Comment faire le ménage quand la plate-bande n’arrête pas de fleurir?

Par défaut

Le ménage d’automne est en fait nuisible aux plates-bandes. Pourquoi ne pas plutôt les laisser tranquilles? Source: hikayeler.me & hanslodge.com, montage: jardinierparesseux.com

Question : J’ai hérité d’une belle plate-bande quand nous avons acheté notre maison l’an dernier. Je voulais en faire le ménage avant l’hiver, mais les fleurs ont persisté jusqu’à la fin octobre et je n’ai pas eu le temps de le faire. Je ne veux pas me faire prendre encore cette année, mais voilà qu’il semble qu’il y aura autant de plantes en fleurs cette année que l’an dernier. J’ai pensé arracher les plantes qui fleurissent si tardivement et me limiter aux fleurs d’été, mais c’est si beau à l’automne que je ne me décide pas. Quand alors faire le ménage?

Isabel Cantin

20180912C digital.vpr.net.png

C’est triste de vider une plate-bande fleurie sous l’influence de la vieille croyance selon laquelle il faut faire le ménage d’une plate-bande à l’automne. Source: digital.vpr.net

Réponse : Vous n’avez pas à faire le ménage d’une plate-bande à l’automne : c’est carrément nuisible pour les plantes.

D’où vient l’idée qu’il faut vider la plate-bande de toute végétation à l’automne? Je ne le sais pas trop, mais c’est contre nature. Voici pourquoi :

  • Les tiges et les feuilles mortes des plantes aident à protéger ces dernières des méfaits de l’hiver et à prévenir l’érosion… du moins, si on ne les coupe pas.
  • Les feuilles mortes enrichissent le sol en se décomposant sur place : si vous les enlevez, vous appauvrissez le sol et devrez fertiliser l’année suivante; des frais et du travail supplémentaire pour vous.
  • C’est dans les feuilles et les tiges mortes des annuelles et des vivaces qu’hivernent beaucoup des prédateurs qui contrôlent les insectes nuisibles. En faisant le ménage à l’automne, vous êtes en train de livrer votre plate-bande à ses ennemis pour l’an prochain!
  • Les plantes laissées sur place nourrissent les oiseaux avec leurs graines, la plupart desquelles mûrissent à l’automne. En les laissant sur place, vous attirerez de jolis amis à plumes pendant l’automne et l’hiver.

Ce ne sont que quelques-unes des raisons pour lesquelles le «ménage d’automne» est une véritable hécatombe pour l’équilibre de la plate-bande.

20189012B bloomingreverend.com

Voici l’état, au printemps, d’une plate-bande qui n’a pas été nettoyée à l’automne, avec encore quelques feuilles non décomposées. Quelques semaines plus tard, tout cela sera caché de la vue par la nouvelle croissance. Source: bloomingreverend.com

Si vous voulez à tout prix faire le ménage, attendez au printemps, après la fonte des neiges, et alors il y aura beaucoup, beaucoup moins de déchets à ramasser, car la plupart de ces soi-disant déchets se seront décomposés durant l’hiver et ceux qui resteront seront bientôt cachés par le nouveau feuillage, vous laissant avec seulement quelques tiges encore debout que vous pourrez alors couper… si elles vous dérangent.

Plutôt que de faire le ménage de vos jardins à l’automne, faites confiance à dame Nature: elle sait quoi faire.

Publicités

10 réflexions sur “Comment faire le ménage quand la plate-bande n’arrête pas de fleurir?

  1. Alain Gauvin

    Bonjour M. Hodgson,
    Dans le cas d’une plate-bande d’hémérocalles particulièrement fournie, n’y aurait-il pas lieu d’en ramasser une partie à l’automne (par exemple, les tiges des fleurs et une partie des feuilles) ?
    Merci pour vos chroniques si pertinentes,
    Salutations,
    Alain Gauvin

  2. Chanterelle

    J’ai près de vingt ans d’expérience sur les terrains horticoles. Comme horticultrice, j’en ai vu de tous les genres, ou presque. Je ne peux qu’approuver ce que M. Hodgson suggère. Toutefois, rien ne peux nuire dangereusement à faire tout au plus un léger ménage dans certaines circonstances. Par exemple, si vous avez un compost, c’est une très bonne chose de ramasser vos feuilles et votre gazon pour en faire un engrais dans l’année suivante. Ce ne sont pas tous les voisins qui ont des chats, donc on peut faire un certains nettoyage dans nos plates-bandes. Surtout si au printemps vous êtes tardif à découvrir vos vivaces. Pour avoir entretenu près de 20 ans des rocailles et des terrains, l’un ou l’autre ne tueront pas vos plantes. Mais pour entrer davantage dans le cycle naturel de la nature, oui, on peut bien lui donner son autonomie. Tant qu’on n’en perd pas le contrôle. Nous sommes aussi des aidant naturel pour la nature ; nous en faisons partie ! !!!! Il faut juste user de discernement et de logique. Bonne continuation ! !!

  3. Maude

    Bonjour,
    J’ai adopté la méthode « paresseuse » il y a quelques années et c’est merveilleux. Je ne fais même pas de ménage au printemps, je me contente de coucher par terre ce qu’il reste de tiges séchées, ça finira bien par disparaître.

    Par contre, je vais mettre du paillis pour la première fois cet automne, et je me demande – les feuilles décomposées de la saison précédente ne vont-elles pas permettre aux mauvaises herbes de germer au-dessus du paillis? Je veux bien rajouter un peu de paillis chaque printemps, mais je ne suis pas certaine que ce sera suffisant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s