Passer une année pour contrôler la mouche de la carotte

Par défaut
20180507A gardening.which.co.uk.jpg

On voit rarement la mouche de la carotte ou son asticot (ils sont très petits et discrets), mais les dégâts qu’ils provoquent aux racines sont très visibles. Source: gardening.which.co.uk

Parfois, la façon la plus simple pour se débarrasser de la mouche de la carotte (Psila rosae) est de cesser la culture des carottes (et d’autres plantes pouvant l’héberger comme le panais, le céleri, le céleri-rave et l’aneth) pendant un an.

C’est que, une fois que la mouche de la carotte a trouvé votre jardin, elle reviendra encore et encore… parce que vous la nourrissez. Si vous cessez de l’alimenter, elle mourra.

Voici la situation. Cet insecte passe l’hiver sous le sol sous forme de pupes et les adultes en émergent à la fin du printemps. Ils commencent aussitôt à pondre leurs œufs dans le sol près des carottes et des plantes apparentées (famille des Apiacées). Les larves (de petits asticots sveltes) descendent dans le sol et commencent à creuser des tunnels dans vos carottes. Les tunnels s’infectent et noircissent et, quand vous arrachez les carottes, leur racine n’est plus récupérable. Puis, le cycle recommence au printemps suivant. (Il y a, en fait, une deuxième génération, celle qui ira en pupaison à l’automne, mais cela ne change rien aux résultats : une récolte à moitié gâchée!)

20180507B ww.floatproject.org.jpg

Asticot de mouche de la carotte. Souvent présent, mais rarement vu. Source: ww.floatproject.org

Mais, si vous ne cultivez pas de carottes et compagnie pendant 12 mois, les pauvres mouches qui écloront à la fin du printemps ne trouveront pas d’endroit à proximité où pondre leurs œufs. Comme elles ne volent que très faiblement, elles n’iront pas loin. La plupart mourront, tout simplement, incapables de trouver un hôte convenable.

Le printemps suivant, il n’y aura pas de pupes dans le secteur, donc pas de mouches, pas d’asticots et pas de dégâts. Problème réglé!

Étant donné leur incapacité à voler loin, les mouches prendront du temps à revenir dans le secteur. Habituellement, au moins 5 à 6 ans et souvent une décennie… et, à ce moment-là, vous pourrez encore les contrecarrer en ne semant rien qu’elles puissent manger pendant un an.

Contrôler ces ennemis de nos légumes en provoquant une disette de leur nourriture obligatoire? Pourquoi pas?

Moins efficace au jardin communautaire

Notez que cette méthode trouve son efficacité en éliminant la source de nourriture du prédateur. Elle ne fonctionnera probablement pas dans un jardin communautaire, car il y aura certainement d’autres jardiniers qui cultiveront des carottes à seulement quelques lots du vôtre… sauf si vous pouvez convaincre tous les jardiniers de ne pas cultiver de carottes (et leurs cousins) pendant un an. Mais elle fonctionne à merveille dans les potagers individuels isolés!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s