Quand les feuilles d’un avocatier brunissent

Par défaut

L’air sec est la principale cause du brunissement des feuilles chez les avocatiers cultivés à l’intérieur. Source: cantikalami.club

Question : J’ai fait pousser un avocatier et maintenant les feuilles brunissent. Pourquoi? La plante mesure 75 cm (30 pouces) de haut et a seulement une tige principale.

Hélène

Réponse : L’avocatier (Persea americana) n’est pas vraiment très bien adapté aux conditions qui règnent dans nos demeures. D’accord, il est relativement facile à faire germer à partir du noyau récupéré d’un fruit et il pousse avec vigueur pendant un certain temps mais, par la suite, il devient graduellement de moins en moins attrayant… et c’est normal. Ce qu’il voudrait en fait est le plein soleil tropical et une forte humidité atmosphérique, choses difficiles à lui donner à l’intérieur.

C’est à l’automne et pendant l’hiver que le feuillage brunit, surtout en raison de l’air trop sec de nos demeures. En effet, quand nous commençons à chauffer notre résidence, l’humidité baisse sérieusement, souvent à 30% ou moins, alors que l’avocatier préfère une humidité relative très forte, soit d’environ 70 à 80%. Dans une telle situation, à cause de l’évapotranspiration, ses grandes feuilles perdent de l’eau plus rapidement que la plante ne peut la remplacer et alors les cellules commencent à mourir, d’où le brunissement.

Idéalement, vous augmenterez l’humidité dans la pièce au moyen d’un humidificateur. Ainsi, il devrait être possible de maintenir une humidité relative d’environ 50%. Ce n’est pas encore l’idéal, mais habituellement cela permet que le brunissement soit beaucoup moins prononcé. Un plateau humidifiant peut aussi aider à réduire le brunissement.

20181116C montage LH.png

Vaporiser les feuilles avec de l’eau ne donnera aucun résultat bénéfique. Montage: jardinierparesseux.com

Il ne sert à rien, par contre, de vaporiser les feuilles avec de l’eau dans un effort pour augmenter l’humidité. Que la vaporisation aide les plantes à faire face à l’air sec est un de ces mythes horticoles qui ne veut pas mourir.

Pour une croissance «parfaite», vous pourriez cultiver votre avocatier à l’étouffée pendant l’automne et l’hiver, soit dans un grand sac de plastique transparent où une humidité de 80% devrait être facile à atteindre. Vous pourriez ouvrir un peu le sac pour laisser sortir toute condensation. Une serre à l’atmosphère très humide conviendrait aussi.

Notez bien que, même si vous augmentez l’humidité, les feuilles abîmées ne reverdiront pas. Une bonne humidité ne fait que prévenir les dommages futurs.

Quelques suggestions supplémentaires

D’abord, je présume que votre plante est cultivée dans un pot de terreau. Beaucoup de gens démarrent leur avocatier au-dessus d’un verre d’eau, mais il ne peut pas y vivre éternellement. Dès que vous voyez un début de croissance racinaire, il faut le transplanter dans un milieu terrestre.

20181115B brbdyer420,www.houzz.com .jpg

Ne laissez pas votre avocatier faner suite à un manque d’eau, surtout quand l’air est sec, car cela aggravera le brunissement des feuilles. Source: brbdyer420,www.houzz.com

Quand il a été empoté, un arrosage régulier et en profondeur est nécessaire : la motte de racines ne doit jamais s’assécher complètement, car, encore, quand les racines s’assèchent, cela peut aussi mener à des feuilles brunissantes. Donc, dès que le terreau paraît sec au toucher, il est temps d’arroser de nouveau.

L’eau dure n’est pas bonne pour l’avocatier non plus. Or, non seulement l’eau du robinet peut-elle être naturellement dure, selon son origine, mais les traitements donnés à l’eau pour la maintenir potable peuvent augmenter sa dureté. Et l’eau dure peut aussi faire brunir le feuillage, surtout en combinaison avec l’air sec. Idéalement, l’eau d’arrosage aura une concentration en carbonate de calcium inférieure à 60 mg/l, ce qui correspond à une eau dite douce. Si l’eau de votre municipalité est considérée comme dure ou très dure, il vaudrait mieux arroser votre avocatier avec de l’eau de pluie, de l’eau de déshumidificateur ou de l’eau distillée.


La bonne nouvelle est que, même si vous ne faites rien, l’état de votre avocatier devrait s’améliorer au printemps, car les feuilles endommagées tomberont et de nouvelles feuilles, profitant de l’humidité accrue qui vient avec le changement de saison, pousseront et seront en pleine forme… jusqu’à la prochaine saison de chauffage. Cette dégradation saisonnière répétée est l’une des raisons pour lesquelles je répète que l’avocatier ne fait pas vraiment une bonne plante d’intérieur.

Publicités

Une réflexion sur “Quand les feuilles d’un avocatier brunissent

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s