Quand une plante d’intérieur est exposée au froid

Par défaut

Le ficus sans feuilles de Terrance. Source: Terrance Keller

Question: J’ai laissé mon ficus à l’extérieur trop longtemps cet automne et toutes les feuilles sont mortes. Je l’ai taillé très radicalement et je me demande maintenant si je l’ai tué. Je l’ai placé devant une fenêtre de patio orientée au sud afin qu’il reçoive autant de soleil que possible en hiver. Y a-t-il de l’espoir?

Terrance Keller

Réponse: Oui, il est possible que la plante reprenne, mais tout dépend du degré de froid qu’elle a subi, de la durée de son exposition, ainsi que de la tolérance naturelle au froid de l’espèce en question.

En effet, les plantes d’intérieur ont des degrés très variables de tolérance au froid. Il existe diverses espèces de ficus d’intérieur à petites feuilles. Parmi celles-ci, le figuier pleureur (Ficus benjamina) est probablement le plus résistant au froid, tolérant une touche de gel (moins de 0 °C) pendant de courtes périodes. De son côté, le laurier d’Inde (F. microcarpa, syn. F. retusa et F. retusa nitida) est moins rustique et peut être gravement endommagé ou même tué par des températures de 13 °C si ce froid persiste.

La seule chose à faire maintenant est d’attendre. Donnez à votre plante des températures intérieures normales et arrosez à peine, seulement assez pour l’empêcher de s’assécher complètement. Vous ne voulez pas trop l’arroser à ce stade, car les racines auront probablement aussi été endommagées, et rester dans un sol où stagne un surplus d’eau peut provoquer leur pourriture.

Il peut falloir jusqu’à deux mois avant que votre plante réagisse, surtout à cette période de l’année (les plantes récupèrent plus lentement lorsque les jours sont courts).

Si rien ne se passe… bon, au moins, vous aurez essayé!

Si de nouvelles feuilles apparaissent, assurez-vous que la plante continue à être bien éclairée et commencez à arroser au besoin (lorsque le sol est sec au toucher). Augmentez si possible l’humidité de l’air pendant les mois d’hiver et ne fertilisez pas tant que la plante n’a pas l’air de pousser vigoureusement. Ensuite, au fur et à mesure que la reprise avance, procédez à un élagage sélectif pour éliminer le bois mort et laisser de la place pour les nouvelles pousses.

Nul besoin de vous sentir coupable

Pas besoin de vous sentir coupable à la suite de cet incident. Je pense que la plupart des jardiniers oublient à l’occasion une plante tropicale en plein air à l’automne.

20181107B Amazon.com.jpg

Le palmier de Fortune (Trachycarpus fortunei) a beau être le palmier le plus rustique au monde, il ne peut pas tolérer un hiver québécois en plein air! Source : Amazon.com

Je me rappellerai toujours la fois où j’ai «perdu» un petit palmier de Fortune (Trachycarpus fortunei) en pot dans mon jardin. Je savais bien que je ne l’avais pas rentré, mais ne pouvais pas me souvenir de l’endroit où je l’avais placé pour l’été! Je ne l’ai retrouvé que lorsque le poids de la neige a fait baisser la végétation environnante, le révélant debout, les frondes couvertes de neige. Et oui, bien qu’il ait perdu la plupart de ses frondes, il a survécu au traumatisme!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s