Aménagement paysager Truc du jour

En aménagement, commencez par le plus urgent

20180405A www.blackanddecker.com.jpeg
Si votre terrain reste longtemps détrempé après une pluie, vous avez un problème de drainage à régler. Source: www.blackanddecker.com

Vous avez décidé de réaliser votre aménagement paysager en bonne partie par vous-même, étape par étape? Voilà ce qui est très bien, mais… par où commencer?

À vous de décider, bien sûr, mais il est souvent plus sage de régler les problèmes majeurs, même s’ils n’apportent rien de très esthétique au départ, avant d’ajouter les fioritures qui vont marquer l’aménagement comme étant le vôtre.

Réglez d’abord les problèmes de drainage, l’entrée glissante, la pente trop raide pour tondre en sécurité, etc. avant de vraiment refaire une beauté à votre terrain.

À propos Larry Hodgson

Journaliste et blogueur horticole, auteur de 65 livres de jardinage, conférencier et vulgarisateur hors pair, le jardinier paresseux, Larry Hodgson, nous a quitté en octobre 2022. Reconnu pour sa grande générosité, sa rigueur et son sens de l'humour, il a touché plusieurs générations de jardiniers amateurs et professionnels pendant 40 ans de carrière. Grâce à son fils, Mathieu Hodgson, et une équipe de collaborateurs, le blogue jardinierparesseux.com continuera sa mission de démystifier le jardinage et le rendre plus accessible à tous. Le blogue le jardinier paresseux offre plus de 2800 billets aux amateurs de jardinage, toujours dans le but de démystifier le jardinage et le rendre plus facile aux participants. Si vous avez une question sur le jardinage, entrez-la dans Recherche: la réponse s’y trouve probablement déjà.

2 comments on “En aménagement, commencez par le plus urgent

  1. Marie-José Leblanc

    Bonjour,
    Pourriez-vous donner quelques conseils aux propriétaires de terrains très en pente sur le devant de leur maison et où rien ne semble fonctionner. Évidemment, il s’agit de propriétaires désireux de se défaire de leur pelouse et d’avoir le moins d’entretien possible.
    Merci

    • La chose la plus logique à faire, mais c’est coûteux, est d’installer un ou des murets. Il faut le faire avec attention, avec une bonne fondation et avec le muret incliné un peu vers l’arrière, car autrement le poids de la terre aura tendance à le faire tomber avec le temps. Derrière le/les murets, il est maintenant possible de créer des surfaces relativement planes où jardinier est facile. Et une série de murets est plus propice à la culture de plantes ornementales (annuelles, vivaces, arbustes) ou comestibles (légumes, fines herbes, petits fruits) qu’aux gazons, car tondre une bande de terre étroite n’est pas évident.

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :