Mon outil de plantation de bulbes préféré

Par défaut

L’outil de plantation ProPlugger. Source: http://www.proplugger.com

Je suis un planteur de bulbes d’automne invétéré. Je ne peux tout simplement pas m’arrêter! Chaque automne, je finis par commander des centaines de bulbes à floraison printanière (et non, je n’exagère pas!) et je dois alors trouver des emplacements pour planter mon butin.

Il y a vingt ans, alors que j’avais l’habitude d’agrandir une plate-bande annuellement, sinon d’en ajouter une nouvelle, c’était facile. J’avais beaucoup d’espace! Alors, je plantais les bulbes à la pelle: il suffisait de creuser un grand trou, d’y laisser tomber beaucoup de bulbes, puis de les couvrir de terre. Tout se faisait en un claquement de doigts! Mais depuis quelques années, «les» plates-bandes sont devenues «la» plate-bande: tout mon terrain est désormais un jardin de fleurs, de fruitiers et de légumes, de la rue jusqu’au fond de la cour. Je dois plutôt «insérer» mes bulbes dans des espaces restreints entre les autres végétaux.

Cela signifie qu’une pelle est maintenant essentiellement inutile pour la plantation de bulbes chez moi. J’ai besoin d’un outil avec lequel je peux planter dans des espaces étroits sans faire trop d’effort.

Les outils de plantation de petite taille

20180930B www.lowes.com

Plantoir à bulbe: fragile, peu durable et difficile à utiliser. Source: www.lowes.com

Comme je l’ai déjà écrit dans ce blogue, je déteste les plantoirs à bulbes. D’abord, ils sont difficiles à utiliser : vous devez vous mettre à genoux pour planter (et mon corps vieillissant n’apprécie plus du tout cela) et tordre le planteur dans les deux sens tout en forçant, toujours avec le même poignet (sauf si vous êtes ambidextre), ce qui devient très pénible. De plus, ils semblent toujours être faits de tôle mince, ce qui fait que, dans un sol le moindrement pierreux, les dents deviennent rapidement pliées et tordues, rendant vite l’outil inutile.

20180930C cheshamconnect.org.jpg

Oui, on peut planter les bulbes avec un transplantoir, mais alors il faut se mettre à genoux. Source: cheshamconnect.org

Honnêtement, je trouve qu’il est plus facile et rapide de planter les bulbes avec un simple transplantoir plutôt qu’avec un plantoir à bulbes. Mais alors, là aussi il faut le faire à genoux ou, à tout le moins, dans une position assise quelconque, ce qui est difficile pour les 60 ans et plus, surtout qu’il faut se relever par la suite. Chaque fois que je le fais, je me dis qu’il doit y avoir une meilleure façon de faire… et je pense l’avoir trouvée!

Enfin, le bon outil!

20180930D www.proplugger.com.jpg

L’outil de plantation et de prélèvement de mottes ProPlugger. Source: www.proplugger.com

Il y a quelques années, j’ai vu un outil intrigant dans un salon commercial horticole aux États-Unis : l’outil de plantation ProPlugger. Je l’ai levé et manié, j’en ai parlé aux vendeurs (toujours très enthousiastes, bien sûr, comme le sont toujours les vendeurs dans les salons) et j’ai subi la démonstration habituelle, comme pour des centaines d’autres outils depuis longtemps oubliés. Mais le potentiel de cet outil m’est resté figé dans le cerveau. C’était un bel outil, solide, fait d’acier épais plaqué de zinc, mais quand même pas très lourd. Essentiellement, ce n’est qu’un tube de métal avec une poignée en T à la tête et un repose-pied double vers le bas. Rien de bien complexe, mais… je pouvais comprendre instantanément comment l’utiliser. Je n’ai jamais vu son équivalent, même chez les plantoirs à bulbes professionnels à manche long (qui ne courent pas les rues, en passant).

L’été dernier, j’ai décidé que j’avais assez cogité sur le sujet et me suis mis à sa recherche. Il n’était pas disponible localement, mais j’ai pu trouver le fabricant, ProPlugger, et il n’y avait pas de difficulté pour faire livrer le produit au Canada. Je l’ai commandé en août et il est arrivé amplement à temps pour une grosse plantation de narcisses (un «boisseau» de 300 bulbes livré chez moi!) prévue pour l’automne 2017.

