Truc du jour

Mélangez grimpantes annuelles et permanentes pour un effet rapide

Des grimpantes annuelles, comme cette gloire du matin (Ipomoea tricolor ‘Heavenly Blue’), peuvent couvrir un treillis, une pergola ou une clôture en attendant que les grimpantes permanentes s’établissent. Source: centerofthewebb.ecrater.com

La majorité des grimpantes permanentes, soit les grimpantes vivaces ou arbustives comme la clématite, le chèvrefeuille grimpant ou le lierre de Boston, poussent lentement au début, pouvant prendre 3 ou 4 ans (même plus dans le cas de l’hydrangée grimpante, Hydrangea anomala petiolaris) avant de prendre leur envol.

Donc, pour meubler votre treillis ou pergola en attendant, semez entre les «permanentes» des grimpantes annuelles: gloires du matin, pois de senteur, haricots d’Espagne, thunbergies, etc. Les annuelles atteindront leur pleine hauteur (souvent 3 m ou plus) au cours d’un seul été. Quand les permanentes auront atteint des hauteurs et envergures intéressantes, vous pourrez cesser de semer des annuelles!

Il suffisait d’y penser!

5 comments on “Mélangez grimpantes annuelles et permanentes pour un effet rapide

  1. Sylvie Bujold

    Est-ce qu’on peut rabattre toutes les variétés d’ Hydrangés à quelques 6 ou 8 pouces du sol à l’automne ?

    • Non. On peut le faire avec les variétés qui fleurissent sur le bois de l’année, comme Hydrangea arborescens et H. paniculata. Mais pas les variétés qui fleurissent à partir du vieux bois, comme H. macrophylla, H. serrata, H. quercifolia et H. petiolaris, car une telle taille éliminera la floraison.

  2. Monique DuRepos Babin

    Je suis à la recherche de graine de cobée,plante grimpante annuelle rapide que j’aime beaucoup.Merci .J’aime besucoup vos infos,🌷🌹🌺

  3. Fernande Pelland

    Les gloires du matin de votre photo sont tellement magnifiques qu’il serait dommage de les troquer pour des vivaces. Quelle perte! et elles se resèment à chaque année, c’est sympa!
    Bonne soirée

Répondre à Monique DuRepos Babin Annuler la réponse.

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!

%d blogueurs aiment cette page :