Que penser des lustrants à feuilles ?

Par défaut
20180419A FR www.ikea.com, depositphotos.com, www.bonsai.de, www.amazon.com, www.rona.ca & www.home-boulevard.com .jpg

Les lustrants à feuilles sont-ils aussi anodins qu’on le prétend? Source: www.ikea.com, depositphotos.com, http://www.bonsai.de, http://www.amazon.com, http://www.rona.ca & http://www.home-boulevard.com. Montage: jardinierparesseux.com

Parfois, vous achetez des plantes d’intérieur dont les feuilles sont particulièrement luisantes. Cela peut être inné – les feuilles de certaines plantes et notamment celles du schleffera (Schefflera actinophylla), du faux zamier (Zamioculcas zamiifolia) et de la plante miroir (Coprosma repens), sont naturellement miroitantes – mais souvent elles ont été traitées avec un produit lustrant, appelé justement lustrant ou lustrant à feuilles. Les fleuristes, surtout, aiment donner une plus-value au feuillage dans leurs arrangements floraux et en appliquent aussi aux plantes d’intérieur qu’ils vendent. Et des produits de ce type sont en vente libre aussi. Mais sont-ils bons pour les plantes ?

Les fabricants prétendent que oui. Qu’ils enlèvent la poussière, la saleté et le calcaire, qu’ils aident alors les feuilles à mieux respirer, qu’ils permettent de réduire l’évaporation et qu’ils préviennent le dépôt de poussière. Et qu’ils « laissent le feuillage brillant et éclatant », ce qui est une bonne chose, paraît-il.

Et il est vrai que, en général, ces produits ne sont pas très nuisibles, mais ils ne sont pas sans effets secondaires indésirables non plus. Le problème est de savoir ce qu’ils contiennent et cela n’est pas toujours très évident. Certains contiennent de la silicone, d’autres différentes huiles et cires, tous des produits qui peuvent boucher les stomates des plantes si on les applique incorrectement et qui réduisent aussi la pénétration de la lumière aux feuilles.

Feuilles dans les arrangements floraux

D’abord, il n’y a aucun désavantage à appliquer un lustrant sur des feuilles coupées, comme font les fleuristes en préparant des arrangements floraux. Ces feuilles sont vouées à une mort certaine dans seulement une semaine ou deux. Qu’on les fasse briller pendant ce qui reste de leur vie ne change strictement rien.

Plantes artificielles

Ces lustrants servent aussi à nettoyer et faire luire les feuilles des plantes artificielles. Évidemment, ils ne leur nuisent pas.

Plantes d’intérieur vivantes

La situation est beaucoup plus complexe dans le cas des plantes vivantes qu’on veut justement garder vivantes.

Quand l’étiquette indique que le produit aide la plante à mieux respirer, mais assure, en même temps, qu’il réduit l’évaporation, c’est carrément une contradiction. Les plantes font la majeure partie de leur respiration à partir de stomates, pores qui s’ouvrent pour permettre les échanges gazeux (respiration), mais qui laissent aussi s’échapper de l’eau (évapotranspiration). Plus la plante respire, plus elle transpire. Comment un produit peut-il aider la respiration et réduire l’évapotranspiration quand les deux vont de pair ? Mystère et boule de gomme !

20180419B FR askabiologist.asu.edu.jpg

Chez la plupart des plantes dicotylédones, les stomates qui permettent la respiration sont surtout situés sur le revers de la feuille. Source: askabiologist.asu.edu

Théoriquement, il faut vaporiser le luisant uniquement sur la surface supérieure de la feuille. S’il atteint l’envers de la feuille, où se trouvent la majorité des stomates, il risque de les boucher et ainsi de nuire à la respiration de la plante. Mais en recouvrant la surface supérieure, il a un autre effet indésirable : il nuit à la photosynthèse. Pas beaucoup, mais un peu. Une feuille couverte d’un produit luisant reflète la lumière et la lumière reflétée n’est pas absorbée. C’est l’équivalent de recouvrir la feuille d’un filtre. D’accord, les feuilles de certaines plantes sont naturellement luisantes (habituellement, elles sont couvertes d’une cire naturelle), mais alors, dans le milieu d’origine de la plante, il y avait une bonne raison pour repousser le soleil, peut-être trop intense. Ou encore, la plante avait plus à gagner à repousser la poussière qu’à faire une photosynthèse optimale.

