Feuilles en réserve pour l’an prochain

Par défaut

Mettez des sacs de feuilles déchiquetées de côté pour le compost de l’an prochain. Source: katob427.com

Quand les feuilles tombent abondamment à l’automne, n’utilisez pas toutes vos feuilles comme paillis. Mettez-en de côté, déchiquetées si possible (il suffit de les passer sous une tondeuse à gazon), dans des sacs de plastique (type sac de poubelle).

Au printemps et à l’été, votre composteur se remplira de matières organiques vertes (mauvaises herbes, résidus de cuisine, rognures de gazon, etc.). Or, pour que la décomposition se fasse bien, il faut une part environ égale de matières vertes et brunes. Avec votre réserve de feuilles mortes de l’automne précédent, vous pourrez alors bien «nourrir» votre composteur durant toute la belle saison!

Publicités

8 réflexions sur “Feuilles en réserve pour l’an prochain

    • C’est un sujet controversé (on entend des avis contraires), mais je considère les feuilles malades une excellente matière à compostage, car elles se décomposent très rapidement. Par contre, il serait sage de ne pas utiliser ce paillis au pied des pommiers.

  1. Sabine

    Bonjour, le lierre peut-il être composté sans toxicité pour les légumes récoltés après son utilisation? Merci pour vos conseils pertinents et sujets choisis toujours intéressants.

  2. Claude Bélanger

    Je fabrique des « Jardins Surélevés » sur pattes et j’ai vu dans une vidéo que l’on peut mettre des bûches de bois et des résidus de bois déjà en chemin pour le compost, ma question, est-ce que je peut y mettre du cèdre car certains me disent que non, merci et j’attends votre réponse (y)

    • Je ne suis pas certain d’avoir bien compris. Vous voulez demander si on peut ajouter du cèdre au compost comme on peut faire pour d’autres bois déjà bien décomposés? C’est bien ça? Si oui, le cèdre et d’autres bois rouges odoriférants se décomposent extrêmement lentement, donc normalement ne sont pas un bon choix pour le compost, mais si vous en trouvée presque décomposés, oui.

  3. Colette Bellefleur

    J’aimerais savoir si on peut planter des graminées vivaces pour cacher les tuyaux d’un champ d’épuration, donc sol plutôt humide, et svp m’indiquer lesquels sont les mieux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s