La facilité même

Ce qui est bien pratique pour mes os et articulations vieillissants est qu’on utilise le ProPlugger debout (il n’y a aucune étape où il faut se pencher). Et aussi que son emploi demande très peu de force.

20180930E www.proplugger.com.jpg

Les mottes s’accumulent les unes par-dessus les autres dans le tube de l’outil. Source: www.proplugger.com

Il suffit de placer l’extrémité inférieure sur le sol, de poser le pied sur le repose-pied et de peser avec le pied pour l’enfoncer dans le sol. Puis, on fait une légère torsion et on soulève, ce qui prélève une belle motte ronde de 5,4 cm de diamètre. (Il peut être nécessaire d’arroser la veille ou l’avant-veille si le sol est très sec afin que la motte ait une certaine cohésion.) Puis, on perce un autre trou, puis un autre et encore d’autres : les mottes s’accumulent dans le tube à la queue leu leu pendant qu’on travaille. Il y a assez de place dans le tube pour jusqu’à 12 mottes.

20180930F www.proplugger.com..jpg

On peut percer plusieurs trous avant que le tube soit rempli de mottes. Source: www.proplugger.com

Vous découvrirez que le ProPlugger est assez coupant pour trancher à travers des racines de petite et de moyenne taille, vous permettant de planter à travers des masses de vivaces ou près des arbustes. Il sera toutefois bloqué par de grosses racines et des roches, alors il se peut que vous ayez à ajuster un peu l’emplacement du trou de plantation à certaines occasions.

20180930G www.proplugger.com.jpg

On inverse le ProPlugger pour vider les mottes de terre prélevées. Source: www.proplugger.com

Lorsque le tube est plein ou que vous avez percé suffisamment de trous pour vos besoins, retournez l’outil à l’envers à proximité des trous et les mottes sortiront pour tomber au sol. Vous pouvez les briser avec l’extrémité de l’outil ou avec une pelle pour les ameublir. Si vous voulez ajouter un amendement au sol, ce serait la bonne occasion.

20180930L www.proplugger.com.jpg

Il est facile d’ajouter de l’’engrais ou du compost au trou de plantation. Source: www.proplugger.com

Vous pouvez facilement ajouter de l’engrais dans le fond du trou avant la plantation sans devoir vous pencher : placez simplement l’extrémité de l’outil dans chaque trou et versez-y le produit en question.

20180930H www.proplugger.com..jpg

Il suffit de laisser tomber un bulbe dans le tube pour qu’il atterrisse au bon endroit. Source: www.proplugger.com

Encore, nul besoin de vous pencher pour planter les bulbes non plus. Placez encore l’extrémité dans le trou et déposez un bulbe, côté pointu vers le haut, dans l’extrémité supérieure du tube. Il tombera directement dans le trou, généralement dans la bonne position. Cependant, même s’il finit sur le côté ou même à l’envers, pas de panique: un bulbe peut pousser et fleurir parfaitement bien, peu importe sa position.

Pour finir, remplissez le trou avec de la terre. J’ai découvert que si j’avais vidé la terre près des trous, je pouvais simplement la repousser en place avec la pointe de ma chaussure, mais que si elle était trop loin, je devais utiliser une pelle pour la déplacer.

20180930I www.proplugger.com.jpg

Ici, on a inséré la bague à 10 cm, ce qui donnera un trou de plantation de 10 cm de profondeur. Source: www.proplugger.com

L’outil est réglé pour produire automatiquement un trou de 15 cm de profondeur, ce qui est parfait pour les bulbes de plus grande taille comme ceux des narcisses, des tulipes, des jacinthes, etc., mais trop profond pour les petits bulbes. Mais cela se corrige facilement grâce aux deux bagues d’ajustement (incluses avec l’outil à l’achat) : une de 10 cm et une de 5 cm. Vous placez l’une ou l’autre sur l’extrémité du tube et elle empêchera l’outil de percer un trou plus profond. Une profondeur de 10 cm est parfaite pour la plupart des petits bulbes comme ceux des crocus, des scilles et des muscaris. Il n’y a que l’éranthe (Eranthis hyemalis), aux bulbes vraiment minuscules, que j’ai plantée à une profondeur de seulement 5 cm.

