Mythe horticole: la célèbre couche de drainage

Par défaut
20180227A.jpg

Non, il n’est pas nécessaire d’installer une couche de drainage dans le fond d’un pot. Source: Claire Tourigny, image tirée du livre Les 1500 trucs du jardinier paresseux

Les vieux mythes ont la vie dure et un mythe qui refuse de mourir est celui de la «couche de drainage».

Autrefois, on suggérait de mettre une couche de graviers ou de tessons au fond d’un pot pour en améliorer le drainage. Mais c’est alors le contraire qui se produit! En effet, une trop grosse différence entre la taille des particules de terreau et la taille des matériaux de la «couche de drainage» tend à empêcher les surplus d’eau d’en sortir, augmentant ainsi les risques de pourriture!

Les bonsaïstes japonais ont compris cela depuis des siècles. Comme un drainage parfait est essentiel pour maintenir leurs petits arbres en santé, ils placent un terreau très fin au fond du pot, un terreau aux particules moyennes au milieu et ils couronnent le tout d’une couche de terreau à particules plus grosses. L’eau y coule comme à travers une passoire!

Les faits parlent d’eux-mêmes

D’ailleurs, quand vous dépotez une plante achetée, et donc produite par des professionnels, où est la couche de drainage? Il n’y en a pas! Ça fait longtemps que les horticulteurs ont abandonné cette vieille technique. D’ailleurs, l’idée que la couche de drainage avait la moindre utilité a été déboutée il y presque un siècle!

De toute façon, presque tout bon pot de culture a bien au moins un trou de drainage, sinon plusieurs. Pensez-vous vraiment qu’un surplus d’eau va rester dans un pot dont le fond est troué?

Un filtre pour empêcher la terre de sortir

20180227F.jpg

Placez un filtre au fond du pot pour empêcher le terreau de sortir. Source: jardinierparesseux.com

Par contre, il peut être désagréable de trouver du terreau dans la soucoupe après un arrosage. Pour empêcher cela d’arriver, il suffit de placer au fond du pot, en faisant attention de bien couvrir le ou les trous de drainage, un filtre quelconque: un morceau de papier journal, d’essuie-tout ou de moustiquaire, un filtre à café, un vieux linge, etc. Ainsi, tout surplus d’eau sortira, mais le terreau restera à l’intérieur du pot.

Donc, placez un filtre au fond du pot, pas des tessons ou du gravier!20180227A.jpg

Publicités

12 réflexions sur “Mythe horticole: la célèbre couche de drainage

  1. Fernande Pelland

    J’ai eu de mauvaises expériences quand j’utilisais un tesson pour bloquer partiellement le trou de drainange de mes pots extérieurs. Le tesson quelquefois était trop plat et empêchait l’eau de sortir: j’ai tué ainsi un contenant de pétunias et un autre de browallias en les noyant. Le papier journal fonctionne très bien ainsi que les sachets de tisane déjà infusés.
    Bonne fin de semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s