il peut servir de plante d’intérieur pour décorer votre demeure pendant l’hiver. Comme il est alors en semi-dormance, il peut tolérer toutes les expositions, même les plus sombres.
  • Le laurier n’aime pas être rempoté: une fois tous les trois à cinq ans est largement suffisant. 

En cette année où le laurier est la plante de balcon de l’année, n’hésitez pas à couronner votre balcon de sa belle verdure!


Cet article est une adaptation d’un communiqué de www.maplantemonbonheur.fr qui a également fourni les photos.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s