Vous auriez dû me voir aller avec ma plantation de 300 bulbes de narcisse à travers une dense plantation de vivaces : j’ai terminé en moins d’une heure sans même transpirer. L’outil a fonctionné comme un charme. J’ai particulièrement apprécié sa construction robuste. Il n’est pas fait en tôle fragile comme tant d’outils de jardinage de nos jours. Je pense que je vais pouvoir l’utiliser encore et encore pendant plusieurs décennies, mais à qui le léguer dans mon testament?

Au-delà des bulbes

20180930K www.proplugger.com.PNG

On peut aussi utiliser le ProPlugger pour arracher les pissenlits. Source: www.proplugger.com

Bien que j’aie acheté le ProPlugger pour la plantation de bulbes, il a été conçu à l’origine pour arracher les mauvaises herbes présentes dans un gazon comme les pissenlits : vous retirez une motte de terre comprenant la racine de la plante indésirable, puis vous comblez le trou de bonne terre et le saupoudrez de semences à gazon, voilà tout. Cela fonctionne très bien aussi.

20180930J www.proplugger.com..jpg

On peut utiliser le ProPlugger pour préparer des trous de plantation en vue de la réparation d’un gazon et pour prélever des mottes de gazon en santé à planter dans les secteurs à combler. Source: http://www.proplugger.com

Vous pouvez également l’utiliser pour transplanter des mottes de gazon ou de couvre-sols ou pour faire rapidement des trous pour la plantation d’annuelles en caissette ou, en foresterie, de petits arbres. C’est aussi un bon outil pour prendre des échantillons de terre.

Le bémol : le trouver!

Voilà le hic : cet outil semble rarement, sinon jamais, offert en magasin. Il faut l’acheter du fabricant américain ou ailleurs aux États-Unis (on le trouve sur Amazon.com et eBay.com ainsi que dans plusieurs catalogues) au prix d’environ 45$ US plus la livraison. Il est en vente sur Amazon.ca à plus de trois le prix (du vol!). Sur Amazon.fr, on indiquait «actuellement indisponible.»

Je m’excuse de vous envoyer sur une recherche en territoire inconnu, mais… parfois, il vaut la peine d’investir quelques efforts pour trouver exactement l’outil qu’il vous faut!

Publicités

13 réflexions sur “Mon outil de plantation de bulbes préféré

  1. Lise Ranger

    Merci pour cet article. Je vous lis chaque jour avec grand plaisir, et je me sens un peu moins ignorante, au terme de ma lecture. Et cet outil… hum, j’ai très envie de le commander et de l’offrir car, je le confesse avec un peu d’embarras, je n’ai jamais planté de bulbe en terre. Vos commentaires sont instructifs et très utiles. Merci, Larry Hodgson.

  2. Gilles Brunet

    Bonjour Larry, j’ai acheté cette semaine une mèche qui s’adapte a toute les perceuses de 3/8 au coût de 19$ transport et taxe inclus chez Amazone et ça fonctionne super bien. Je crois qu’avec cette mèche je vais planter plus de bulbes.
    C’est un Roto Driller de marque Yard Butler à 10$+transport+taxes pour un total de 19.03$

  3. Cilvy Dupras

    Bonjour Larry, comme d’habitude, je suis votre chronique avec bonheur et aujourd’hui je vous écrit pour me proposer comme héritiaire dudit plantoir :-)))))

  4. Helene

    Oh… ça fonctionnerait pour l’ail, donc, non?

    (Vous mériteriez une cote sur chaque outil vendu par vos bons soins: vous êtes convainquant! Vos liens sont directs, sans passer par le programme d’Amazon qui vous donnerait ces sous — ça pourrait vous intéresser, peut-être.)

  5. Claude Desautels

    Ma maxime est de tenter d’être une jardinier paresseux exemplaire. Vous êtes mon modèle.

    Dans votre article « Sus aux écureuils! » vous mentionnez: « Or, les tulipes préfèrent une plantation en profondeur! Les tulipes plantées à 30 cm de profondeur persistent plus longtemps que les tulipes plantées à seulement 15 cm. »

    Ai-je bien compris que cet outil est limité à faire des trous limités à 15 cm?

    • Oui. Je ne m’en sert pas pour planter des bulbes de tulipe “classiques “, qui ne sont de bons choix pour une plantation à l’étroit de toute façon. Par contre, les tulipes botaniques, plus petites et plus permanentes, ont de petits bulbes et on les plante à 10 cm de prondeur. Donc le ProPlugger convient bien.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s