Catégories

Recherche

La vraie identité du Lucky Bamboo

Il est impossible de ne pas remarquer les «lucky bamboos» (bambous porte-bonheur.) On en trouve régulièrement en vente dans presque tous les magasins (supermarchés, grands magasins, quincailleries, jardineries, etc.) et on en voit aussi, comme décoration, dans les bureaux, les salles d’attente, les salons de coiffure et même à la réception du garage du coin. Mais cette plante n’est pas un véritable bambou. D’ailleurs, est-elle même vraiment «lucky» (porte-t-elle chance)? C’est loin d’être certain. D’ailleurs, elle ne s’apporte pas la chance à elle-même, du moins, car, comme vous le verrez, la plante est dans une très mauvaise situation. La plante en question s’appelle Dracaena sanderiana, un arbuste tropical de 2 à 3 m de hauteur de la famille des Asparagacées qui vient à l’origine des jungles d’Afrique. Elle est cependant cultivée comme plante d’intérieur, et notamment comme plante de terrarium, depuis fort longtemps, en particulier la forme à feuilles et à tiges striées de blanc. De nos jours, toutefois, la forme... Lire la suite >

Mythe horticole : les crapauds donnent des verrues

Décidément, les vieilles croyances ont la vie dure! Je pensais que le mythe selon lequel  toucher à un crapaud donne des verrues était chose du passé, mais tout récemment une lectrice m’a envoyé un message me demandant si c’était vrai. Bien sûr que non! Cette vieille croyance vient du fait que le corps du crapaud semble couvert de verrues. Mais en fait, il n’en est rien: les protubérances qui recouvrent le corps du crapaud sont des glands qui aident à maintenir sa peau humide, pas des verrues. Il se trouve que certains de ces glands dégagent un poison servant à décourager ses prédateurs. Donc, il vaut mieux se nettoyer les mains après avoir manipulé un crapaud, sinon ce poison pourrait provoquer des irritations chez certains individus… mais certainement pas des verrues! De toute façon, il y a rarement une bonne raison pour manipuler un animal sauvage, même quelque chose d’aussi docile qu’un crapaud. Les verrues sont plutôt causées par le... Lire la suite >

Le grenadier nain: couleur et fruits à l’intérieur

Le grenadier (Punica granatum), de la famille des Lythracées, est un arbuste ou petit arbre cultivé dans les régions aux hivers modérés (zone de rusticité 8) — en Europe, jusqu’à Paris! — bien que les fruits n’y aient pas toujours la possibilité de mûrir. Dans le sud de l’Europe et des États-Unis, et dans bien des régions d’Afrique, d’Asie, d’Australie et d’Amérique du Sud, l’arbuste réussit mieux, subit peu de dégâts hivernaux et produit plus fiablement ses grosses grenades. Sachez que le fruit s’appelait grenade bien avant l’invention de la pièce explosive. Le nom grenade vient du latin granatum, qui signifie «ayant beaucoup de graines». L’engin explosif fut nommé ainsi à cause des éclats de shrapnel, aussi nombreux que les pépins du fruit. Là où le climat est plus froid (une exposition prolongée à une température inférieure à -10 °C peut tuer le grenadier), c’est plutôt le grenadier nain (P. granatum nana) qu’on cultive… et on l’utilise comme plante d’intérieur ou,... Lire la suite >

Comment éviter le massacre des arbres près des lignes de service

Quelle horreur que la taille directionnelle donnée aux arbres par les compagnies de lignes de service (électricité, téléphone, télédistribution, etc.)! Elle est appliquée sans même consulter le propriétaire quand les branches d’arbres interfèrent avec leur transmission. Les émondeurs coupent seulement du côté où il y a un conflit entre les fils et les branches. S’il faut couper la moitié droite de l’arbre pour dégager les fils, c’est ce que les élagueurs feront. Si les fils passent au milieu de l’arbre, on videra son centre. Tout le haut peut y passer aussi. Ce n’est pas beau à voir et la seule chose à faire pour remédier à la situation est de faire disparaître l’arbre si affreusement mutilé. Mais avant de crier au meurtre auprès des élagueurs au travail, pensez-y… Qui a planté ce joli petit arbre devenu un géant et qui interfère maintenant avec les fils? D’accord, c’était peut-être un propriétaire précédent, mais quand vous achetez un terrain, vous héritez aussi de... Lire la suite >

Une tomate qui a du cœur!

Vous aimeriez voir une tomate en forme de cœur? C’est le cas de la tomate (Solanum lycopersicum) ‘Sweet Valentine’. Les petites tomates rouge vif de type cerise ont une extrémité pointue et, si vous utilisez un peu votre imagination, vous pouvez y voir un cœur. Leur goût est sucré; typique pour une tomate cerise. Il s’agit d’une tomate déterminée compacte (30 à 40 cm de hauteur et de diamètre), conçue pour la culture en pot sur le patio. On peut la cultiver dans la maison aussi, mais il faudra alors un éclairage maximal. Les tiges courtes et bien ramifiées au feuillage vert foncé qui ne jaunit pas n’ont pas besoin de tuteur: on peut les laisser retomber autour du pot. Elle est excellente en suspension aussi! Semez-la à l’intérieur 6 à 8 semaines avant de la sortir, comme n’importe quelle autre tomate. Acclimatez-la aux conditions de plein air une fois que les nuits demeurent fiablement au-dessus de 12 °C. Il faudra un... Lire la suite >

Peut-on semer les graines des fruits du supermarché?

