Plantes-pièges pour limaces

Par défaut
20180404A ENG www.prawny.me.uk,, pinterest.jpg

Parfois, il faut sacrifier une plante pour en protéger une autre. Source: http://www.prawny.me.uk, pinterest & http://www.vexels.com. Montage: jardinierparesseux.com

Une plante-piège — aussi appelée culture-piège — est un végétal que vous cultivez pour attirer et nourrir les ravageurs (insectes, mammifères, mollusques, etc.) de façon à les éloigner de la plante que vous désirez protéger. On peut utiliser des plantes-pièges, entre autres, dans la lutte contre les limaces, l’un des plus grands ravageurs à la fois du potager et du jardin ornemental.

Les limaces tendent à préférer les plantes aux feuilles souples, minces et tendres. Voilà pourquoi elles font tant de dégâts dans les semis: les feuilles des jeunes plants n’ont pas encore développé leur texture finale, habituellement plus coriace. Souvent, les limaces ne touchent que très peu aux feuilles matures des mêmes plantes.

Il existe toutefois des plantes qu’elles aiment particulièrement, à tous les stades de leur croissance, et qu’on peut utiliser pour les détourner des autres végétaux. Le cerfeuil (Anthriscus cerefolium) et le trèfle rouge (Trifolium pratense) sont souvent utilisés de cette façon en jardinage biologique, mais vous trouverez d’autres plantes-pièges pour limaces dans la liste suivante.

Plantes-pièges pour limaces

  1. Basilic (Ocimum basilicum) annuelle ou zones 10-11
  2. Bégonia tubéreux (Begoniatuberhybrida) annuelle ou zones 10-12
  3. Canna (Zantedeschia) zones 8-12
  4. Cerfeuil (Anthriscus cerefolium) annuelle
  5. Chou (Brassica oleracea) légume
  6. Coléus (Plectranthus scutellarioides) annuelle
  7. Dahlia (Dahlia) annuelle ou zones 8-12
  8. Delphinium (Delphinium) zones 3-9
  9. Fève (Vicia et Vignaspp.) légume
  10. Fraisier (Fragaria) zones 3-9 (fruit seulement)
  11. Haricot (Phaseolum) légume
  12. Hosta (Hosta) (variétés à feuilles minces) zones 3-9
  13. Laitue en feuille, pommée et Boston* (Lactuca sativa) légume
  14. Légumes (semis)
  15. Ligulaire (Ligularia) zones 3-9
  16. Maïs (Zea mays) légume (semis seulement)
  17. Moutarde (Brassica) légume
  18. Muguet (Convallaria majus) zones 2-7
  19. Primevère (Primula) zones 3-9
  20. Soja (Glycine max) légume
  21. Tagète (Tagetes) annuelle
  22. Trèfle rouge (Trifolium pratense) zones 3-9
*Les limaces évitent généralement les limaces à feuilles plus coriaces, comme la laitue romaine.

Comment utiliser une culture-piège

20180404B modernfarmer.com:.jpg.jpg

On peut utiliser des plantes-pièges pour détourner l’intérêt des limaces d’autres plantes de plus grande valeur. Source: modernfarmer.com

Souvent, en compagnonnage, on se contente d’insérer quelques plantes-pièges à travers la culture principale, ce qui peut être efficace dans le cas de certains insectes ravageurs peu portés à se déplacer de plante en plante, comme les pucerons, mais qui ne fonctionne pas avec les limaces dont le modus operandi est de passer la journée au pied de leur hôte principal pour ensuite aller piller les plantes voisines la nuit venue.

Il serait plus efficace de planter les plantes-pièges en rang, en périphérie du potager, suivies de quelques rangs de légumes peu attirants pour les limaces (vous trouverez une liste de plantes que les limaces n’aiment pas à Plantes résistantes aux limaces), avant d’oser planter, au centre du potager, des légumes qu’elles adorent, comme la laitue en feuilles ou la moutarde. Mais mieux encore, donnez aux plantes-pièges leur propre lot à au moins 3 m du jardin principal dans le but d’éliminer complètement les limaces des parages des plantes que vous voulez préserver.

Par la suite, concentrez vos efforts de contrôle des limaces dans le secteur de la culture-piège: récolte manuelle la nuit avec lampe frontale, planches au sol où les limaces vont se cacher le jour et d’où vous pouvez les attraper pour les faire tomber dans un bol d’eau savonneuse, appâts anti-limaces, etc. Ou arrachez la culture-piège par une chaude et sèche journée d’été, laissant les limaces (qui aiment la fraîcheur et l’ombre) cuire au soleil brûlant.

Escargots aussi

20180404C Cepaea nemoralis Michael Gäbler, WC.jpg

L’escargot des bois (Cepaea nemoralis), courant dans les jardins canadiens, n’est pas nuisible aux plantes. Source: Michael Gäbler, Wikimedia Commons

Ces mêmes plantes-pièges seront aussi efficaces pour contrôler une autre sorte de mollusque ravageur, l’escargot (essentiellement, une limace avec une coquille) dans les régions où il cause des ennuis. Notez que les escargots canadiens sont, pour la plupart, strictement vidangeurs : vous n’avez pas à les contrôler. Par contre, plusieurs escargots européens sont très dévastateurs. Lisez Mettez les escargots au travail pour plus de renseignements à leur sujet.


Les plantes-pièges : nourrir son ennemi pour mieux l’étouffer. On peut trouver un certain plaisir sadique dans l’idée!20180404A  www.prawny.me.uk, pinterest & www.vexels.com.jpg

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s