Cactus micropucés pour prévenir le vol

Par défaut
2018328A J. Wallner, NPS.jpg

Les saguaros (Carnegia gigantea) sont sujets au vol dans le Parc national Saguaro et on a trouvé une solution unique pour les protéger. Source: J. Wallner, National Park Service

Les responsables du Parc national Saguaro, près de Tucson en Arizona, ont eu recours au micropuçage pour protéger 1 000 spécimens du célèbre cactus saguaro (Carnegia gigantea), ce, afin de dissuader les voleurs de cactus. Ces cactus géants aux bras épais ont souvent plus de 150 ans et les déplacer est une tâche monumentale. Par contre, ils sont aussi très prisés dans l’aménagement paysager de la région en raison de leur aspect austère, presque surnaturel, et de grands spécimens peuvent se vendre jusqu’à 1000 $. C’est assez pour attiser la convoitise des voleurs de plantes.

Le vol est un problème dans le parc depuis sa fondation en 1931. Étant donné le taux de croissance extrêmement lent du saguaro (il faut environ 100 ans avant qu’il produise son premier bras), chaque vol est une tragédie, d’autant plus que les spécimens matures ne récupèrent pas toujours de la transplantation et finissent souvent par mourir.

Effet dissuasif

20180328B activerain.com.jpg

Ceci n’est pas un vol de saguaro (cela se fait la nuit), mais le déplacement légal d’un spécimen. Néanmoins, la photo témoigne de la complexité du déplacement d’un cactus de cette taille. Source: activerain.com

Le type de micropuce utilisé est peu coûteux (l’installation de 1000 unités n’a coûté que 3000 $ au parc) et très simple. En fait, les micropuces utilisées sont semblables à celles insérées dans la peau des animaux de compagnie. Ainsi, voler un cactus ne déclenchera pas une sirène stridente et on ne peut pas non plus suivre à la trace les plantes volées, car aucun signal électronique n’est émis. C’est seulement si un saguaro suspect est vérifié avec le scanneur approprié que le vol sera découvert. Ainsi, les officiels comptent plutôt sur l’effet dissuasif à long terme plutôt que sur un résultat instantané.

Les voleurs de cactées géantes n’agissent pas à l’improviste (personne ne vole un cactus épineux de 2 tonnes sur un coup de tête!). Le vol d’un saguaro est généralement planifié, souvent par des spécialistes en aménagement qui ont déjà un client en vue. Comme il y a maintenant 1000 cactées fichées sur les 1,9 millions que contient le parc, mais que le voleur ne sait pas lesquelles, la peur de se faire prendre le fera penser à deux fois avant de commettre son crime. Du moins, espérons-le. Sachez qu’il est illégal de déplacer un saguaro sans permission dans l’État d’Arizona et qu’il est aussi contre la loi de prélever quoi que ce soit dans un parc national.

Les saguaros munis de micropuces se trouvent principalement en périphérie du parc et près des routes. Ce sont souvent les spécimens les plus visibles aux quelque 900 000 visiteurs qui viennent chaque année au parc pour les voir.

Un parc à visiter

20180328C Eegorr, WC.jpg

Entrée du Parc national Saguaro. Notez qu’il n’y a plus de grands saguaros avec des bras à l’entrée: ils ont tous été volés. Source: Eegorr, Wikimedia Commons

Visitez le Parc national de Saguaro: j’y suis allé et c’est absolument magnifique! Mais ne prenez que des photos, pas des plantes-souvenirs!2018328A J. Wallner, NPS

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s