Grimpantes Légumes Truc du jour

Cultivez vos citrouilles sur le toit!

0180720A genitalintegrity2008.info, clipground.com & worldartsme.com.jpg
Des courges sur le toit du cabanon? Pourquoi pas? Source: genitalintegrity2008.info, clipground.com & worldartsme.com, montage: jardinierparesseux.com

Les courges coureuses (Cucurbita spp.), avec leurs longues tiges rampantes*, occupent beaucoup d’espace dans le potager, surtout les citrouilles, dont les tiges peuvent atteindre 7,5 m de longueur avec de grandes feuilles de 40 cm et plus. Même quand on les espace selon la recommandation habituelle, soit de 1,2 à 1,8 m, on se retrouve bientôt avec des tiges de citrouille partout dans le potager et des feuilles qui ombragent nos autres cultures.

*Il existe aussi des courges non coureuses, dites buissonnantes, comme la courgette, qui ne rampent pas.
20180720B www.pinterest.co.uk.jpg
Il est facile de faire monter des courges sur un support. Source: www.pinterest.co.uk.

Mais avez-vous déjà pensé à faire monter les courges coureuses sur un support? Treillis, tipi, obélisque, etc. Après tout, elles ont des vrilles qui se fixent facilement sur des montants minces. Pour celles à petits fruits, c’est facile et logique, mais avec une citrouille ou autre courge à gros fruits pesants, le poids du fruit suspendu dans le vide est tel qu’il risque de s’arracher ou d’arracher la plante, et cela, bien avant sa maturité.

Alors, pourquoi ne pas diriger les citrouilles vers le toit? D’accord, le toit de la maison peut être un peu haut et inaccessible, mais pourquoi pas celui d’une remise ou d’un cabanon? Il s’agit de fixer des cordes solides entre le sol et le toit et de diriger les tiges de la citrouille vers celles-ci. Une fois que les tiges parviennent au toit, il n’est plus nécessaire de contrôler leur croissance aussi sévèrement. Habituellement, vous pouvez tout simplement les laisser pousser à leur guise et ramper à qui mieux mieux sur le toit.

20180720F RoRo, Wikimedia Commons.jpg
Citrouille dirigée vers un toit. Source: RoRo, Wikimedia Commons

Sous les climats aux étés frais, vous aurez même un avantage à cultiver les citrouilles sur le toit : il y fait plus chaud et les citrouilles produisent plus de fruits — et des fruits plus gros — sous des températures chaudes.

Par contre, il y a une limite. Dans les régions où les températures diurnes sur le toit dépasseront tous les jours 35 °C, cela peut nuire à la récolte. Donc, cette technique n’est pas valable pour les régions aux étés réellement torrides, comme dans le sud de la Californie ou au Maroc.

Évidemment, il vous faudra une échelle et sans doute un assistant pour récolter les grosses citrouilles pesantes qui pousseront sur votre toit, mais c’est peu demander en échange d’une production accrue… et de l’espace gagné au potager pour d’autres légumes!20180720A genitalintegrity2008.info, clipground.com & worldartsme.com .jpg

6 comments on “Cultivez vos citrouilles sur le toit!

  1. Alex Arcand

    J’y avais pensé cette année mais ma blonde pensait que j’étais devenu complètement fou!! L’an prochain je m’y mets!!

  2. Carole Gauthier

    Je seme les miennes sur mon composte, en plus ça arrête les mauvaises herbes

  3. Isabelle Rancourt

    Est-ce que les vrilles, tiges, feuilles et le poids des courges et citrouilles peuvent briser la toiture (bardeaux)? Ça m’intéresse beaucoup de me lancer l’an prochain mais je ne voudrais pas briser la toiture…

    • Les vrilles ne sont pas très robustes et ne briseront rien. De plus, elles s’agrippent mal au bardeaux. Il reste le poids à calculer: peut-être pas de citrouille géante sur le toit d’une structure faible.

  4. david crespin

    Bonjour faut il les pincer un fois qu’elle sont sur le toit ? et a quel niveau après l’apparition de fleur femelle .merci

Répondre à Carole Gauthier Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :