Truc du jour

Arbres aux racines superficielles

20180327A www.bowerandbranch.com.jpg
Les racines superficielles brisent les structures avoisinantes, ressortent à travers le gazon et nuisent aux potagers et aux plates-bandes. Source: www.bowerandbranch.com

Si vous avez à planter des arbres chez vous, un facteur à considérer est son type d’enracinement… surtout si vous êtes un jardinier invétéré.

Voyez-vous, certains arbres ont des racines qui poussent surtout en profondeur ou ont des racines peu développées ou bien espacées. Ces arbres ne devraient pas causer de problèmes à vos plantations ornementales, même à long terme, à moins que la couche de terre arable y soit très mince (même un arbre à racines normalement profondes en produira en surface s’il y a, par exemple, une strate rocheuse juste sous la surface du sol).

20180327C tomlinsonbomberger.com.jpg
Les racines superficielles ressortent même à travers le gazon. Source: tomlinsonbomberger.com

D’autres, au contraire, ont surtout des racines superficielles qui viendront rapidement jouer dans votre jardin, asséchant et appauvrissant le sol et rendant le jardinage difficile. Et ces racines soulèvent les carreaux des terrasses, déséquilibrent les allées et sentiers, brisent les trottoirs, etc. Il est même difficile de maintenir un gazon en leur présence! Il est certain que ces arbres peuvent mériter une place dans un grand parc, mais ils ne sont pas recommandés si vous pensez un jour faire du jardinage.

Notez que la situation est encore plus grave près d’un potager. Idéalement, vous ne planterez aucun arbre, peu importe la profondeur des racines, près d’un potager, ni même de grands arbustes. Ou, vu de l’autre point de vue, l’un des critères de base dans la sélection du site pour tout potager futur devrait toujours être l’absence de tout arbre ou grand arbuste dans les environs. Racines + potager = mélange toxique!

Arbres à racines plus profondes

Vous trouverez une liste d’arbres aux racines plus profondes et donc plus propices à planter près des terrasses, trottoirs, gazons, plates-bandes, etc. dans l’article Arbres aux racines accommodantes. Mais n’en plantez jamais près d’un potager.

Les coupables

Voici quelques arbres à racines superficielles ou très denses qu’il faut, dans la mesure du possible, éviter de planter si vous voulez un beau gazon, une terrasse ou entrée intacte, une belle plate-bande ou un potager productif.

  1. Acacia (Acacia spp., espèces australiennes) – zones 9-11
  2. Aulne (Alnus spp.) – zones 2-10
  3. Bouleau blanc d’Europe (Betula pendula) – zones 2-7
  4. Bouleau jaune (Betula alleghaniensis) – zones 2-7
  5. Bouleau noir (Betula nigra) – zones 3-9
  6. Cerisier du Japon (Prunus serrulata) – zones 6-9
  7. Chêne des marais (Quercus palustris) – zones 4-8
  8. Chilopsis (Chilopsis linearis) – zones 7-9
  9. Cyprès (Cupressus spp.) – zones 6-10
  10. Épinette ou épicéa (Picea spp.) – zones 2-8
  11. Érable à sucre (Acer saccharum) – zones 4-9
  12. Érable argenté (Acer saccharinum) – zones 3-9
  13. Érable de l’Amour (Acer tataricum ginnala) – zones 2-7
  14. Érable de Norvège (Acer platanoides) – zones 3-7
  15. Érable rouge (Acer rubrum) – zones 3-9
  16. Eucalpytus (Eucalyptus spp. ) – zones 7-10
  17. Faux-poivrier (Schinus spp.) – zones 8-11
  18. Frêne (Fraxinus spp.) – zones 2-9
  19. Hêtre (Fagus spp.) – zones 3-7
  20. Katsura ou arbre de Katsura (Cercidiphyllum japonicum) – zones 5-8
  21. Liquidambar (Liquidambar spp.) – zones 6-9
  22. Magnolia (Magnolia spp.) – zones 4-11
  23. Mezquite (Prosopis spp.) – zones 7-11
  24. Mélèze (Larix spp.) – zones 1-8
  25. Mûrier (Morus spp.) – zones 4-9
  26. Orme (Ulmus spp.) – zones 3-9
  27. Oxydendron (Oxydendrum arboreum) – zones 6-9
  28. Peuplier (Populus spp.) – zones 2-9
  29. Phellodendron (Phellodendron spp.) – zones 4-8
  30. Pin blanc (Pinus strobus) – zones 3-9
  31. Platane (Platanus spp.) – zones 5-9
  32. Pruche (Tsuga spp.) – zones 4-8
  33. Robinier (Robinia pseudoacacia) – zones 4-9
  34. Sapin (Abies spp.) – zones 2-8
  35. Saule* (Salix spp.) – zones 1-10
  36. Thuya ou «cèdre» (Thuja spp.) – zones 3-9
  37. Tulipier (Liriodendron spp.) – zones 5-9
*Les saules arbustifs ont un système racinaire moins développé que les grands saules (arbres) et peuvent mériter une place près d’une plate-bande… mais pas d’un potager!

Arbres à racines profondes

Vous trouverez une liste d’arbres aux racines plus profondes dans l’article Des arbres aux racines accommodantes.

19 comments on “Arbres aux racines superficielles

  1. Catherine Henry

    bonjour
    Où puis-je trouver l’information sur quel arbre à privilégier parce qu’ils ont des racines profondes.
    Merci d’avance.

    • Un jour, je promets de publier une liste plus complète, mais en attendant, voici quelques suggestions: ginkgo, aubépine, fruitiers et la plupart des chênes (sauf le chêne des marécages).

  2. Frederick Michaud

    Est-ce que le bouleau blanc (a papier) est sujet a envahir les drains de fondation ? Ma ligne de terrain en comporte des grands, matures, d’une 10M environ et qui sont à 15-20 pieds de la maison…

  3. Lionel CAYET

    Je voulais planter un ginkgo biloba. En préparant le trou je tombe sur de la roche à 40 cm. Le pépiniériste me dit que ça ira quand même. J’ai envie de me rabattre sur l’érable rouge qui a des racines plus superficielles mais cet arbre est plus sensible aux maladies contrairement au ginkgo qui a ma préférence. Qu’en pensez-vous ? Pas de plate-bandes de ce côté là.

    • Je pense que votre pépiniériste a raison: les arbres savent « s’organiser » avec des sols inégaux et le ginkgo, bien que de croissance bien lente, est au moins très solide et, comme vous dites, sans maladies.

      • Lionel CAYET

        Merci à vous . Je vais continuer à explorer votre blog qui est aussi intéressant qu’il est beau.

  4. Béatrice M.

    Quel article intéressant, merci! J’ai un thuya (« arbre », près d’une haie taillée de… thuyas) dont les racines sont superficielles. Je souhaite remplacer le gazon (partout) et à cet endroit (franc sud) : les racines chercheront-elles à remonter plus haut, si je le nourris de bonne terre (pour potager + fleurs)? (La fosse scellée / eaux noires est à 2m…)
    De même, quelles plantes à courtes racines pourrais-je installer sur mon champ d’épuration des eaux grises? Je prévois déjà des légumes non racines (en pots, en bacs surélevés, en « jardin neuf sur carton »), mais quelles vivaces y installer?
    Et enfin: cet endroit est aussi en devanture de la maison, full sud, route de chalets, poussière et 4-roues… et déneigement (gravier, saletés, sol pauvre, digitaires…) Quelle sorte de haie (de vivaces, ou…?) assez haute (6pi) et « utile » y planter? Pour l’intimité, le contrôle de la poussière et du bruit, j’ai pensé à du sureau, et même à des saules très arbustifs que je garderais en gros pots… Du houblon contrôlé à l’horizontal?
    On parle souvent du déploiement des racines des arbres et arbustes, mais qu’en est-il des vivaces et des plantes potagères? Absolument merci de vos conseils ::>)

    • Les racines du thuya vont monter jusqu’à près de la surface, même si vous utilisez une bonne terre. Par contre, si vous installez des plantes permanentes, elles devraient pouvoir s’y adapter, tout comme le gazon l’a fait.

      Quelles plantes utiliser? L’article offre des suggestions: couvre-sols, vivaces, etc. Vraiment, toute variété de votre choix qui apprécie un sol plutôt riche et humide, soit envier 90% des vivaces et couvre-sols.

      Si vous plantez une haie d’arbustes très près d’une route, calculez que les arbustes seront brisés chaque hiver par la neige lancée. Ça ne les tuera pas nécessairement, mais il y aura beaucoup de taille à faire chaque printemps et il n’est pas certain qu’ils atteignent leur hauteur habituelle. L’idée d’arbustes en pot paraît logique, mais allez-vous vraiment vouloir les déplacer chaque automne et les remettre en place chaque printemps?

