Catégories

Recherche

Nos partenaires

Croissance faible sur une annuelle hivernée à l’intérieur

Cuphea souffrant d’étiolement. Photo: Rachel Bernier

Cuphea souffrant d’étiolement. Photo: Rachel Bernier

Question: J’ai «hiverné» un Cuphea Vermillionaire dans ma maison, car une amie avait déjà réussi et, au printemps, elle l’avait retourné dehors. Mais je trouve sa croissance faible et pâlotte, même s’il est placé au soleil. Devrais-je le couper régulièrement afin de lui donner de la force au niveau des tiges?

Rachel Bernier

Réponse: D’après l’apparence de votre plante, elle manque tout simplement de lumière, ce qui explique son étiolement (croissance faible et pâle). Il n’y a pas grand-chose d’autre à faire pour cela pendant l’automne et l’hiver que de lui donner le meilleur éclairage possible et de rabattre les tiges quand elles sont trop allongées. C’est que, à cause des jours courts et du temps gris souvent persistant, l’éclairage hivernal n’est jamais très intense. C’est une situation assez typique pour une annuelle hivernée à l’intérieur.

Quand les jours rallongeront suffisamment, en mars/avril, son comportement changera. Ses nouvelles tiges seront plus courtes et son feuillage deviendra vert plus foncé. D’ailleurs, il pourrait même recommencer à fleurir dans la maison.

20190121b www.provenwinners.com

Votre cuphea Vermillionaire changera complètement d’apparence une fois qu’il sera au plein soleil dans votre jardin. Photo: www.provenwinners.com

Cela dit, c’est surtout quand il sera de nouveau en plein air et au plein soleil que votre cuphea reprendra véritablement sa forme normale et sa floraison abondante, floraison qui continuera pendant tout l’été.

Étiquettes + Cuphea Vermillionaire


commentaire sur "Croissance faible sur une annuelle hivernée à l’intérieur"

  1. Lucie Savard dit :

    Pour ma part, j’ai hiverné des géraniums et ils poussent très bien ils font même des fleurs. J’av cessé la fertilisation mais puisqu’ils fleurissent je me demande s’il faudrait la reprendre. Merci pour vos bons conseils.

    • Oui, les pélargoniums (donc, pas des vrais géraniums) fleurissent relativement bien l’hiver. Par contre, donner de l’engrais quand le soleil est faible stimulera une croissance faible. Mieux vaut attendre au moins un mois avant de commencer à fertiliser.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!