Jardiner à l’ombre sèche

Par défaut
20180321A snappygoat.comjpg.jpg

Oui, on peut jardiner au pied des grands arbres… si on planifie bien! Source: snappygoat.com

L’ombre a une très mauvaise réputation auprès des jardiniers qui la blâment pour le peu de succès qu’ils obtiennent dans les milieux boisés. Il est vrai qu’on ne peut pas cultiver n’importe quelle plante à l’ombre des grands arbres (les plantes potagères, notamment), mais il y a un vaste choix de plantes qui s’y plaisent. Pourquoi alors est-ce que tant de gens se découragent?

Le vrai problème n’est pas l’ombre comme telle, mais la présence de nombreuses racines d’arbres. Ces racines assèchent le sol, provoquant une aridité presque permanente alors que, théoriquement, le sol à l’ombre devrait être plus frais et plus humide. Ces racines appauvrissent aussi le sol, car elles volent tous les minéraux. C’est ce qu’on appelle la compétition racinaire. Et elles rendent la plantation difficile aussi! On appelle couramment cette combinaison de conditions — ombre et compétition racinaire — l’ombre sèche. Comment faire pour y réussir des plantations?

Voici ma technique:

307.K

Illustrations de Claire Tourigny, tirées du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

1. N’hésitez pas à couper quelques racines: sinon, impossible de creuser. Il vous faudra sans doute un sécateur, et même souvent une hache ou une scie à élaguer, en plus d’une pelle. Évidemment, si vous tombez sur une très grosse racine, il vaut mieux modifier un peu vos plans de plantation, mais pour les racines de tailles modérées ou petites, on coupe, tout simplement. Dites-vous bien que l’arbre réagira à cette taille en produisant plus de racines que jamais, donc, non, vous ne l’endommagez pas.

20180321B.jpg2. Préparez un gros trou: aussi profond que la motte de racines est haute, mais trois fois plus large, dans le but d’éloigner les racines de la nouvelle plante le plus longtemps possible.

20180321C.jpg3. Tapissez le trou de papier journal (7 à 10 feuilles) ou de carton, coupant ou repliant vers le bas les parties qui dépassent du trou (il ne faut pas que le papier soit exposé à l’air, sinon il agira comme une mèche et assèchera encore davantage le sol). Cette barrière sera temporaire, car le papier se décomposera et se changera en compost, mais donnera néanmoins à votre plante le temps de s’établir sans compétition. Vous ne voulez pas d’une barrière permanente (géotextile, etc.), car elle empêchera les racines de votre plante de prendre de l’expansion à l’avenir.

20180321F.jpg4. Ne plantez que des végétaux capables de tolérer l’ombre sèche. À quoi bon y installer une pivoine qui aime le plein soleil? Ou un astilbe qui demande que son sol soit toujours humide? Plantez des hostas, des épimèdes, des sceaux de Solomon, des géraniums à gros rhizome, des hellébores, des asarets, des ajugas, etc. La liste de plantes qui tolèrent cette condition est étonnamment longue! D’ailleurs, j’ai écrit un livre de 624 pages sur le sujet: Jardins d’ombre du jardinier paresseux, tome 1 (non, le tome 2 n’a jamais été publié). Je vous assure que le choix est vaste!

20180321D.jpg5. Plantez uniquement des végétaux au moins relativement matures: ce point est très important! Les jeunes plantes, même celles «qui tolèrent l’ombre sèche», auront beaucoup de difficulté à s’établir dans une zone qui sera rapidement envahie de racines. Mais une plante adulte, profitant déjà d’une grosse masse de racines, sera capable de résister à l’envahissement à venir.

6. Enfin, entretenez bien la nouvelle plantation la première année, arrosant au besoin, appliquant un bon paillis, etc. Cela donnera à la plante le temps de s’adapter à ses nouvelles conditions.

Et voilà! Tout d’un coup, il devient facile de faire un beau jardin à l’ombre sèche.20180321A snappygoat.com.jpg

 

Publicités

6 réflexions sur “Jardiner à l’ombre sèche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s