Confessions d’un jardinier paresseux: je ne râtelle pas ma pelouse au printemps!

Par défaut
20180428A mary marfeo, www.pinterest.ca.jpg

Non, je ne râtelle pas ma pelouse au printemps. Source: Mary Marfeo, http://www.pinterest.ca

Le printemps est arrivé en retard dans ma région de l’Amérique du Nord, mais là, enfin, la neige fond rapidement et les gazons commencent à se dégager. D’ailleurs, certains jardiniers hyperactifs sont déjà en train de râteler vigoureusement leur pelouse bien brune dans un effort pour enlever toute trace de feutre* (chaume), même s’il faut, pour ce faire, arracher les graminées avec. Ils travaillent comme si la vie de leur pelouse en dépendait… mais ils font probablement plus de mal que de bien. Et de tant de façons.

*Le feutre (communément appelé chaume au Canada français) est la couche de matière organique non décomposée ou partiellement décomposée située juste au-dessus du sol et composée d’un mélange de feuillage, de stolons, de rhizomes, de feuilles mortes et de racines.

La situation chez moi

Mais moi, je ne balaie pas ma petite pelouse au printemps, en partie parce que je tiens à conserver le feutre. La couche de feutre est en fait bénéfique aux graminées de pelouse, un genre de paillis naturel. Tant qu’il n’y en a pas trop, le feutre nourrit les graminées en minéraux, garde le sol plus humide, abrite les insectes bénéfiques et protège les racines délicates des graminées des coups de soleil. La plupart des experts considèrent que, tant qu’il n’y a pas plus de 2,5 cm (1 pouce) de feutre, mieux vaut ne pas y toucher. 2,5 cm de feutre? Je n’en ai même pas 1,25 cm dans ma pelouse!

20180428B blog.nutrilawn.com.jpg

Il n’y a pas assez de feutre ici pour nécessiter un défeutrage. D’ailleurs, dans une pelouse bien entretenue, le défeutrage est rarement nécessaire. Source: blog.nutrilawn.com

Pourquoi si peu de feutre? C’est probablement parce que j’utilise une tondeuse déchiqueteuse qui coupe les rognures de gazon en petits segments qui se décomposent rapidement et aussi parce que j’utilise le gazon comme surface pour déchiqueter à la tondeuse les feuilles d’automne (que j’utilise comme paillis et matière à compostage) et qu’ainsi de petits morceaux de feuilles mortes s’installent à travers le feutre où elles stimulent une forte activité microbienne. Le résultat est que le chaume fond comme neige au soleil.

Si votre pelouse semble solide sous vos pieds et n’est nullement spongieuse, elle n’a probablement pas de problème de feutre excessif.

De plus, les graminées de climat froid sont naturellement moins portées à produire un feutre épais que les espèces de climat chaud… et le feutre disparaît plus rapidement dans un climat humide que dans un climat sec. Et où je réside, à Québec, le climat est à la fois froid et humide.

Mis ensemble, cela fait que l’environnement dans ma pelouse n’est pas propice à la formation d’un feutre trop épais, et donc, que je n’ai pas à le combattre. Tant mieux!

Autres raisons pour passer un râteau… rapidement

20180428E peterssm.blogspot.ca.JPG

Parfois, des branches tombent des arbres au cours de l’hiver. On peut bien sûr les ramasser. Source: peterssm.blogspot.ca

Évidemment, il y a d’autres raisons pour râteler une pelouse au début du printemps que pour défeutrer. Peut-être qu’il y a une accumulation des feuilles mortes tombées des arbres environnants, assez pour cacher les graminées du soleil? Ou des rameaux également tombés des arbres? Ou d’autres déchets à enlever, comme près de la rue, où les chasse-neige ont peut-être déposé du sable ou du gravier au cours de l’hiver? Mais alors, un passage rapide avec un balai à gazon à dents en plastique (il endommage moins les graminées de pelouse qu’un à dents en métal) suffira : nul besoin d’arracher quoi que ce soit!

Pas trop tôt, non plus!

D’ailleurs, il n’est pas nécessaire ni même souhaitable de râteler la pelouse très tôt après la fonte des neiges, car le sol est alors encore détrempé et marcher sur un sol humide le comprime, nuisant à la croissance future de la pelouse. Quand peut-on aller travailler sur le gazon sans l’endommager? Prenez comme signe que le gazon est prêt à subir un râtelage quand il commence à verdir. Habituellement, c’est au moins deux semaines après que la neige ait disparu.

Donc, les gens qui rattellent à qui mieux mieux une pelouse encore brune et détrempée en arrachant le feutre bénéfique causent effectivement plus de tort que de bien à leur pelouse! Et pourtant, il y a tellement de jardiniers qui le font!

Un gazon fleuri

20180428C HC .jpg

Quand la neige fond, ma pelouse se met à fleurir. Pensez-vous que je vais endommager ces belles fleurs en passant le balai? Source: jardinierparesseux.com

Mais je dois me confesser. La véritable raison pour laquelle j’évite de balayer ma pelouse au printemps est qu’elle est pleine de fleurs à cette saison (crocus, perce-neiges, éranthes, scilles, etc.) et que je ne veux pas les endommager!