Comme, dans la plupart des maisons, le manque de lumière est le facteur qui nuit le plus au développement des plantes, les lustrants, qui réduisent la photosynthèse « juste un peu », peuvent néanmoins être réellement nuisibles aux plantes souvent déjà en manque de lumière, minant peu à peu leur santé.

Contre-indications

20180419C www.walmart.ca.jpg

Quelques-unes des plantes qu’il ne faut pas traiter aux lustrants. Source: http://www.walmart.com, montage: jardinierparesseux.com

Si vous lisez l’étiquette du produit luisant, vous remarquerez qu’on vous recommande de ne pas l’appliquer sur certaines plantes, notamment les plantes à feuillage poilu, les succulentes, les fougères et les plantes fleuries.

Ce qu’on ne vous dit pas toujours est qu’il vaut mieux éviter de l’appliquer aussi sur les monocotylédones, car, contrairement aux dicotylédones, pour lesquelles la majorité des stomates se trouvent sur la surface inférieure de la feuille, chez les monocotylédones, les stomates sont répartis assez également des deux côtés de la feuille. Donc, n’en appliquez pas sur les philodendrons, yuccas, dracénas, pothos, sansevières, spathiphyllums, etc.

Il est encore plus important de ne pas en vaporiser sur les broméliacées, notamment les célèbres «filles de l’air», qui absorbent presque toute leur humidité à partir d’écailles sur les feuilles, écailles que le lustrant bouchera, ni sur les plantes à feuilles flottantes, qui ont uniquement des stomates sur la surface supérieure de la feuille.

Quand vous faites le total, en fait, les lustrants sont à éviter sur presque les deux tiers des plantes d’intérieur les plus populaires !

Généralement, il ne faut pas appliquer un lustrant par forte chaleur, au soleil, lorsque les feuilles sont mouillées ni sur les jeunes pousses. Aussi bien dire qu’il faut seulement l’appliquer sur des plantes en arrêt de croissance et pendant la nuit !

Les lustrants maison

20180419F www.fotoventasdigital.com & www.zacmeat.com. .jpg

Il est rarement sage de recouvrir les feuilles de vos plantes de produits alimentaires. Source: http://www.fotoventasdigital.com & http://www.zacmeat.com, montage: jardinierparesseux.com

Si vous cherchez le moindrement sur Internet, vous trouverez plusieurs produits maison réputés donner du lustre aux feuilles des plantes d’intérieur : margarine, mayonnaise, huile d’olive, etc. En général, elles font luire… mais la feuille devient sale très rapidement par la suite, car la feuille est désormais collante et la poussière s’y fixe. Ils ne sont pas plus à recommander que les lustrants commerciaux. D’ailleurs, ils sont moins recommandables !

Comment obtenir un lustre naturel

Avez-vous vraiment besoin de feuilles qui ont l’air laquées ? Il me semble que le lustre naturel d’une feuille devrait être suffisant. Qu’un philodendron ressemble à un philodendron et un ficus à un ficus ! À cette fin, il suffit de nettoyer le feuillage des plantes d’intérieur de temps en temps pour enlever poussière, saletés, dépôts calcaires, etc. qui diminuent l’éclat naturel des feuilles. Un passage sous la douche suffit habituellement, ou encore, passez sur le feuillage un linge humide imbibé d’eau savonneuse, puis rincez. Pour les taches calcaires, c’est avec un produit acide qu’il faut essuyer les feuilles. Nettoyez-les alors avec un linge imbibé d’une solution de 10 ml de vinaigre blanc dans 1 litre d’eau.


Les lustrants à feuilles : ils plaisent peut-être aux humains, mais pas aux plantes. Je vous suggère de les éviter!20180419A FR www.ikea.com, depositphotos.com, www.bonsai.de, www.amazon.com, www.rona.ca & www.home-boulevard.com

 

Publicités

2 réflexions sur “Que penser des lustrants à feuilles ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s