Quand un chat a frôlé un cactus, qui s’y frotte s’y pique!

Par défaut

Source: http://www.missioncats.net, weedecor.com & http://www.kisspng.com, montage: jardinierparesseux.com

Il y a de nombreuses années maintenant, ma femme et moi avions commencé à souffrir d’une forme de dermatite bénigne, mais néanmoins irritante: rougeurs et démangeaisons sur les mains, les bras et les mollets. C’était vraiment très mystérieux: nous ne pouvions trouver aucune cause probable.

Puis, un jour, j’ai remarqué que notre chat, Nounouche, se faufilait le long du rebord d’une fenêtre, frôlant les plantes comme le font les chats. Et parmi les plantes contre lesquelles il se frottait se trouvait un joli petit cactus à raquettes, Opuntia microdasys, parfois appelé oreilles de Mickey. Eurêka! J’ai instantanément su où se trouvait le problème!

Glochides irritants

201818C Sheldon Navie, lucidcentral.org

En plus des épines longues et très visibles (qui sont généralement peu nombreuses), les opuntias portent de courts aiguillons dont il faut se méfier: les glochides. Source: Sheldon Navie, lucidcentral.org

Les oponces ou opuntias (Opuntia spp.) sont inhabituels parmi les cactus en ce qu’ils produisent deux types d’épines.

Celles qui sont longues, acérées et qui pénètrent dans la peau, faisant crier la victime et couler le sang, sont très visibles. Cependant, sur l’aréole coussinée à la base des épines féroces, il y en a d’autres, de minuscules aiguillons appelés glochides qui ressemblent à d’inoffensifs petits poils. Tandis que les longues épines méchantes restent fixées sur la plante quand on les touche par inadvertance, les glochides se détachent facilement et pénètrent dans la peau, provoquant des démangeaisons et une irritation pouvant, chez les individus sensibles, durer des jours, des semaines, voire des mois. Les glochides semblent tellement inoffensifs que vous les remarquerez rarement si vous passez près d’eux, mais si jamais vous en avez eu sur la peau, vous vous en souviendrez!

201818B jinjian liang, flickr.com.jpg

Les «petites touffes de poils» apparemment inoffensives de l’opuntia Mickey (Opuntia microdasys) sont en fait de méchantes épines. Source: jinjian liang, flickr.com

Il se trouve que mon petit opuntia, O. microdasys, est parmi les opuntias qui sont dépourvus de longues épines douloureuses et qu’il a donc l’air totalement inoffensif, comme l’indique le surnom «oreilles de Mickey». Il ne porte que les glochides rouges, jaunes ou blanches, selon la variété : comme de petites touffes de poils. On a presque envie de les flatter, tellement ils ont l’air doux, mais ce n’est pas une bonne idée. Quand vous êtes collectionneur de cactus, vous apprenez rapidement à ne jamais toucher à O. microdasys sans porter des gants!

Un intermédiaire félin

Ce que Nounouche était en train de faire était de ramasser des glochides quand il se frottait contre le cactus, puis de nous les transférer lorsque nous le caressions ou qu’il nous frôlait.

Le problème était donc facile à résoudre: le cactus incriminé a été déplacé derrière d’autres végétaux de façon à ce que Nounouche ne puisse pas le toucher et nous n’avons plus jamais eu de dermatites inexpliquées par la suite.

Honnêtement, je ne pense pas avoir jamais expliqué la cause à ma désormais ex-épouse. Déjà, elle n’aimait pas trop que je remplisse toutes les fenêtres de l’appartement de plantes : pourquoi encourager son dédain pour la vie végétale?

Les glochides : pas touche!

201818D DaveC, Shroomery.org.jpg

Glochides. Source: DaveC, Shroomery.org

Idéalement, vous porteriez des gants épais à manches longues ou utiliseriez une pince à biberon pour manipuler un opuntia, mais si jamais vous touchez aux glochides par accident, retirez-les assez rapidement, avant qu’ils ne pénètrent dans votre peau.

À cette fin, utilisez du ruban adhésif: le ruban à conduits ou «duct tape» est parfait. Placez-le sur la peau affectée, appuyez doucement, puis retirez-le en tirant dessus, comme on le fait avec la cire à épiler : les glochides y resteront collés. Les pinces à sourcils permettront d’enlever tout glochide qui résiste au ruban, mais vous aurez peut-être besoin d’une loupe pour voir ce que vous faites : les glochides sont très petits!

Cependant, une fois que les glochides ont pénétré dans votre peau, il est trop tard pour les enlever. Vous devrez attendre que votre corps réagisse, ce qui provoquera une dermatite suivie de boutons, puis, éventuellement, l’expulsion.

Poil à gratter

Selon la rumeur, les glochides d’opuntia ont déjà été utilisés comme poil à gratter. J’ai entendu cette information plusieurs fois, mais je n’ai jamais pu en trouver la preuve. Le poil à gratter moderne semble être composé de plusieurs produits différents, mais apparemment jamais de glochides d’opuntia… et tant mieux : vous ne voudriez certainement pas risquer que les glochides arrivent dans les yeux de quelqu’un par accident, ce qui provoquerait l’aveuglement, juste pour faire une farce!

Comestible… sans aiguilles

201818D John Tann, Wikmedia Commons.jpg

Figues de Barbarie: remarquez les aréoles couvertes de glochides! Source: John Tann, Wikimedia Commons

Le fruit de certaines espèces d’opuntia (surtout celui d’O. ficus-indica), appelé figue de Barbarie ou poire cactus, est vendu dans le commerce. Normalement, ces fruits auront été traités au préalable pour éliminer les glochides; sinon, prenez-les avec une pince ou un gant épais et frottez-les avec une brosse sous l’eau courante pour enlever les glochides. On peut aussi passer rapidement un chalumeau de cuisine sur les fruits pour les nettoyer de leurs glochides.

Les jeunes raquettes d’opuntia, appelées nopals, sont également comestibles… après un traitement semblable à celui donné aux fruits d’opuntia. Ou encore, on peut tout simplement les peler.

Attention aussi : les soi-disant opuntias sans épines, comme O. ficus-indica ‘Burbank Spineless’, n’ont peut-être pas de longues épines agressives, mais ils portent quand même des glochides. Manipulez-les alors avec précaution.


201818E Dane Larsen, flickr.com.jpg

Le petit opuntia est aussi mignon que le chaton… mais mieux vaut placer le cactus là où Minet ne peut pas le toucher! Source: Dane Larsen, flickr.com

En fait, manipulez toujours tout opuntia avec précaution. Même si certains ont l’air mignons comme tout, ils ne sont jamais aussi inoffensifs qu’ils le paraissent!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s