Cela m’oblige à patienter encore un mois environ avant même de pouvoir mettre un pied sur le gazon, car ces fleurs ne sortent pas toutes en même temps : il y a toute une succession de floraisons… et de couleurs.

Quand les fleurs sont enfin disparues, le gazon est manifestement en train de verdir et alors je commence à m’activer. En fait, je ne ramasse que quelques rameaux morts, voilà tout, et à la main. Je n’ai pas besoin de râteau. S’il restait des feuilles mortes ou du sable sur le gazon à la fonte des neiges, ils ont eu le temps de se décomposer (feuilles) ou de fondre dans le sol (sable). Reste à commencer à tondre quand le gazon deviendra assez haut.

Ma suggestion

Vous n’avez pas à faire comme moi, car je suis réellement un peu paresseux. Je vous propose de balayer doucement la pelouse pour enlever feuilles mortes, rameaux, sable, etc., mais seulement quand elle aura commencé à verdir. Tant qu’elle est encore brune, pas touche! Et pour l’amour, laissez le feutre en place, à moins d’en avoir vraiment trop!

Quand le chaume est un véritable problème…

Mais peut-être que vous avez un véritable problème de feutre excessif, soit de plus de 2,5 cm d’accumulation?

C’est surtout probable si vous vivez dans le Midwest américain ou dans le Midi de la France, où, pour des raisons climatiques et de type de graminée, ce problème est plus courant et où il peut alors être nécessaire de défeutrer tous les 3 ou 4 ans.

Au Québec, on voit surtout un surplus de feutre dans les sols très sablonneux et donc secs où le gazon n’est jamais très heureux de toute façon.

20180428D blog.nutrilawn.com.jpg

Quand un excès de feutre cause des problèmes, un terreautage peut aider à régler le problème en rajoutant de la manière organique au sol, ce qui active la décomposition naturelle du feutre. Source: blog.nutrilawn.com.

Il n’est pas normal que le feutre s’accumule ailleurs. Alors, si votre gazon a plus de 2,5 cm de feutre, il faut essayer de comprendre pourquoi. Le sol est-il trop compacté, ou encore, trop sablonneux, ce qui empêche le feutre de se décomposer correctement? Si c’est le cas, vous devrez peut-être faire un terreautage… ou aérer d’abord et faire un terreautage par la suite. Et peut-être sursemer après le terreautage aussi. Le sol est-il trop acide ou trop alcalin, encore un cas où le feutre se décompose difficilement? Seule une analyse de sol en bonne et due forme, faite en laboratoire, vous le dira… et aussi, les résultats imprimés de l’analyse vous expliqueront quel traitement appliquer et quand.

Râteler pour enlever le feutre, même avec un râteau à défeutrer ou un défeutreur mécanique (déchaumeuse), n’est qu’une solution provisoire. Si vous voulez une belle pelouse, il faudra régler le vrai problème.


Amusez-vous à râteler, sans doute inutilement, votre pelouse! Je vais plutôt aller faire une sieste!20180428A mary marfeo, www.pinterest.ca

Publicités

6 réflexions sur “Confessions d’un jardinier paresseux: je ne râtelle pas ma pelouse au printemps!

  1. Fernande Pelland

    Je balaie ma pelouse le long ge la rue (je suis sur un coin) quand elle est asséchée pour enlever les amas phénoménaux de gravier que la ville étend l’hiver. J’en ai récupéré 4 gros sacs l’an dernier, que j’ai conservés pour des travaux de terrassement. Je ne passe pas non plus le rateau avec une vigueur désespérée car j’ai mes puchkinias et mes scilles de sibérie qui font un tapis bleu magnifique, en fleur présentement. Bravo pour votre approche intéressante et naturelle.

  2. Suzanne Bisson

    Ma pelouse est pleine de chemins et trous fait par les mulots est-ce qu’il y a quelle chose pour ne pas que ca se reproduise.Merci

    • D’abord, après un hiver où il y a de nombreux mulots (campagnols), habituellement vous aurez la paix pendant quelques années, car le nombre d’animaux chute suite à cette surpopulation. Le prochain haut du cycle sera normalement dans 4 ans.

      L’hiver 4 ans d’ici, donc, prenez l’habitude de marcher sur la neige sur votre terrain, peut-être en raquettes. Cela la condense et les campagnols ne peuvent faire de tunnels. Ainsi, ils laisseront votre gazon et vos autres plantations tranquilles.

    • Sachez que vous avez vécu le pic d’un cycle naturel de 4 ans. L’an prochain, la population des mulots (en fait, campagnols) aura chuté à une vingtième du nombre de l’hiver dernier. Donc, rien à craindre l’an prochain.

      Mais dans 4 ans, prenez l’habitude de marcher sur la neige l’hiver. Cela la comprime et empêche les campagnols de creuser des tunnels dans le gazon.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s