      Je suggère une haie de vivaces: ces plantes meurent au sol chaque automne et reprennent leur pleine hauteur chaque été. Pensez à la barbe de bouc, la renouée polymorphe ou différentes grandes graminées comme le miscanthus et calmagrostide ‘Karl Foerster’.

      Sauf de rares exceptions, les vivaces ont un système racinaire relativement compact; les plante potagères, encore plus.

      • Béatrice M.

        Je vous remercie de cette réponse très étoffée! Ayant peine à choisir, je crois bien planter toutes les variétés, en quinconce, et avec d’autres vivaces et annuelles plus fleuries, colorées. La renouée polymorphe sera éloignée des tuyaux, installée en bout de haie. De même, sous cet immense thuya « arbre », j’envisage cultiver Ligularia dentata (selon cultivars disponibles / rf. programme « Je te remplace » / plantesenvahissantes.org).
        Écrirez-vous un billet au sujet de la revitalisation (ou conservation!) des berges? Je souhaite varier « les types de racines », en jumelage avec mon cornouiller stolonifère, pour contrer l’érosion due aux glaces… Merci de votre dévouement!

      • Revitalisation des berges comme sujet? Peut-être un jour. C’est tout un sujet à couvrir!

  5. Christiane Pango

    Bonjour je viens de voir votre article qui m’intéresse beaucoup. Je vis au canada avec l’hiver rude, Nous déneigeons énormément et la pelouse (si pelouse est hihihi) reçoit toute la neige (environ 2 m de hauteur chaque hiver) et le sel. J’ai devant la maison un arbre dont malheureusement je ne connait pas le nom dont les racines sont vraisemblablement très superficielles. Il y a même des boutures qui poussent sur les racines. De plus le gazon est mal fichu et je me demandais comment avoir un beau gazon? Nous avons en stock de la terre noire, de la soude et de la semence de gazon. pensant semer du gazon…mais finalement avec votre article, je me demande si cela vaut la peine. Finalement est-il alors préférable de mettre de la pierre car rien n’y pousserait?

    • D’abord, la terre noire est un produit bidon, nuisible aux plantes. (C’est de la tourbe noire, pas de la vraie terre.) https://jardinierparesseux.com/2019/04/27/la-terre-noire-un-produit-essentiellement-inutile/

      Deuxièmement, la soude n’ont plus serait pas utile.

      Si vous voulez semer du gazon dans un secteur où il est faible, il faudrait appliquer de la vraie terre (de préférence, une terre à gazon), peut-être 2 cm de terre, et semer par dessus.

      Il est quand même possible d’avoir un gazon potable au dessus les racines d’un arbre à racines superficielles, mais il faut les couvrir de terre auparavant.

      Mais un paillis de pierre peut être attrayant aussi.

      Donc, à vous de décider.

      • Merci pour vos conseils. J’ai fais une erreur… il ne s’agit pas de la soude mais de la chaux mais je crois que c’est pareil…

      • La chaux ne peut servir que si le sol est excessivement acide et il faut l’utiliser avec beaucoup d’attention.

  6. Bonjour,
    Merci tout d’abord pour votre site et le partage d’idées.
    Nous vivons dans le nord de la France et nous souhaiterions planter un petit arbre ou arbuste, grand maxi 10m, mais avec des racines non traçantes (il y a des réseaux à 2-3m de la plantation).
    Nous hésitons avec le Chionanthus virginicus, le cornus kousa, le Chitalpa tashkentensis, le Cercis canadensis.
    Sinon auriez-vous d’autres espèces à nous proposer?
    Merci pour votre lecture.

  7. Bonjour, je viens de planter un arbre splendide devant ma maison il y a quelques heures. Un tulipier de Virginie. On me dit qu’il ferait 10m de haut et 7 de large… À la pépinière on m’a dit que c’était un bon choix… Il est environ à 10 pieds de la maison et du petit chemin en pavé…

    Et je viens de lire votre article et je suis inquiète. Je devrais l’enlever et en choisir un autre aux racines moins superficielles?

    Merci à l’avance de votre aide,

    • Ou coupez les racines qui posent problème quand cela arrivera (pas avant plusieurs années). Des pavés surélevés, ça se replace facilement.

      • Oh merci beaucoup beaucoup! Je sens que ce sera très joli et unique comme arbre 😍 Merci du conseil!

Laisser un commentaire

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :