Un hosta fatal aux limaces!

Par défaut

Lors du symposium annuel de la Société vietnamienne du hosta qui s’est tenu la semaine dernière à Hô Chi Minh-Ville, l’hybrideuse de hostas Ngày Nói Dối a lancé un nouveau hosta qui attire et tue les limaces. ‘Slug No More’ est le nom de cultivar de cette nouvelle variété. Ce hosta attire les limaces et les escargots de jardin d’aussi loin que 100 m de la plante hôte, mais les gastéropodes sont rapidement tués lorsqu’ils tentent de manger ses feuilles.

Une hybridation pleine d’embûches

Cette quête de près de 25 ans a commencé quand Nói Dối, chimiste de formation, a essayé d’isoler la substance chimique qui rend certains hostas si attrayants pour les limaces. C’est à partir des hostas ‘Undulata’ et ‘Undulata Albomarginata’ qu’elle a pu isoler la limaxamine, une substance chimique qui attire à coup sûr les limaces et les escargots de jardin. Grâce à des croisements attentifs, elle a pu multiplier par cinq le taux de limaxamine présente dans ce premier lot de hostas. Malheureusement, ces plantes ont été immédiatement dévorées par des limaces lorsqu’elle les a plantées en pleine terre et n’ont donc pu être conservées qu’en laboratoire. 

Tests en laboratoire sur les hostas résistants aux limaces. Photo: agroingeniero.blogspot.com

Elle a ensuite examiné les hostas résistants aux limaces et a découvert que certains d’entre eux contiennent un produit chimique extrêmement toxique pour les limaces, une saponine glycosidique qu’elle a appelée limotoxine C, isolée pour la première fois du hosta ‘Invincible’. Augmenter la proportion de cette substance chimique par hybridation s’est avéré très difficile et il lui a fallu près de 15 ans de croisements pour arriver à créer des cultivars de hosta avec une quantité suffisante de limotoxine C pour être rapidement fatal pour les limaces.

Ceci fait, elle a croisé les deux lignées pour développer un hosta à la fois attractif et toxique pour les limaces, aboutissant en 2014 au cultivar ‘Slug No More’. Ce dernier a subi d’autres tests pendant quatre ans, s’avérant fidèle au type, de culture facile et efficace contre les limaces dans des essais en champs au Vietnam, en Chine et en Nouvelle-Zélande. Le cultivar est adapté à la culture in vitro et sa distribution commerciale est en cours. 

En savoir plus sur ‘Slug No More’

Le nouveau hosta ‘Slug No More’ est un hosta de couleur vert moyen, au feuillage mince, mesurant environ 45 cm de diamètre et 35 cm de hauteur et portant des fleurs de couleur lavande pâle au milieu de l’été.

Les limaces ayant mangé des feuilles du hosta ‘Slug No More’ s’éloignent de la plante pour mourir. Photo: http://www.jaederfeldt.com

Il attire les limaces sur une bonne distance, jusqu’à 100 m dans certaines conditions. Celles-ci commencent à manger une feuille, mais arrêtent en moins de 2 minutes, puis s’éloignent de la plante pour mourir à proximité dans les 50 minutes. On trouve souvent des centaines de limaces mortes autour d’un seul hosta récemment mis en terre, mais celles-ci sont rapidement nettoyées par des animaux tels que les carabes, les crapauds et les oiseaux.

Les prédateurs des limaces ne semblent pas être le moindrement rebutés par les limaces mortes ni dérangés par les feuilles qu’elles viennent de consommer. En laboratoire, Nói Dối a nourri des bébés merles japonais et des larves de carabe exclusivement de limaces tuées par le hosta ‘Slug No More’ et ils ont atteint la maturité en parfaite santé.

La population de limaces située à proximité du hosta ‘Slug No More’ est généralement éliminée dans les deux semaines suivant la plantation, ce qui permet aux jardiniers de cultiver sans difficulté des plantes normalement sensibles aux limaces telles que les laitues, les fraisiers, les choux et les autres hostas. Il peut y avoir une certaine résurgence de limaces à la fin d’un été bien arrosé, mais celle-ci est rapidement contrôlée lorsque les nouvelles limaces commencent à manger les feuilles de ‘Slug No More’.

Là où les limaces sont très nombreuses, il peut être nécessaire de planter plus d’un hosta ‘Slug No More’: un spécimen unique peut être complètement dévoré! Photo: John Zvirovski, http://www.jamestownsun.com

En ce qui concerne la culture, le hosta ‘Slug No More’ est un hosta typique et aura besoin des mêmes soins qu’un hosta ornemental. Ainsi, il pousse le plus vigoureusement à la mi-ombre, mais tolère l’ombre profonde. Dans les régions aux étés frais, on peut aussi le cultiver au plein soleil. Il préfère les sols relativement humides et peut nécessiter une irrigation sous les climats secs. Il s’adapte à un climat tempéré, soit aux zones de rusticité 3 à 8. Il a besoin d’un hiver frais à froid pour survivre à long terme, mais sous les tropiques, on peut le cultiver comme annuelle.

Toxicité

Le hosta ‘Slug No More’ n’est pas toxique pour l’être humain, mais le goût amer de la limotoxine C qu’il contient fait qu’il n’est pas considéré comme comestible non plus. Comme tous les hostas, il est légèrement toxique pour les animaux domestiques, mais le goût amer de ce cultivar devrait dissuader ces derniers de manger ses feuilles. Des études préliminaires en Chine suggèrent qu’il sera résistant aux dommages causés par les cerfs et les lapins aussi: ils commencent à grignoter la plante, mais apprennent rapidement à l’éviter.


‘Slug No More’: le hosta qui rendra enfin la culture des hostas facile, même dans les climats pluvieux.

Un nombre limité de hostas ‘Slug No More’ sera offert sur les marchés européens et nord-américains dès cette année. Veuillez contacter la Pépinière Poisson d’avril pour plus de détails.

Publicités

19 réflexions sur “Un hosta fatal aux limaces!

  1. Judit

    Ajajaj, moi, j’ai tout gobé. Et, déjà, j’ai envoyé le link (haha) pour ma copine qui est entourée des milliers de limaces.
    Nulle…
    Pas grave! J’envoie un deuxième message en disant que juhu, 1er avril.

  2. J’y ai cru jusqu’au bout 🙂 Moi qui ai mis en garde mes filles de se faire attraper par un poisson d’avril à l’école et c’est moi qui succombe la première! Merci vous m’avez bien fait rire! Contre les limaces je continuerai à utiliser les granules de phosphate de fer que vous aviez conseillé dans un précédent article, et qui fonctionnent très bien!

  3. Élisabeth Ouimet

    Aaaaaah! Moi aussi j’étais ravie de ce « Hosta anti-limaces »!!! Merci pour votre humour! Jardiner c’est bien, mais jardiner avec le sourire c’est encore mieux!

  4. Rushard Falgbert

    Vous connaissant je me suis dit s’t’une joke ou quoi?!?

    Hé oui, je me suis fait prendre merci et vive le farine de poisson!!!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s