Question: J’aimerais savoir s’il est vrai que la plupart des graines de légumes ou de fruits du marché ne sont pas bonnes à planter. On m’a même dit que celles des poivrons étaient infertiles si plantées. Cynthia Boivin Réponse: Tout dépend de la maturité du fruit. Les graines prélevées d’une tomate achetée au supermarché seront normalement fertiles et faciles à faire germer, car habituellement on récolte les tomates à maturité. C’est aussi le cas des melons et de la plupart des fruits d’arbres fruitiers (prunes, cerises, oranges, etc.). Par contre, on récolte plusieurs légumes fruitiers — concombres, pois et haricots, par exemple — avant que les fruits ne soient matures et donc, leurs graines ne germeront pas, car elles ne sont pas encore pleinement formées. Quant aux poivrons et aux courges, tout dépend du stade de maturité du fruit, car on récolte parfois ces fruits avant leur pleine maturité, parfois à maturité. Les poivrons verts et les courges d’été (courgette, pâtisson, etc.)... Lire la suite >

Que signifie «jours à maturité»?

Question: Dans les catalogues de graines, quand on écrit Maturité: 45 jours, pour donner un exemple, cette date est-elle calculée à partir du moment où nous semons le légume? Lucille Ferron Réponse: C’est un peu plus compliqué que cela. On trouve une telle mention (on indique «jours à maturité», «maturation», «maturité», etc. ou tout simplement «xx jrs») dans les catalogues de semences virtuels et imprimés et sur les sachets de semences. Cette mention s’applique généralement aux légumes. Cas 1: s’il s’agit d’un légume destiné à être semé en pleine terre, comme la carotte, le haricot ou le pois, les jours à maturité indiquent exactement ce qu’on peut présumer : quand on sème les graines, le légume en question sera prêt à être récolté dans le nombre de jours indiqués. (Notez qu’il sera rarement «mature» à cette date; nous récoltons et mangeons la plupart des légumes avant leur pleine maturité.) Cas 2: s’il s’agit d’une plante qu’on démarre normalement à l’intérieur, comme un poivron,... Lire la suite >

Plantes aux feuilles bizarres: les feuilles qui bougent

De temps en temps, j’écris un article sur les feuilles bizarres. En voici un autre, à propos des plantes dont les feuilles sont motiles. Les feuilles bougent tout le temps En réalité, il n’est pas si rare que les feuilles des plantes bougent. Elles remuent notamment au vent, quand un animal les frôle et quand des gouttes de pluie les frappent. Cependant, il s’agit alors de mouvements causés par une action extérieure: les feuilles ne bougent pas d’elles-mêmes; quelque chose les a déplacées. Mais certaines plantes ont des feuilles qui bougent d’elles-mêmes et les raisons de cette motilité sont diverses. Bouger pour se protéger Beaucoup de plantes ont des feuilles qui s’enroulent sous des conditions stressantes — lors d’une sécheresse ou quand il fait très froid, par exemple — mais qui se rétablissent par la suite. La fougère de résurrection (Pleopeltis polypodioides, anc. Polypodium polypodioides) peut survivre sans une goutte d’eau pendant de nombreuses années (jusqu’à 100 ans, paraît-il!), puis ses... Lire la suite >

Attention aux pesticides maison!

Il faut faire très attention aux pesticides maison dont les recettes circulent dans les milieux horticoles amateurs. Oui, ils peuvent parfois être efficaces, mais aussi, souvent, ils ne valent strictement rien. Pire, il y a des cas où le pesticide ainsi produit est si toxique que la personne qui l’applique peut se rendre malade ou même en mourir. Un cas révélateur: les insecticides à base de tabac (nicotine). Il y a plus de 30 ans, les insecticides à base de nicotine ont été retirés du marché dans la plupart des pays à cause de leur toxicité chez l’humain (ils restent encore en vente libre dans certains pays, notamment l’Inde), mais encore aujourd’hui on voit des recettes d’insecticides à base de nicotine circuler sur Internet. Habituellement, on en fait une décoction, faisant tremper des cigarettes ou des feuilles de tabac dans l’eau, pour ensuite vaporiser la solution sur des plantes. Or, quelques cuillerées d’une telle décoction peuvent tuer un enfant! Je... Lire la suite >

Les germes: des légumes frais en toute saison

J’écris ce texte en plein hiver: tout est blanc autour de moi, les arbres sont dégarnis de feuilles, il n’y a aucun signe de vie végétale en plein air et pourtant, mon potager intérieur fonctionne à plein régime. Comment ça? C’est qu’à l’intérieur, je ne cultive que des germes. Cela fait longtemps que j’ai abandonné mes efforts pour cultiver des potées de légumes et d’herbes aromatiques sur le rebord de la fenêtre. C’était toujours un désastre! Refus de pousser, croissance pâle et étiolée, insectes, maladies, etc. et jamais une récolte digne de ce nom. De toute évidence, l’intérieur de nos maisons n’est pas conçu pour la culture des légumes et des herbes, du moins pendant l’hiver. Par contre, je cultive des germes (graines germées) de légumes et d’aromates depuis presque 40 ans. C’est facile… et, comme vous allez voir, les germes sont très nutritifs. Pourquoi cultiver des germes? Il se passe un petit miracle quand une graine germe. La transformation... Lire la suite >

Inscrivez-vous au blogue du Jardinier paresseux et recevez ses articles dans votre boîte de courriel à tous les matins!